NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Wilité, une victime du jeu électoral?

Par journaldebangui.com - 07/01/2011

La Cour Constitutionnelle vient d’invalide la candidature du plus jeune des candidats Wilité Justin Innocent

 

En audience publique au Tribunal de Grande Instance de Bangui, ce vendredi 7 janvier, le Conseiller à la Cour Constitutionnelle, Albert Kouda a invalidé la candidature de Wilité Justin Innocent à l’élection présidentielle du 23 janvier 2011. Le motif évoqué par la Cour est que le chèque de 5 millions de FCFA (environ 8 mille euros) émis par le candidat, au titre de la caution exigée par l’Article 159 du Code Electoral s’est révélé non certifié et sans provision. La Cour Constitutionnelle a expliqué que l’émission d’un chèque sans provision, est une infraction prévue et punie par l’article 176 du nouveau Code pénal, d’un emprisonnement d’un an à cinq (5) ans et une amende de 100.002 à 2 millions de francs cfa. Seule juge d’éligibilité à la présidence de la République, la Cour s’est saisie de l’affaire à la demande de la Commission électorale indépendante. Selon elle, les investigations menées auprès de la Commercial Bank of Central Africa (CBCA), ont permis de mettre en évidence que le compte de l’entreprise de Monsieur Wilité Justin Innocent fonctionne à position débitrice du 1er janvier au 31 décembre 2010.

 


© cap
Wilité Justin Innocent, ...
Constatant que le dossier du candidat Wilité Justin Innocent, à la présidentielle du 23 janvier 2011, ne répondait pas aux critères de sélection selon les dispositions de l’article 157 du Code Electoral, la Commission Electorale Indépendante (CEI) avait transmis à la Haute juridiction, le dossier du candidat Wilité Justin Innocent, à la présidentielle du 23 janvier 2011, pour compétence. Avec cette décision, il ne reste plus que cinq candidats à la présidentielle de janvier 2011 en République Centrafricaine. Justin Innocent Wilité qui vient d’être écarté de la course dispose cependant d’un recours. En effet, l’intéressé dispose d’un délai de 15 jours pour introduire un recours en rectification au cas où il jugera que la décision de la Cour est entachée d’une erreur matérielle. La campagne électorale démarre le 10 janvier 2011 et d’après le tirage au sort du passage des candidats sur les antennes de la radio et télévision centrafricaines, c’est Innocent Justin Wilité, qui devait être le premier à ouvrir le bal lors du démarrage de la campagne électorale qui durera 12 jours. Chaque candidat aura 30 minutes d’intervention. lire aussi

 

 
MOTS CLES :  Wilité   Candidats   Présidentielle   Cour   Constitutionnelle 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués