ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Les fournisseurs du CNT inquiets pour leurs factures

Par Sylvestre Sokambi-bêafrika Sango - 11/02/2014

Selon des informations dignes de foi, le président de cette institution a suspendu la régularisation de ces factures depuis un mois

 

Le Conseil National de Transition de Alexandre Ferdinand Nguendet a du mal à payer les factures de ses fournisseurs. Le montant de ces factures s’élèverait à plusieurs millions de Fcfa. Ces derniers s’inquiètent aujourd’hui par rapport à la décision que M. Alexandre Ferdinand Nguendet a pris le mois dernier de suspendre la régularisation desdites factures. «C’était le mois dernier que nous avons été informés que le président du CNT a pris la décision selon laquelle, le payement de nos factures était suspendu jusqu’à nouvel ordre sans aucune explication», a confié un des fournisseurs. Un autre a déclaré qu’il a fait faillite à cause du non payement de ses factures par le CNT j’ai plusieurs factures là-bas et cela dure depuis plus de six mois aujourd’hui. Je ne peux plus continuer mes activités commerciales parce que le CNT n’arrive pas à me payer. Je suis ainsi contraint à la faillite» .

 


© journaldebangui.com
Il faut passer à la caisse
Selon des informations, de Beâfrica c’est depuis quelques mois que les fournisseurs du Conseil National de Transition se battent pour que leur situation soit réglée. Une fois ils ont été reçus par le chef de cabinet du président du CNT, M. S. Maléyombo en présence du premier questeur M. Jean-Baptiste Koyassambia. Ces deux personnalités du CNT leur avaient promis une suite favorable dans un bref délai. Voilà deux mois que cette promesse dure. «Quand le chef de cabinet du président nous avait reçus, nous avions cru que la régularisation de nos factures devrait être immédiate. Le président était en voyage quand nous avions eu cette rencontre avec eux. Ils disaient que dès son retour, le CNT allait faire face mais depuis rien, rien du tout. En plus, le président trouve moyen de suspendre le payement, c’est la seule réponse qu’il croit possible de donner à nous qui livrons son institution » a déploré un fournisseur en colère. Un membre du cabinet du président du CNT nous a confirmé la suspension du payement des factures mais ce dernier a donné les raisons en ces termes « puisqu’il ya plusieurs factures, avant de payer il fallait au moins que chaque facture soit revue et traitée par les services compétents. En plus, nous sommes en période difficile et donc les moyens financiers ne sont pas au point».

Les fournisseurs ont déploré le fait qu’au moment où le CNT les informait de la décision prise par le président, quelques-uns cooptés sur un certain nombre de critères soient payés. Selon ces derniers, il s’agit des proches de M. Alexandre Ferdinand Nguendet. «Le jour où on nous avait appelés au siège du CNT, au moins trois fournisseurs musulmans que nous connaissons proches du président ont eu leurs chèques. Ce sont les ténors des entreprises créées par Nguendet qui ont été payés. Nous ne comprenons pas que cette institution agisse de cette manière-là» a dénoncé un fournisseur d’une trentaine d’année qui dit avoir conseillé à ses pairs de lancer des manifestations.

Des informations relayées par Beâfrica indiquent que le Conseil National de Transition est inondé de dettes à l’heure actuelle. De sources concordantes, les entreprises qui ont contribué à la réhabilitation du siège du CNT n’ont été satisfaites qu’à moitié. De sources proches du CNT, le président de cette institution serait propriétaire de deux entreprises qui offrent leur service de manière continuelle. La Rédaction du Confident se consacrera à cette question dans son prochain numéro. Mais au-delà, il est clair que le Conseil National de Transition est criblé de dettes à l’heure actuelle. Ce que l’on ne comprend pas, c’est qu’à chaque fois que les salaires passent, cette institution reçoit au moins 150 millions pour son fonctionnement. Alors pourquoi, les factures des fournisseurs sont restées impayées?

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Cela ne m'étonne pas du tout.

Par sorokaté

11/02/2014 19:36

C'est la RCA, chaque équipe arrive avec les mêmes méthodes. C'est dommage pour nous qui sommes des villageois. Le CNT est-il légitime? Comment a t-on crée cette institution? pour ceux qui ne connaissent pas monsieur Alexandre N'Guendet

Ce dernier est très rusé et dévergondé. Comprenez comment il est devenu président du CNT.
La RCA est une vache à lait des malins.

Sorokaté Alias Domza-Bene.

Bidon !

Par Alpha

12/02/2014 20:00

Combien d'entre eux ont vraiment livré quelque chose à l'Etat? Combien d'entre eux ont établi les factures au vrai prix? Combien d'entre eux ne sont pas de la famille de tel ou tel ministre?

C'est de la lessive tout ca, tout le monde bouffe dans la gamelle !

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués