NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: une cérémonie officielle se termine par un lynchage

Par source: AFP - 05/02/2014

Un accusé par des soldats d’être un ex-rebelle Séléka a été battu à mort

 

La cérémonie solennelle marquant la reformation à Bangui des Forces armées centrafricaines (FACA) s'est achevée dans la violence mercredi avec la mort d'un homme, lynché par des soldats qui l'accusaient d'être un ancien rebelle. Quelques minutes après le départ des officiels, notamment de la présidente Catherine Samba Panza qui venait de s'adresser aux soldats réunis dans l'enceinte de l'école nationale de la magistrature, des éléments des FACA s'en sont pris à un jeune homme en civil, l'accusant d'être un membre de la Séléka (ex-rébellion), le frappant à coup de bottes, de pierre et de couteau avant de le déshabiller, de le traîner sur la rue et de s'acharner sur son cadavre.

 


© koaci.com
Image d'illustration
Ce lynchage, auquel s'est rapidement jointe une foule ivre de colère, s'est déroulé sous les yeux de soldats de la force africaine (Misca), qui assuraient la sécurité de la cérémonie. Selon des témoins, le corps a ensuite été démembré puis incendié, avant que la Misca intervienne en tirant des gaz larymogènes et des coups de feu en l'air pour disperser la foule. Juste auparavant, la présidente de transition avait dit sa fierté de voir autant d'éléments des FACA réunis lors de cette cérémonie, censée marquer la reformation des FACA, dispersées depuis le coup d'État de mars 2013 qui a vu l'arrivée au pouvoir de la Séléka et de son chef Michel Djotodia, contraint à la démission le 10 janvier.

Mme Samba Panza avait notamment assuré aux militaires être en pourparlers avec les partenaires de la Centrafrique pour pouvoir assurer le règlement des soldes, impayées depuis cinq mois, et équiper les FACA pour qu'elles puissent assumer leur mission de sécurisation de Bangui et du territoire national. Les plus hautes autorités du gouvernement de transition et des Forces armées assistaient à la cérémonie, de même que le général Francisco Soriano, commandant la force française Sangaris, ainsi que le général Atanase Kararuza, commandant-adjoint de la Force africaine (Misca). Les violences ont éclaté sitôt le cortège officiel parti, au moment de la dispersion des quelque 4.000 soldats centrafricains présents à la cérémonie. Aucune réaction n'a pu être immédiatement obtenue auprès des autorités de transition, de la Misca ou de la force Sangaris.

 

 
MOTS CLES :

21 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Que des sauvages !

Par Alpha

05/02/2014 19:39

C'est ca les FACA ? Pas mieux que les SELEKA ! Ca prouve bien le coté animal et non humain du peuple de RCA ! Tous pareils !

La haine appelle t- elle la haine?

Par Boubanguere

05/02/2014 19:58

D'aucuns parleront de la loi du Talion.
Peut-on extraire du reflexe du centrafricain la soif de la vengeance? C'est ce type de situation qui doit bousculer les certitudes des gouvernants qui savourent leur installation dans les fauteuils royaux et les obliger a se surpasser et a faire preuve d'imagination.
Si la haine appelle la haine, il faut se garder d'en planter les germes dans une societe car elles se transforme en une spirale infernale de la destruction. Les geniteurs de SELEKA et leurs complices doivent nous apporter des reponses.

Connait-il l'histoire?

Par paul

05/02/2014 20:26

A de la seconde guerre mondiale que s'est-il passé en Europe?
Les autres européens se sont acharnés sur les NAZIS, et les collaborateurs des NAZIS!
En tant que NAZI, ALPHA doit le savoir! Même le symbole des NAZIS est interdit.(La croix GAMMEE)

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués