NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: la présidente veut maintenir des forces françaises jusqu'en 2015

Par source: AFP - 17/02/2014

Samedi, 15 février, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait jugé que l'opération Sangaris en terre centrafricaine serait plus longue que prévu

 

La présidente centrafricaine de transition Catherine Samba Panza souhaite que l'intervention militaire française dans son pays soit prolongée jusqu'aux élections prévues en février 2015, ont annoncé lundi des parlementaires français à la presse à Bangui. La présidente de transition nous a dit qu'il faut qu'ils (les soldats français) restent jusqu'aux élections, c'est-à-dire le début 2015, a déclaré la présidente de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, Elisabeth Guigou, qui conduit une délégation de neuf parlementaires à Bangui. La délégation des parlementaires français a rencontré Mme Samba Panza, qui est ensuite partie pour le Tchad pour une visite de travail de 24 heures, et s'est également entretenue avec différents responsables de l'opération Sangaris et des Nations unies.

 


© flickr.com/photos/information_binuca
Mme Catherine Samba-Panza, Chef d'Etat de la Transition de Centrafrique!
L'Assemblée nationale française doit se prononcer par un vote le 25 février sur la prolongation au-delà de début avril de l'opération Sangaris, déclenchée le 5 décembre pour restaurer la sécurité en Centrafrique, plongée dans le chaos et des violences intercommunautaires. Lors du lancement de l'intervention française, début décembre, le président François Hollande avait évoqué une opération rapide. Mais Paris a décidé vendredi, 14 février 2014, à la demande notamment du secrétaire général des Nations unies Ban Ki Moon, d'envoyer 400 soldats supplémentaires en Centrafrique, ce qui portera à 2.000 les effectifs français dans le pays.

La France avait déployé début décembre 1.600 hommes dans le pays, mais cet effectif limité, qui agit officiellement en soutien des 6.000 hommes de la force africaine, la Misca, n'a pas permis de faire cesser les violences et le cycle des représailles entre communautés chrétienne et musulmane. L'augmentation des effectifs français doit notamment permettre aux hommes de l'opération Sangaris de se déployer plus largement en province où les exactions se poursuivent.

 

 
MOTS CLES :

8 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Lisez et réagissez ! Ce compatriote n'était-il pas devenu un membre influent des Sélékas ? Pourquoi s'acharne-t-on sur lui ?

Par Justice

17/02/2014 20:51

Lisez cet article et réagissez ! Cureiux, ce compatriote charge uniquement Bozizé, pas un mot sur le martyr de ses compatriotes non musulmans depuis Décembre 2012 ? Internautes, dites nous ce que vous avez de ce compatriote.
Ousman Badamassy, un chef d'entreprise centrafricain
Ousman Badamassy, un chef d’entreprise centrafricain


Vous êtes musulman mais vous avez aussi origines chrétiennes par certains membres de votre famille. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis un opérateur économique centrafricain et suis né à Bangui en 1956. Mon grand-père de l’ethnie youruba du Nigeria a été emmené par les colons à Bangui. Mon père est quant à lui né à Bangui vers 1935 et ma mère est une gbaka bodoro, ethnie de la République centrafricaine. Toute ma famille est en RCA, mes cousins sont tous chrétiens, de la famille Lenghat, Salebo, Perriere, Mokanamadé, Ndémbo etc… Ils sont tous chrétiens et ils sont ma famille.

Avez-vous été victime et comment percevez-vous cette violence qui prévaut en RCA ?

Le jour de mon retour de France, le 22 janvier dernier, j’ai été attaqué par une quarantaine de milices anti-balaka armés d’AK47 et de lance-roquettes. Parmi les assaillants figuraient trois éléments de la FACA (Force Armée Centrafricaine) en tenue. Ils ont emporté tous mes effets, mes médicaments, ma voiture, une somme importante d’argent. En un mot ils ont vidé mon domicile devant mes enfants et ma femme.

Les Sangaris et la MISCA ont été appelé sur le numéro d’urgence et là personne ne nous a secourus.

Comme si cela ne suffisait pas, le 1er février, les anti-balaka sont venus piller et incendier le domicile familial, mes magasins et mes camions. Neufs maisons et des biens sont partis en fumée dans le quartier de Miskine et là encore j’ai perdu des biens, immeubles et camions pour un montant très important.

Face à cette situation, je remets tout entre les mains de Dieu. J’ai pu évacuer à l’aide d’une ONG extérieure vingt-cinq personnes de ma famille dans un camp de réfugiés à Ndjaména, au Tchad et une autre partie à Douala au Cameroun. Je suis arrivé au point où je ne crois plus en la RCA. Mais je n’ai pas d’autre pays. C’est mon pays. Je dois y croire. La haine contre les musulmans est trop forte et pourtant je ne suis pas un Seleka. Je suis un Chef d’entreprise centrafricain.



Il existe un amalgame à considérer tout musulman comme membre de la Séléka

Je ressens un sentiment de désolation face à la dérive de mes compatriotes. Des violences indescriptibles, une haine incompréhensible, les chefs anti-balaka qui s’expriment dans les médias sans être inquiétés et qui réclament même une reconnaissance pour la libération du peuple centrafricain. Il existe un amalgame consistant à faire de tous les musulmans un membre Seleka. Je suis fatigué de cette tuerie sauvage sans précédent contre les musulmans centrafricains, tchadiens, nigériens, sénégalais etc… Tout cela est sauvagement programmé par les partisans de Bozizé (NDLR : l’ex-président de la Centrafrique, renversé par les rebelles en mars 2013). Bizarrement, personne ne le dénonce, ni les politiques, ni les ONG de défense des droits de l’homme, encore moins les autorités actuelles. Quant aux Sangaris, c’est encore pire : Ils n’ont rien fait. Une certitude, mon pays la RCA véhicule et offre une image de honte aux médias internationaux.



En tant que chef d’entreprise, comment trouvez-vous situation socio-économique du pays ?

La situation économique est pire et catastrophique. Elle était déjà mal au point depuis une dizaine d’années. Les mois à venir seront très difficiles pour mes compatriotes car la famine va sévir. Le PAM (Programme Alimentaire Mondial) ne va pas éternellement les nourrir à partir du moment où les anti-balaka ont fait fuir tous les commerçants musulmans. Ce matin j’ai appris qu’ils ont découpé un commerçant nigérian biafrais. Quel investisseur ira dans un tel pays investir son argent et se faire découper ? Qui profitera de l’aide fournie par la communauté internationale ? Certainement les libanais qui ont le courage de rester mais à quel prix et jusqu’à quand? Les oignons, arachides etc… viennent du Tchad, les allumettes du Cameroun. Imaginez un peu si ces pays décidaient de rompre leurs relations avec la RCA !



Selon-vous quelle est la solution pour que la RCA puisse connaître à nouveau la paix ?

Pour retrouver la paix, il faut une fermeté de la part des autorités actuelles. D’abord appliquer à la lettre les résolutions des Nations Unies qui semblent être bien malmenées par la MISCA et les Sangaris. Pendant ce temps, les blessures causées par toutes ces atrocités au milieu des deux communautés se gangrènent. Il faut une solution radicale. Ensuite il faudra inviter les parties à s’assoir et à discuter. Chacun doit comprendre que chaque citoyen a des droits et des devoirs envers son pays. Exclure les musulmans centrafricains accentuerait ce conflit, ce n’est pas la solution. Traiter les musulmans d’étrangers n’est pas juste. Qui avait pactisé avec la Seleka en 2003 ? Qui a donné naissance les anti-balaka en 2013 ? Ces questions tournent autour d’un homme, François Bozizé, qui s’est révélé être incapable de diriger ce pays dix ans durant. Mais une certitude, pardonnons-nous et cessons d’attiser la haine. L’avenir est plus important que le passé.



Que souhaitez-vous lancer comme message aux lecteurs d’Opinion Internationale ?

Un message de paix, car sans elle, rien ne peut se faire, de justice, car sans elle, il n’y aura pas de pardon. Que mes frères chrétiens enlèvent de leurs têtes que Seleka est égal à musulman. Que les musulmans ne traitent pas les anti-balaka de milice chrétienne. Acceptons-nous car il existe un grand nombre de métissage, de brassages au milieu du peuple centrafricain. Soyons unis et un pour la reconstruction de notre pays.

lydie
Lydie Nzengou
Journaliste, chef de la rubrique Centrafrique
TOUS LES ARTICLES

Le politique Centrafricain dit des choses que lui même fait le contraire. Le monde à l'envers...

Par sorokaté

17/02/2014 23:47

Madame samba Panza née Mballa, dans ces premières déclarations a promis au peuple Centrafricain qu'elle ferait de sa politique la sécurité, le DDR... comme sa priorité des priorités et que les Anti-Balles AK, et les seleka auront avec elle des concertations en vu d'un retour à la paix.

Or, je constate qu'après son voyage à Braza-Ville, le langage de cette dernière n'est plus le même. Elle déclare la guerre contre les Anti-Balle AK qui ont juste réagit aux atrocités des seleka ce qui a abouti à la démission de leur patron Dondoja raison de son occupation du fauteuil centrafricain comme présidente de la transition.

Oui, il y eu trop de dérapage de la part des faux Anti-balles AK ce que je condamne fermement car la vie humaine est sacrée, mais est-ce la bonne méthode qu'elle a choisie? pourquoi pas envisager le DDR des Anti-Balles AK puis de concert avec les forces internationales(sangaris et Misca) avec les leader des Ant-Balles AK pour traquer les faux, des bandits, des braqueurs, des pilleurs, qui sèment la désolation au sein de la société. Avons nous oublié les atrocités des seleka? combien de Centrafricains non musulmans ont quitté la RCA pour les pays voisins? a-t-on parlé d’élimination des chrétiens en RCA par les seleka musulmans? qui ont attaqué qui avant? et comment? pourquoi? pendant combien de temps? non soyons sérieux!!!

C'est curieux de voir les seleka cantonnés amis qui gardent par devers eux leurs armes, cependant les Anti-Balles AK ne sont ni cantonnés, ni consultés pour un DDR. les chefs de guerres issus de seleka sont tous partis du pays sous la protection de sangaris venu en RCA pour les désarmer. Nourredine, Ardan, ces colonels, généraux mercenaires de seleka sont tous partis vers le Tchad convertis en réfugiés sans être inquiétés ni par madame Mbala ni par le sangaris-Misca.

Le Km5 qui est une poudrière illégale des pro seleka est intouchable, cependant le quartier Boy-Rabe lui a connu de désarmements à l'issu des quels des chefs des Ant-balles sont arrêtés en mis en garde à vu.

Les seleka à Sibut et au Nord, sont libres comme des électrons. A près que monsieur le Drian est passé au Tchad, au Congo BrazZ et à Bangui , madame Samba Mballa n'est plus la même.

Nous centrafricain, que retenons nous de la présence de Sangaris en RCA? quel apport positif de la part de sangaris en RCA? Sangaris fait ce qui était prévu comme sa raison d'être en RCA? Qui a désarmer certains seleka pour réarmer certains Anti-Balles AK ? Qui a amplifier cette guerre vers un conflit religieux? pour quel mobile?

Aujourd'hui madame Samba oublie à son tour les FACA, pour sa part le sangaris doit rester jusqu'en 2015 (aux élections). N'est-ce pas je disais cela dans certaines de mes analyses? J'avais dis que le Sangaris(France) est revenu en RCA sur les pointes des pieds via le FrancoTchad-seleka.

Laisser pourrir la situation en RCA pour avoir une raison fondée d'y résider. Nos FACA n'ont pas compris le piège pour luncher le suspect seleka par lors du grand rapport le 05 Février 2014, ce qui les prive des armes.
Je ne suis pas contre la France , ni contre son intervention en RCA, mais à voir de près , à comprendre les dessous de cette guerre et comment nous en sommes arrivées là, il ressort que la France y est pour quelque chose. La politique Française vis à vis de mon pays la RCA n'a pas été humaine et l'est toujours.

Si toutes les langues condamnent monsieur Bozizé comme responsable de notre honte aujourd'hui, c'est que ce dernier a été l’auxiliaire du colon Français, puisqu'il est arrivé au pourvoir par le soutien de la France. Indexer monsieur Bozizé comme coupable mais cela est valable pour la France. Bozizé aidé par la France via Déby du Tchad ce trio était en symbiose, jusqu'à ce que monsieur Bozizé a fauché compagnie avec Franco-Tchad pour les Sud Africains et Chinois( pétrole& Uranium) ce qui donna naissance à seleka pour ce que nous connaissons aujourd'hui. Et donc prétendre une solution venant de Frac-Tchad ou du Tchad-France( Déby-Hollande) est une UTOPIE.

1-) Pourquoi monsieur Bozizé est abandonné par ses alliés Franco-Tchad?
2-) La présence du criminel Tchadien Baba Ladé en RCA était un fait du hasard? ce dernier n'était pas en mission recommandée en Centrafrique? Monsieur Baba-Ladé est il inquiété par la CPI? par le TPI, par madame samba Mballa? par la France? le procureur de la république monsieur Grézengué a-t-il ouvert une enquête contre les atrocités de ce dernier(Baba-Ladé) en RCA?
3-) La CPI, la France, madame Mballa ne connaissent pas où se trouvent les mercenaires étrangers de seleka ? ne sont-ils pas Tchadiens? ne sont-ils pas Soudanais?

4-) La France est visiblement alliée du dictateur Tchadien Idriss Déby. Que retenons nous- peuple centrafricain du Tchad? de ses troupes dans la Misca? de se que les militaires Tchadiens ont fait , et continuent de faire à nos compatriotes aux frontières Tchadiennes?

Essayer de comprendre toutes ces questions, en observant bien l'évolution de cette guerre contre la RCA les raisons et les responsables ne sont pas loin. Ils sont là!!! les responsables de notre malheur sont avec nous déguisés en sapeurs pompiers. " Le criminel revient toujours sur les lieux du crime"

Depuis la mort de Boganda, la RCA est -elle politiquement et économiquement indépendante? le Tchad l'est aussi?
Pourquoi monsieur le Drian ne réuni -t-il pas et le président Tchadien, et le Président Sassou avec madame Samba Mballa autour d'une même table afin de parler un même langage pour la paix en RCA , préfère consulter différemment les acteurs de la crise en RCA avec différents discours?

Ce que disait monsieur le Drian avec monsieur Déby est le même avec monsieur Sassou et madame Mballa Samba?

La Centrafrique est victime de convoitises hégémoniques. Visionnez ce lien pour mieux comprendre les vraies raisons de ce qui se passe en Centrafrique. La question de partition de notre pays n'est pas une blague, voyez- vous, tous les seleka se sont tous regroupés vers le Nord et les musulmans fuient tous vers le Nord. les seleka restés à bangui sont tous campés vers la sortie NORD, Une simple coïncidence? www.youtube.com/watch?v=jQdmmbO63_s

Ne soyons surpris.
"...Nzoni zô a bâ ngou Nzapa na lé ti ndouzou , lo gbara ngozo na lâ apè...!!! " Bgô a tè mô , mö bâ kamba , mö kpé....!!!"
Ne nous trompons seules nos FACA bien dotées peuvent nous libérer.

Sorokaté Alias Domzan- Bene.


la conspiration continue contre le peuple

Par famoundjou

18/02/2014 01:27

au derniere nouvelle madame SAMBA PANZA est partie au tchad pour un jour,apres une visite a brazaville.que peut attendre la rca de ces deux pays que la FRANCE utilise pour imposer un president,car le tchad et et le congo-brazza sont les deux sous traitant dans cette recolonisation genocidaire.aujourd,hui ils ont le resultat negative de cette guerre qui n,a pas epargnee les citoyens tchadiens en rca,madame MBALLA est la continuite de la seleka,car il ya des tchadiens au sein de la CNT et d,autres au palais de la rainaissance,qui est un organe neocolonial francais,le LEADER DEFUNT VENEZUELIEN CHAVEZ avait qualifier le CNT EN LYBIE des terroristes fabriques par l,occident pour faire la guerre a des pays et controles leurs richesses,aujourd,hui le plan de la france de recoloniser fait son chemin.

apres que le PRESIDENT DE TOUS LES PAYS FRANCOPHONES HOLLANDE s,etait rendue aux USA des son retour en france car il etait sonner par les americains de remettre l,ordre en RCA,DEBY est partie prendre les ordres,au meme moment le ministre de la defence francaise s,etait rendue a DJAMENA,puis BRAZZAVILLE,et madame SAMBA PANZA etait a brazzaville suivit de son premier ministre,quel cirque,les antibalakas derangent car ils ont mis a mal le projet FRANCO _QUATARITEd,utiliser NDOTODIABLE POUR S,ACCAPARER DES RICHESSES DE LA RCA,donc il faut leur declarer la guerre,utiliser les MISCA pour les isoler,mais madame SAMBA PANZA s,etait rendue elle meme dans la forteresse du km5,elle a parler L,ARABE aux habitants de cette no man,s land,une zone qu,il ne faut pas s,aventurercar on tue les autochtones dans ce quartier,mais elle envoie les FRANCAIS ET LES MISCA a boy-rabe apres l,hecatombe organiser par NOURREDINE ADAM qui a disparue dans la nature glissant dans les filets francais a l,aeroport de bangui mpoko pourtant ULTRA FORTIFIER par les soldats francais.madame mballa est dans une transition il ne faut pas prendre des grandes decisions engageants la rca,un gouvernement legitime le fera apres 2015.les soldats francais quitterons notre pays apres l,election,nous n,avions pas besion d,eux.ils sont la pour les interets et les citoyens europeens.

nous condamnons les actes de tueries gratuites des antibalakas,il faut repartir sur des bonnes bases pour l,avenir de la rca.le gouvernement de NZAPAYEKE doit tenir compte des aspirations de ces derniers,car beaucoup sont victimes de crimes horribles des selekas,JUSTICE POUR LES ANTIBALAKAS ET TOUS LES CENTRAFRICAINS,ils sont encore armees a KAGA BANDORO LES SELEKAS,aucune force n,est presente nous crayons pour les compatriotes restes dans cette region.LES ANTIBALAKAS SONT ET RESTERONS DES HEROS NATIONALS POUR LES ACTES DE BRAVOURE MENER POUR RENVOYER LES SELEKAS MERCENAIRES DANS LEURS REVES OBSCURANTISTES D,INSTAURER LA CHARIA en rca.quand les selekas decimaient les compatriotes ceux qui les critiquent aujourd,hui ne savait pas a quel saint se vouer,nous tous avions que les yeux plus pleurer,appeler au secour au monde entier,aucun pays ni puissance n,etait venuent pour aider militairement la RCA,pendant dix mois,nous avions supplier le monde de nous aider mais personne dix mois d,apocalypse et d,enfer,nos femmes, soeurs,tantes etaient VICTIMES DE VIOLS,NOTRE DIGNITE ETAIT BAFOUER,ou etaient vous chers chers pacifistes et negationistes?nos freres trouvaient refuge dans les eglises et les monasteres,et dans des camps comme l,aeroport,CES ENFANTS TERRIBLES ONT COMBATTUENT L,ENNEMIES ET ONT RENVOYER CES ASTICOTS SELEKISTES DANS LES ENFERS,maintenant les parents au pays peuvent respirer,pour rien au monde donnons leur place dans l,histoire,nous ne pourrons plus avoir honte que les etrangers nous ont tuer sans represaille.vous les negationistes qui refuser les efforts militaires des antibalakas,si vous etiez a bangui,quel sera votre reation?fuir sous le lit,deguiser vous en femme pour echapper,mais eux ont les couilles,malgre ces arabes ont ete former dans les camps terroristes au monde et participer aux theatres d,operations militaires dans le moyens-orient,mais nos petits leur ont mis en deroute,voila ce que l,histoire retiendra.

beaucoup font l,amalgame entre les antibalakas et BOZIZE,mais la resitance c,est la resistance si ce dernier les a aider tant mieux pourvue que l,ennemie quitte notre territoire,MERCI LES ANTIBALAKAS nous pouvons mourrir en paix sachant que vous aviez fait honneur a la nation en suivant nos grands parents,car l,histoire nous permet de construire l,avenir,nous savons que le descendant du colon fait une campagne negative pour ces interets en utilisant ces politiciens de la mangeoire,mais d,autres compatriotes et moi seront pour toujours reconnaissant pour les actes de bravoure,les tchadiens savent qu,ils ont trouver des hommes devant eux,400 selekas sont partis en enfer a BOSSAANGOA et le renfort venue du tcahd a pris aussi le calisse,bilan 5 BJ75 pulveriser et tailles en piece a BATANGAFO,les tchadiens ont battuent en retraite et fuient devant vous,VOUS ETES ET SEREZ TOUJOURS DES HEROS NATIONAL.VOUS AVEZ ECRIT UNE PAGE HONNORABLE DANS NOTRE HISTOIRE.aujourd,hui les charniers sont toujours decouvert mais ils preferent pour des raisons politiques et tribalistes vous critiquez,un homme vraie est celui qui se sacrifie pour une cause juste au lieu de vivre 100 ans,comme un esclave et fait souffrir son peuple pour des raisons egoistes.a bon attendeur salut .CIAO.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués