DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Presse centrafricaine: monitoring du mercredi 05 février 2014

Par Source: SNU-RCA - 06/02/2014

Décret portant nomination d’un Gouverneur du palais, à la Présidence de la République, Mme Emmanuelle Nguéréngou

 

POLITIQUE
Décret N°14.014, du 03 février 2014, modifiant partiellement les dispositions du décret N°14.012 portant nomination ou confirmation des membres du Gouvernement de transition. Au lieu de Décret N°12.014 du 27 janvier 2014 portant nomination ou confirmation des membres du Gouvernement de transition, lire Décret N°14.012 du 27 janvier 2014 portant nomination ou confirmation des membres du Gouvernement de transition. Au lieu de ministre de la Défense nationale, chargé de la reconstruction des armées, des anciens combattants et victimes de guerre et du DDR, le Général d’armée Théophile Tchimagoa, lire ministre de la Défense nationale, chargé de la reconstruction des armées, des anciens combattants et victimes de guerre et du DDR, le Général de brigade Thomas Théophile Tchimagoa. Au lieu de ministre de la santé publique, des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Dr Marguerite Samba, lire ministre de la santé publique, des affaires sociales, de la promotion du Genre et de l’action humanitaire, Dr Marguerite Samba Maliavo. Le reste sans changement. Radio nationale/TVCA

 

Décret portant nomination d’un Gouverneur du palais, à la Présidence de la République, Mme Emmanuelle Nguéréngou.
Décret portant nomination d’un Directeur de cabinet au Ministère du développement rural, Léon Mbaikoua ;
Décret portant modification des horaires du couvre-feu. Le couvre-feu, initialement prévu de 18H00 à 06H00 du matin, est ramené de 20H00 à 05h00 du matin. Radio nationale/TVCA

Je compte sur chacun de vous pour que le Gouvernement soit une seule équipe et une équipe qui gagne et travaille dans le cadre de la loi de la République. Telle est la substance de la déclaration du Premier ministre, André Nzapayéké, lors du premier conseil de cabinet qui a eu lieu ce 04 février 2014 au palais de la renaissance. Selon André Nzapayéké, «ce conseil de cabinet inaugure le lancement des activités du Gouvernement, de la phase 2 de la transition. La tâche qui nous attend est très lourde. Le sort de cette nation et l’avenir de tous les Centrafricains est désormais entre nos mains. C’est une grande responsabilité que nous avons tous accepté de prendre. Nul d’entre nous n’a été forcé à rentrer au Gouvernement. Nous sommes donc tous conscients de ce qui nous attend et de notre responsabilité. En cette période de crise aigüe, tout est prioritaire. L’attente de la population est grande et nous n’avons pas de période de grâce. La sécurité de la population est notre priorité numéro 1. A cela s’ajoute l’urgence humanitaire, la relance de l’économie et la reconstruction d’un Etat de droit. J’attends de chacun de vous un engagement patriotique et républicain pour que le Gouvernement soit une seule équipe. Une équipe qui gagne et qui travaille dans le cadre des lois de la République, sous l’autorité suprême du Chef de l’Etat». 18 membres du Gouvernement, sur 20, étaient présents à cette première retrouvaille. Radio nationale/TVCA

Dans une lettre publiée ce 04 février 2014, l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) a rendu son tablier au président de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT). Selon cette lettre de démission, signée de l’ancien ministre Clément Belibanga, président du comité exécutif provisoire de l’ADP, son parti estime que l’intransigeance de l’AFDT exigeant la nomination du Premier ministre dans ses rangs et de ne pas participer au Gouvernement est contraire à l’esprit de consensus exigé en cette période de crise grave que connait le pays. Il considère de ce fait que la nomination de l’actuel Premier ministre ne constitue nullement un cas de violation de l’accord de Libreville qui selon la nouvelle donne nécessitait une relecture. De ce fait, le comité exécutif provisoire de l’ADP, en sa délibération du jeudi 30 janvier 2014, a décidé de son retrait définitif de l’AFDT. Radio nationale/TVCA


SÉCURITÉ
Le chef d’état-major de l’armée française, l’Amiral Edouard Guillaud, a effectué une visite de travail ce 03 février 2014 à Bangui. Accompagné de l’Ambassadeur de France en Centrafrique, Charles Malinas, l’Amiral Guillaud a été reçu au palais de la renaissance par le Chef de l’Etat de transition, Mme Cathérine Samba-Panza. Selon Charles Malinas, «la délégation conduite par le chef d’état-major des armées a fait le point, avec la Présidente, du soutien apporté par la France à l’opération Misca et donc à la Centrafrique pour la sécurisation du pays. La situation n’est pas la même à Bangui que dans le reste du pays. A Bangui on assiste surtout à des pillages qui sont le fait des voyous. Dans le reste du pays, là où elles interviennent, la Misca et la Sangaris s’interposent de sorte que les populations musulmanes qui sont menacées ou victimes des exactions soient protégées. Nous le faisons dans de nombreuses villes à Bossangoa, à Mbaïki, à Bossembele, à Yaloké, … Notre objectif n’est pas de faire la guerre mais de sécuriser le pays». Radio nationale/TVCA


SOCIAL ET DÉVELOPPEMENT
Suite aux problèmes alimentaires en RCA, après les derniers évènements, la ministre d’Etat au développement rural, Mme Marie Noëlle Andet Koyara, a lancé un appel à la reprise des activités agricoles. Selon Mme Andet Koyara, «l’objectif est de nous préparer pour le lancement de la campagne agricole 2014. Cette opération a démarré suite à l’appel de la Chef d’Etat de transition, Mme Catherine Samba-Panza, pour se remettre au travail. Notre population est constituée à plus de 70 % d’agriculteurs et cette population doit repartir vers les champs. Dans ce sens, nous voyons l’agriculture et l’élevage. Il faut nous remettre au travail dans la cohésion et la solidarité. Il faut aussi éviter que nos éleveurs partent de la République centrafricaine vers le Tchad et le Cameroun et que nos marchés puissent commencer à être approvisionnés dans de très bonnes conditions». Radio nationale/TVCA

La ministre de la Justice, Mme Isabelle Gaudeuille, a reçu ce 03 février l’Ambassadeur de France en Centrafrique, Charles Malinas. Les deux personnalités ont évoqué la situation sécuritaire de la maison d’arrêt centrale de Ngaragba qui nécessite une réhabilitation. Il a aussi été évoqué la nécessité de la mise en place de deux comités dont l’un sera chargé de réfléchir sur la création d’une juridiction spéciale pour les crimes et délits commis durant ces derniers évènements et l’autre de réfléchir sur le renforcement de capacités de la maison d’arrêt centrale de Ngaragba. La réhabilitation de la maison d’arrêt de Ngaragba avait aussi été abordée par la ministre de la Justice avec une équipe de l'Union européenne du projet de réhabilitation des secteurs de la Justice et de la Police. Les deux parties ont effectué une visite à la maison d’arrêt de Ngaragba afin de toucher du doigt les réalités du terrain. Radio nationale/TVCA

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les informations contenues dans ce monitoring vous sont transmises via la section Information Publique du Bureau Intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en République Centrafricaine (BINUCA). Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue du BINUCA ou de l’ONU. Si vous lisez, réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez des éléments de ce média monitoring, merci de tenir compte de cette réserve.
  • Unité de l’information publique: André Michel ESSOUNGOU
  • - Email: essoungou@un.org
  • Tél. (00236) 75 49 53 98
  • Site web: http://www.binuca.unmissions.org.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués