NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Mme Catherine Samba-Panza: un mois pour pacifier le pays

Par Etienne Vikoma/Sébastien Lamba ACAP - 06/02/2014

C’est le délai que s’est donné le Chef de l’Etat de transition de la République centrafricaine

 

La déclaration du Chef de l’Etat de transition, Mme Catherine Samba-Panza a été faite lors du grand rapport des Forces Armées centrafricaines (FACA), hier mercredi 5 février 2014 à Bangui. L’objectif de ce grand rapport était de remonter le moral des éléments des forces armées centrafricaines et d’échanger avec la présidente sur les conditions de travail leur permettant d’assumer pleinement leur mission. Face l’ampleur de l’insécurité à Bangui, Mme Catherine Samba-Panza a ordonné la mise à disposition de 150 éléments de la gendarmerie, et la police confondue pour neutraliser les bandits de grand chemin qui continuent de semer du désordre dans les 3ème ,4ème ,5ème et 8ème arrondissements de Bangui. Tandis que les éléments des FACA, une fois rééquipés seront déployés à l’intérieur du pays pour rétablir de l’ordre et la sécurité.

 


© acap-cf.info
Mme Catherine Samba-Panza
Elle a mis en garde les fauteurs de troubles qui continuent de semer du désordre dans le pays, qu’ils répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes. En outre, elle a instruit le ministre de la défense d’être indulgent à l’égard de ceux qui n’ont pas pu se manifester dans le délai à cause de leur éloignement, de faire enregistrer parce qu’ils sont aussi les fils de ce pays. Elle a salué l’engagement des FACA de soutenir son action et celui du gouvernement à pacifier la ville de Bangui et l’ensemble du territoire gage du développement économique du pays.

La Présidente Catherine Samba-Panza a relevé que le manque de moyens adéquats du travail des FACA caractérise leur déroute face à l’ennemi. Elle a fait savoir que compte tenu de la tension de la trésorerie que connait le pays en ce moment, le gouvernement ne peut pas assumer ses obligations régaliennes notamment le versement des salaires, pensions et bourse. D’où l’appel lancé aux partenaires au développement et aux pays amis tels que: la France, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), l’Union Africaine, l’Union Européenne et les Nations-Unies.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A bangui on appelle cela film

Par jean gabriel

06/02/2014 18:10

Elle est dans son quartier au km5. Quel autre centrafricain peut s'y hasarder sans etre tuer à coup d'explosif ou kidnapper et egorger, elle est chez elle. ce ne sont pas les gens de km5 et miskine qui refusent le désarmement qu'elle pointe mais les eternels hais de tous les pouvoirs seleka et collabos,les arrondissements du 4e et 8e victimes mille fois des seleka et dont certain subissent comme il a été maintes fois dit depuis les seleka des desarmement pillages et depuis sangaris plusieurs désarment. mais les amis de la présidente au km5,font le gros dos,toujours de faux prétexte pour préserver leurs caches. heureusement qu'il y avait des anti balaka pour faire avancer quelque nettoyage.

MOINS DE COMMUNICATION, PLUS DES ACTES POSITIFS POUR RAMENER LA SECURITE

Par Nomzamo

07/02/2014 10:07

Mme la Présidente, nous voulons moins de communication pour votre image et plus d'actes pour notre pays qui passe par le désarmement de tous les arrondissements et quartiers à Bangui et dans nos provinces.

Si vous pouvez avec les soldats de la MISCA aller au Km5 rencontré les musulmans ce n'est pas le cas de tous les Centrafricains comme l'a rappelé à juste titre mon compatriote Jean Gabriel.

Pourquoi le fief (km5) des musulmans n'est pas désarmé?
Présider, gouverner, c'est avoir le courage de prendre des décisions qui peuvent déplaire.
J'entends votre Premier Ministre parler qu'il a des parents musulmans. Ce n'est pas notre problème. S'il a des états d'âme pour désarmer les musulmans qui continuent à tuer nos compatriotes, qu'il rende son tablier. La RCA est une NATION et non pas une affaire de famille.

Je rappelle que les autres arrondissements abritant les anti-balakas ont été désarméS PAR les forces de la MISCA.

Pourquoi cet attentisme pour les quartiers musulmans?

Ce désarmement est d'autant plus URGENT que cela permet à nos compatriotes qui sont déplacés sur le site de l'aéroport pourront rentrer chez eux.

Il a plu le week end dernier les mettant plus en difficulté.

Moins de com, plus des actes positifs pour ramener la sécurité. Voilà ce que nous attendons de cette transition.

Insertion professionnelle des jeunes

Par kpakata

07/02/2014 10:37

Bien dit soeur Nomzamo!

Il est temps de passer à l'action. Rétablir l'ordre et la justice dans notre pays. Puis remettre, j'allais dire METTRE notre jeunesse au travail. il y a tellement de tâche à faire dans un premier temps ne serait-ce que rendre la ville de Bangui salubre. Il faudrait que les soi-disant élites commencent par des choses concètres comme nettoyer la ville de toutes ces immondices qui polluent la ville et véhiculent des maladies. Il suffirait de fournir un salaire digne environ 75000cfa , des combinaisons de protection, des gants,pelles, pioches, brouettes, des camions pour le transport des déchets et l'on pourrait en peu de temps redonner un visage sain (curage et nettoyage des voies d'évacuation des eaux pluviales qui sont viciées par des eaux insalubres véhicules du paludisme...) et digne à Bangui feue la Coquette. On pourrait employer des jeunes en qualité d'employé de classe C des travaux publique. C'est par des actions concrètes de la sorte dans les secteurs d'actions de nos différents ministères que l'on fera avancer le pays. Il est temps d'arrêter le Bla Bla et de se retrousser les manches pour relever le pays. Mes frères et soeurs de Centrafrique, proposons des projets concrets et réalisables à court et moyen terme.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués