SOCIéTé  |    

Bangui: la maison d’arrêt de Ngaragba réhabilitée, 25 antis balaka déjà transférés

Par Source: RJDH-RCA - 19/02/2014

Ces arrestations font suite à une opération de désarmement menée par les éléments français de l’opération Sangaris et de la MISCA

 

Au total 25 milices anti-balaka ont été arrêtées la semaine dernière et transférés à la maison carcérale de Ngaragba, a annoncé le procureur de la République Ghislain Gréséngué. Ces arrestations font suite à une opération de désarmement menée par les éléments français de l’opération Sangaris et de la MISCA dans le quatrième arrondissement de Bangui. Dans un entretien, le procureur de la République Ghislain Gréséngué a énuméré les raisons de l’arrestation et du transfert de ces miliciens à la maison d’arrêt de Ngaragba. «D’abord ces antis balaka ont été surpris avec des armes et des minutions de guerre. Dans cette condition il fallait que la justice y intervienne», a-t-il fait savoir avant d’annoncer un éventuel transfert de 45 autres antis balaka hier mardi 18 février 2014.

 


© binuca.unmissions.org
Dans le cadre de la lutte contre l’impunité, la Présidente de la transition, Mme Catherine Samba-Panza, visite la prison centrale de Ngaragba en réhabilitation
«La procédure du transfert à la maison carcérale est bien régulière. Car ils vont être présentés devant la justice. Et comme nos services de police judicaire ne fonctionnent pas bien actuellement et les maisons d’incarcérations ont été cassées. C’est pour cette raison qu’ils sont gardés à la maison d’arrêt de Nguaragba», a expliqué Ghislain Gréséngué. En poursuivant, le procureur a fait savoir que dans ces cas, la loi donne huit jours de garde à vu, pour que leur procédure soit bouclée et que la justice apprécie leur cas. Car la MISCA qui les a interpelés n’a pas vocation à garder les gens dans son camp.

S’agissant de leur condition de détention, Ghislain Guréségué a précisé que, toutes les conditions sont réunies et que même les structures internationales des droits humains ont apprécié leur condition de vie. «La prison de Nguaragba a été réhabilitée et inaugurée avant leur arrivée et nous étions allés avec les gens de la fédération internationale des droits de l’homme et ceux de l’Amnesty internationale, qui ont même apprécié la condition des détentions des prisonniers», a-t-il certifié. Après avoir été saccagée les 24 mars et le 5 décembre dernier, respectivement par des éléments de l’ex-Séléka et les milices antis balaka, la maison carcérale de Ngaragba a été réhabilitée et inaugurée le samedi 15 février, avec l’incarcération de ces 25 antis balaka.

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Les premiers prisonniers sont les Anti Balles AK?

Par sorokaté

19/02/2014 22:47

Où sont les commandants, colonels et généraux seleka? où sont les soudanais et Tchadiens seleka qui ne parlaient que l'arabe? où sont-ils? ils sont incarcérés dans Ngaragba? si non mais quand-est-ce que viendra leur tour?

ha la RCA pays de contradictions.

Grezenguet finira en prison, j'en ai le pressentiment !

Par abou

19/02/2014 23:06

La PR séléka ou Grezenguet risque de finir dans cette prison. L'avenir nous le dira...c'est tellement injuste et cynique leurs visions des problèmes centrafricains !

tot ou tard

Par famoundjou

19/02/2014 23:43

vous pouvez arranger la prison pour remplir les enfants du pays,bien mais l,histoire est en marche,c,est le plan du colon francais et de son sous-traitant tchadien.nous lutterons contre les selekas jusqu,a la fin des temps,nous savons bien madame MBALLA que ce sont les selekas qui ont servit de tremplin pour que vous accedez a la presidence de transitionil ya des selekas a la presidence et des tchadiens dans le CNT,nous savons que vous etes teleguideret vous etiez choisit par la france et le tchad,il y aura bien sur les elections vous allez partir avec votre clic familial et nous allons voter pour quelqu,un qui poursuivra les selekas jusqu,au fond du trou,nous allons les traquer a notre maniere,ne vous trompez pas madame,vous et vos acolytes ce n,est que partis remise.

vos parrains francais ont laisser LES ARDA,NOURREDINE ADAM,MOUSSA ASSIMEH,NDOTODIA et tous les criminels tchadiens partir chez eux,ils ont commient des horribles crimes,mais vous creer une prison pour remplir les enfants du pays,vous vous trompez largement,nous sommes dans notre pays et la terre de nos ancetres.les tchadiens tuent les centrafricains pour rien,parceque vos maitres nous ont trompez qu,ils vont defendrent les centrafricains en cas d,une agression exrerieure sauf que c,est eux qui ont organiser l,agression,la lecon est prise.pourquoi vous ne desarmer pas le KM5?il ya des selekas armees dans ce no man,s land,on tue les centrafricain dans ce quartier mais vous allez leur parler pourquoi pas dans d,autres arrondissements?

c,est une victoire etriquee,on vous a imposer au peuple mais,vous partez d,ici a 1an,pas un jour de plus,qui vous a donner le pouvoir?pas le peuple,les francais veulent satisfaire leur allie QUATARITE POUR L,ARGENT INVESTIS DANS CETTE GUERRE ASSIMETRIQUE montee pour prendre le controle du petrole du nord.c,est le bien du peuple centrafricain et non des emirats du golfele QUATAR ATTEND LES RETOMBES DE LEUR INVESTISSEMENT VOILA LE BUT DE LA GUERRE CONTRE LES ANTIBALAKAS.nous savons que un regime du peuple rendra justice car vous etes madame la continuite des selekas,car dans vos discours copies vous evitez de parler de JUSTICE contre les selekas,sauf que les internautes vous ont rappeler,ce n,est qu,a BRAZZA que vous avez parler de justice.nous serons jamais une province du tchad,ils peuvent rentrer chez eux car ils sont venuent comme des refugiers maintenant il ya le petrole qui coule a flot mais ils veulent rester dans le paradis centrafricain.

vous etes partis dans le FIEF des ARABES le KM5 pour leur parler mais vous envoyez les MISCA SUR LES QARTIERS NORD,LE BUT DE LA MISCA ET DES SANGARIS SONT DE RAMENER LA PAIX et non tuer les centrafricains,madame nous vous disons que 1 an c,est demain,personne ne vancra le peuple,la verite triomphera sur le mensonge,quand vous allez armer les FACA?les misca et les sangaris ne ferons pas le gendarme jusqu,a la fin des temps,a bon attendeur salut. CIAO.la rca ne sera jamais une province du tchad,il nous faut reformer les faca et les armees,et beaucoup et beaucoup de reservistes et nous verrons,le monde est globaliser,l,allie du tchad la france n,est pas la premiere force au monde,que les francais vont en SYRIE,il ya les russes,montrez vos muscles en afrique,le petrole est a nous et les frontieres sont traces depuis 1885,nous verrons.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués