SOCIéTé  |    

Centrafrique: un pont aérien pour Bangui depuis Douala au Cameroun

Par source: AFP - 12/02/2014

La mise en place du pont aérien par le Programme alimentaire mondial (PAM) ce mercredi 12 février pour un mois coûtera plus de 3 millions de dollars

 

Ce pont en direction de Bangui permettra d’acheminer des vivres pour 150. 000 personnes en Centrafrique pendant un mois. Mais d’après les responsables, cela restera insuffisant face à l'ampleur de la crise alimentaire en Centrafrique. "C'est une opération assez exceptionnelle, la plus importante de nos opérations aériennes d'urgence puis longtemps, plus importante que pour la Syrie ou les Philippines", explique le porte-parole du PAM, Alexis Masciarelli. "Ca va nous faire un ballon d'oxygène, mais ça ne règlera pas le problème à terme", prévient-il. Selon l'ONU, 1,3 million de personnes, soit plus d'un quart de la population de Centrafrique, ont besoin d'une assistance alimentaire immédiate, en particulier dans les camps de déplacés où s'entassent plus de 800. 000 personnes, dont plus de la moitié à Bangui.

 


transport des vivres
Un premier avion-cargo du PAM, chargé de 80 tonnes de riz, est arrivé à Bangui dans la matinée. Il sera suivi d'une rotation quotidienne pendant 24 jours, soit 1. 800 tonnes au total, selon le PAM, une quantité suffisante pour nourrir 150. 000 personnes pendant un mois. La situation humanitaire s'est fortement dégradée en Centrafrique, pays considéré comme l'un des plus pauvres de la planète malgré son potentiel minier et agricole, après le coup d'Etat de mars 2013 qui a porté au pouvoir la rébellion à dominante musulmane Séléka. Les rebelles ont multiplié les exactions à l'encontre des populations majoritairement chrétiennes du pays, pillant et incendiant des villages entiers, en particulier dans le nord-ouest. Après la chute de l'ex-chef rebelle devenu président, Michel Djotodia, contraint à la démission le 10 janvier, les musulmans sont à leur tour devenus la cible de milices d'autodéfense anti-balaka, majoritairement composées de chrétiens.

Pas d'argent pour faire plus
Ces dernières semaines, faute de stocks suffisants, le PAM avait concentré ses efforts sur le principal site de déplacés de Bangui, près de l'aéroport, où vivent environ 100. 000 personnes dans des conditions très précaires. La mise en place du pont aérien coûtera plus de 3 millions de dollars. "Pour l'instant, nous ne pouvons pas faire plus", regrette M. Masciarelli qui rappelle qu'à ce jour, le programme d'urgence du PAM en Centrafrique, prévu jusqu'en août, a reçu moins d'un quart des 107 millions de dollars demandés. "Nos stocks sont quasiment vides à Bangui, nous sommes descendus à 85 tonnes de riz", explique-t-il. "Vu l'ampleur des besoins, cette opération va nous permettre de mieux répondre à l'urgence mais pas de refaire nos stocks. Il faudrait pour cela que la route (entre la frontière camerounaise et Bangui, NDLR) soit rouverte de manière régulière", dit-il. La force africaine en Centrafrique (Misca) a assuré qu'elle allait désormais escorter des convois trois fois par semaine pour rétablir le "corridor de commerce" permettant d'approvisionner la capitale centrafricaine. "Mais est-ce que les transporteurs vont revenir ?", s'interroge M. Masciarelli. Ce week-end, 23 camions du PAM, chargés de 27 tonnes de vivres chacun, ont pu arriver à Bangui sous escorte. Certains d'entre eux étaient bloqués à la frontière depuis le 6 janvier.

Grâce au pont aérien, le PAM devrait élargir sa distribution à d'autres déplacés de Bangui et commencer à faire des stocks dans l'intérieur du pays en prévision de la saison des pluies prévue en mars-avril. Néanmoins, estime M. Masciarelli, "la crise alimentaire risque de durer: les commerçants sont partis, les pillages se poursuivent, les gens n'ont pas d'argent et les paysans ne produisent plus, faute de semences". Dans le principal camp de déplacé de Bangui, les experts en nutrition du PAM ont déjà recensé plusieurs centaines de cas de malnutrition sévère parmi les enfants. D'autres cas ont été signalés, notamment parmi les populations musulmanes déplacées à la sortie nord de la capitale.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

INFO D,URGENCE

Par famoundjou

12/02/2014 23:33

les soldats de la MISCA DU RDC l,ex zaire viennent de decouvrir dans un camp militaire des ex selekas un grand charnier avec beaucoup de corps decomposes.une grande fosse dans laquelle beaucoup de corps de nos compatriotes qui etaient tuer et jetter dans le trou.ils n,ont pas donner le mombre exacte des victimes,mais j,avais vue beaucoup de corps.si actuellement toute les presses du monde parle de persecution des musulmans qu,ils regardent la tragedie dans un retroviseur,car le bilan exacte des victimes centrafricaines restent a comptabiliser.les informations datent aujourd,hui 12-02-2014.

info d,urgence

Par famoundjou

13/02/2014 00:46

source de l,information AL_JAZAIRA.

Les partis politiques et leurs leaders politicards sont muets personne ne dénonce!!!!

Par sorokaté

13/02/2014 02:41

Vous qui êtes présidents des partis politiques opportunistes que dites vous? vous êtes tous muets, vous avez perdu vos voix. Eric Nerssi dit Massi où es-tu? après que ta seleka a pris le pouvoir on ne t'entend plus!!! Monsieur Ziguélé pour quoi êtes vous devenu silencieux? monsieur Démafouth, monsieur Koyambonou Gabriel Chantal on vient de découvrir une fosse commune dans laquelle vos amis seleka ont massacré et y ont entassé des corps.

Monsieur Alexandre Ngendet, monsieur Nicolas Tiangaye où vous êtes? à nos politicards on vous entend plus!!! ha bon? c'est pas le moment des élections? hein? parlez , tapez du poing sur la table , dénoncez !!!! faites comme ce que vous avez fait dans les médias Occidentaux lors de la progression des seleka vers Bangui... svp. ne restez pas silencieux c'est le moment de vous entendre !!! il y a combien de partis politicards en Centrafrique? vos partis politicards servent à QUOI? avez vous peur? de qui? mais pourquoi ne dénoncez vous pas ce que subit le peuple que vous prétendiez le gouverner?

Trop c'est trop!! Voyez vous comment vous êtes mauvais!!! vous avez perdu vos langues, n'aviez vous pas honte? auriez vous vraiment le courage de faire les propagandes présidentielles? avec qui? et pour qui, pour quoi en faire? on vous a vu vous organiser rapidement en AFDT lors de la simulacre élection de transition après Dondoja... votre plan n'ayant pas marché l'AFDT est disloqué hiiiiiiiii( fou rire) quelle HONTE. Vous êtes RIDICULES.

En vérité, démissionnez dès maintenant!!! restez muets jusqu'à la FIN de votre minable VIE ici bas!!! ne vous prononcez plus sur l'avenir de notre pays. Vous les politicards de Centrafrique, vous les auxiliaires de la CELLULE AFRICAINE DE L’ÉLYSÉE, vous les MERCENAIRES coloniaux là ,honte à vous. Soyez maudits, vous les prostitués politicards, vous les dévergondés,saprophytes de politiques que vous êtes. Ouvrez vos grandes gueules puantes. Vous vous êtes métamorphosés en FARE, encore en AFDT pour quel mobile?

Vous n'avez plus d'honneur. Vous êtes des charognards, des vautours des véritables renards. Si les anti Balaka n'ont pas réagit aux atrocités colonialistes des seleka , on serait où? quel est votre raison d'être comme partis politiques?
Vous auriez dû vous unir tous ensemble pour dire non aux injonctions colonialistes , à monsieur Déby, à sassou, et aux seleka. Quand la France a refusé d'intervenir aux premières heures pour nous éviter ce que nous vivons aujourd'hui que disiez vous? En 2009 au Tchad quand Déby était attaqué la France n'a pas hésité de le secourir, et pour quoi pas nous?


C'est cela votre devoir de partis politique. La France est contrainte de démettre Dondoja et nous imposer une Tchado-Camerounaise converti à l'âge de 18 en Centrafricaine comme marionnette par ce que vous n'existez pas non plus. La France va encore loin en nous imposant le calendrier des futures élections ce que vous respectez religieusement. Quel est votre rôle? vous servez à QUOI? dites moi!!! " kossala ti ala a wa porosso ni a ki Gnéééééééé?"

Des mercenaires étrangers se faisant des généraux illusionnistes comme: Arda( Soudanais), Adam (soudanais), yahya( Soudanais), Moussa( Soudanais) Issa ISSAKA( Soudanais) Narkoyo, Kalil, Abdel Kader Bichara, Daffan, Baba Ladé( Tchadien) ..... tous ont massacré le peuple Centrafricain sous vous vos yeux, votre nez et votre barbe sans moindre dénonciation de votre part. Tranquillement, le Sangaris les a conduit vers leurs pays respectifs convertis aux Réfugiés(HCR). Où sont ces mercenaires de généraux?

Honte à Vous. Quant aux médias Occidentaux, voilà des vraies informations qui méritent de larges publications , cette découverte de charnier à Bangui, au lieu de diaboliser les Anti balaka comme des milices Chrétiennes. Que dites vous de la découverte de cette fausse commune? il n' y a aucune déontologie dans ce que vous faites devoir d'INFORMER.

Vous les médias qui accompagnez les expéditions colonialistes, parlez nous de ce que sont devenus la Libye, le Gabon, le Mali, la Cote d'Ivoire, Burkina- Fasso, le Congo Brazza-Ville.. ces pays sont-ils indépendants, démocratiques, paisibles et prospères? honte à vous.

On Verra qui va se lever pour faire des propagandes présidentielles, au nom de qui, pour quoi? que va -t-il dire au peuple Centrafricain.

Vous êtes démasquez allez vous pendre!!!
Sorokaté Alias Domzan-Bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués