NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: la Mise en garde de la présidente

Par journaldebangui.com - 03/02/2014

Onze jours après son élection par le CNT, Mme Catherine Samba-Panza s’adresse aux auteurs des violences persistantes dans la capitale Bangui et des villes de provinces

 

«Rien ne saura justifier les crimes et actes barbares. Il est donc inadmissible que les tueries continuent. Je ne saurais tolérer ces actes et ils ne resteraient pas impunis», a averti la présidente. Elle a invité les éléments des Forces armées centrafricaines (FACA) déserteurs depuis la prise de pouvoir le 24 mars de Michel Djotodia et son ex-coalition rebelle de la Séléka, à regagner rapidement les rangs, afin de contribuer aux actions de sécurisation du territoire, en collaboration avec les forces africaines et françaises. Dans son adresse, Catherine Samba-Panza a demandé à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) sous mandat de l'Union africaine (UA) et la force française Sangaris à faire usage des mandats qui leur ont été confiés pour assurer la protection de la population et le désarmement des groupes armés et autres milices qui s'affrontent dans le pays.

 


© afriquinfos.com
Mme Catherine Samba-Panza, Chef d'Etat de la Transition de Centrafrique!
«Le gouvernement doit mettre en place une équipe d'enquête et un projet de loi pour réprimer immédiatement les auteurs des crimes dans le pays», a-t-elle lancé. Les violences continuent d'opposer en Centrafrique les milices d'autodéfense anti-Balakas (anti-machettes) et les ex-rebelles de la Séléka en dépit de démission le 10 janvier du leader de la Séléka Michel Djotodia sous la pression des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la France, et l'élection dix jours après de Mme Samba-Panza.

A Addis Abeba, les dirigeants africains, réunis pour discuter du financement de la Misca, n'ont pas caché samedi leur inquiétude face à une situation qui peut «avoir de graves conséquences sur la sécurité et la stabilité régionales», selon le Commissaire à la Paix et la Sécurité de l'Union africaine (UA), Smail Chergui. Les participants, s'ils n'ont pas annoncé de renforts militaires, ont promis 315 millions de dollars (233 millions d'euros) à la Misca. L'UA estime qu'il faut 410 millions pour financer la Misca pendant une année supplémentaire. Le commissaire, n'a cependant pas exclu une transformation de la force africaine en force onusienne, tout en affirmant que cela prendrait «au moins six mois».

Dans la foulée du sommet, dirigeants de l'UA et représentants de la communauté internationale, l'ONU estime à 10.000 le nombre minimal de soldats nécessaires pour sécuriser la Centrafrique et son secrétaire général Ban Ki-moon a souhaité jeudi que «la communauté internationale agisse de façon décisive avant qu'il ne soit trop tard». Le Premier ministre britannique, David Cameron, a par ailleurs annoncé vendredi le renforcement de l'aide à la France au Mali et en Centrafrique sous la forme d'un soutien logistique aérien.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Quelle hypocrisie! un Autre départ ferme aurait pu se faire avec un gouvernement significatif,vous avez ouvert la voie à ce que vos amis seleka ont interprétez comme une faiblesse. C'est cela la politique

Par marco

03/02/2014 16:56

Cette réponse à l'article de la chercheuse en centrafrique sera une réponse à cette farce de préoccupation qui est plus une opération de communication. les pertubateurs discutent de la nation matin midi et soir avec vous.

Une femme qui n’est pas impliquée en politique,son mari est bien secrétaire de psd et on la présente sur jeune afrique proche de ziguélé. Elle a bien une opinion politique ou peut-être du parti de l’ethnie vu son gouvernement Banziri cousins cousines,beaux frères ou belle soeurde la même région.Mon oreille a grincé quand on nous dit que mme samba panza accuse la séléka de destabilisation. C’est nous prendre pour des idiots. C’est maintenant qu’elle le comprend ? Et maintenant qu’elle l’a compris pourquoi garde-t-elle encore avec elle 3 ministres séléka ? Djotodia en premier a mis sur papier son etat séparé. Son conseiller sabone l’a ressorti.Quelque temps après il est reçu à djamena par qui ? Par Déby. Puis le sanguinaire et laid Nourredine que la directrice de Lcn trouvait charmant à leur rentrée à bangui et le comparait à un acteur de hollywood,quel goût !!! Ce diable pour brouiller les pistes,alors qu’il pouvait rentrer directement de bangui au tchad,il a joué la comédie du cameroun pour bénin pour voir djotodia et regagner certainement discrètement le tchad avec un passeport tchadien sous faux nom ou ensuite vers le nord où leur deuxième plan se voit en ce qui se passe à sibut et partout. L’onu a donné mission de mettre fin aux agissements de ces barbares par la force,alors quel le est cette tergiversation dans ce qu’on nous parle encore de négociation à sibut? Depuis,on dit à l’onu et la France de taper sur les chefs et commanditaires ( les chefs rebelles et déby)s’ils veulent en finir avec ce bordel en centrafrique ,mais c’est comme s’ils ont droit de tout faire depuis dix mois et on veut nous reinventer l’histoire sur les résistants qui deviennent les mauvais. Une personne ne peut toute seule dit cette chercheuse et encore si la personne a un penchant séléka,quoi y attendre ?
Une chose est vraie, c’est ce que nos politiciens et autres ventards à la recherche de postes politiques centrafricains ont ils une vision pour la patrie ? Pour les choix politiques comme elle le dit ? Les gens aiment la soumission et se considèrent encore comme des gens qui adorent etre sous tutelle ? Quand on vote au congo,au tchad ou ailleurs,est-ce que les centrafricains,est-ce qu’un politicien centrafricain meme s’il est au pouvoir cherche –il a influencer ou a imposer un candidat au tchad,congo,gabon? Le poids de la France déjà n’est pas déjà un combat pour ces traites qui s’en accommodent et sortent fiers du quai d’orsay se disant les élus.,Regardez tous ces idiots inutiles se vendre aux chefs d’Etats de la sous région,ainsi on lit que sassou a tel candidat,deby un autre tel, la France ci,mais le peuple centrafricain ,qui s’occupe de son choix ? on choisit un president pour les centrafricains ou on nomme un commissaire d’afrique centrale ;et la France vient nous parler de Démocratie populaire ? Tous ces faux politiciens centrafricains sont les seuls en afrique à se vendre et leur pays comme ça. Vous etes centrafricains,vous avez un projet soumettez le a votre peuple, et dites à la France mon peuple est adulte il pense cela et a choisi tel personne,mais non tous ces politiciens et mal instruits qui gigotent dans ce pays, de ziguélé à celle mal élue aujourd’hui pensent que c’est l’extérieur qui doivent les placer au pouvoir et ne se gènent meme pas de dire qu’ils sont soutenus par tel ou tel. Des gens de cette catégorie et qui n’ont que cela comme le chemin du pouvoir,sont des ennemis du peuple.I l faut en finir avec euxpar tous moyens pour faire évoluer une nouvelle mentalité qui assural’autonomie et l’égalité avec les pairs politiciens africainsde nos politiciens,sans cela sassou pour ses collections et commerce de diamant sur le dos des centrafricains on n’aura plus à entendre qu’il a soutenu la nomination du premier ministre de transition ou aurait souhaité mackassoua etc ou que le sanguinaire dictateur du sahel déby aurait souhaité fils kolingba ou nourredine etc parce qu’il a tel projet. Où sont les centrafricains dans toutes ces préoccupations de ces dictateurs qui par la bétise de nos idiots politiciens et intellectueux qui pensent qu’ils ont droit a decider de quelque chose concernant nos élus. C’est quand même terrible. Déby notre pétrole,le diamant et l’or,sassou le diamant et le plaisir de controler. Le congo qui ne produit pas de diamant est exportateur,meme le faux doumba s’en était offusqué au temps où il jouait aux faux intellectuels. Si sassousoutient meckassoua qui utilisait ses missions pour s’offrir en agent double et de commerce ou d’approvisionnement de diamant à ces terreurs de leur peuple quand il est dans la zone et de l’islam pour d’autre zone, ça lui vaut doublement son surnom de « mo té ka mo tè gué « du niveau national et même international avec cette surnoiserie que cultive le monsieur. Le premier diamantaire au congo est un certain mr diabété. Il puise ces diamants où et il travaille en connivence avec qui ? vous aurez compris l’anarque ;
Séléka s’est installé ,quand on nous tuait ça ne choquait pas grand monde,tous ces gens faisaient leur calcul d’influence sur nos cadavres. Le peuple congolais nous comprenait et commence à s’interroger sur le futur de leur pays avec ce qui se passe chez nous,carchez eux ils disent plus qu’envahis par les mêmes et leurs autorités dans un Etat hypnotique,les foulards ,burqa,des mosquées poussent comme des champignons,un quartier peut en compter 4 ou 5 ;du jamais vu ,tout ce que l’occident combat se multiplie et se developpe au congo et sassou dort,pris par la sénélité ou aveuglé par la corruption par le diamant facile que ces memes que nos 3 differents derniers dirigeants ont fait la même confiance à ces mêmes ,donner plus qu’aux centrafricains et qui ne sont pas rassasiés et en veulent plus pour finir par nous chier sur la tête avec séléka et l’attitude de leurs civils. Déby encore pire,et la France, dans tout cela laisse tous ces dictateurs prennent leurs marques en centrafrique avec la ccomplicité et la bêtise des nôtres qui se veulent centrafricains. Regardez j’ai jeté un coup d’œil sur un site qui est devenu griot qui nous a fait le scoop d’un article sur le neveu de djotodia que tout bangui parlait des tresors trouvés pendant la fouille et que se retrouve ministre du gouvernement ;alors qu’une compatriote a mentionné le lien que beaucoup avaient dejà vu avant.l’article a été supprimé sans explication certainement sur demande de ses nouveaux patrons. Et de cette mangeoire nouvelle,tout est bon venant de la transitionnaire qui a le mérite de faire revivre la faca dans les casernes au contraire de djotodia et tiangaye nous l’apprend-il. Un peu de modestie et d’humilité ne feront pas gonfler ses chevilles et celle de sa présidente. Le mérite ce n’est pas attendre que les autres fassent le boulot pour permettre les conditions et venir dire j’ai fait ceci. Quand quelqu’un prévoyait pour elle le moi je ,ça commence. Le mérite n’est pas de décider ou parler que quand la sécurité est là. Le mérite c’est de prendre le risque,dénoncer,exiger quand c’est chaud. Les memes anti balakas que le journaleux nouvellement mangeoire qualifie de hors la loi,ce sont eux,malgré ,c’est à eux que vous devez cette petite quiétude et mangeoire et perchoir, et certainement à vous grassir pour devenir encore plus bouboules. Le journalisme subjectif,ce n’est pas ce dont on a besoin, maintenat.Les centrafricains savent ce qu’il faut et ce qu’ils veulent,alors cette propagande de faire ceci ou mieux,c’est peut-etre pour votre com vers l’extérieur mais la réalité sur le terrain les centrafricains le savent et le disent. Ils posent des questions et se demndent pourquoi telle chose est encore permise ou qu’on traine à faire telle chose ou qu’on passe au peigne fin de puis l’arrivée des séléka jusqu’à hier les quartiers comme le 4e et on trine quand il s’agit du 5 et 8e.
Quand la mangeoire n’aveugle moins,on soumet la réalitéà la lecture,des jeunes qui disparaissent encore,des gens qu’on tue,pourtant ce ne sont pas les anti balakas mais ça en parler ça devient un jeu de langue de bois. Que font les civils musulmans de km5 ? pourquoi tuent –ils aussi,pourquoi interdire le marche à un centrafricain ayant sa place et payé sa patente au risque de se faire tuer ou enlever ? que font ces civiles et seleka en civils quand une voiture de taxi passe qu’ils jettent des grenades dessus ?Actuellement ,c’est bien de pouvoir cantonner la faca dans les camps militaires viders des selekas soumis aux pressions des anti-balakas.Maintenant,ils peuvent respirer dans leurs vestes cintrés et traiter avec ingratitude leurs delivreurs de hors la loi. Djotodia ne l’était il pas quand ils l’applaudissaient ?. Un proverbe de l’ouest africain dit à peu près ce ci :que si quelqu’un te connait bien pour te couillonner c’est toi qui lui a ouvert ta porte et lui permettre de voir tes faiblesses. Avec ce que nous centrafricains savons du rôle de la France depuis,nos politiciens n’en tirent aucune conclusion,ils sont toujours à ce qu’il nous font voir, et maintenant le salamèque va jusqu’aux pays voisins,des dictateurs de leurs peuples,ce sont ceux là qui doivent décider de notre destin ou nous choisir nos dirigeants et tous ces diplomés de courrir pour la bénédiction. Peuple réveillez vous,chassons tous ces gens et faisons emerger un peuple nouveau .Ces va nus pieds,au temps de bokassa qui osera mettre son nez dans une affaire interieure en centrafrique. Nos politiciens actuels sont les fossoyeurs de ce pays.C’est vraiment triste,heureusement que le peuple ne se laissera plus faire et les journalistes griots,on n’en veut plus. Et si cette française qui livre cette analyse est sincère,elle n’a qu’à crée une association et dénoncer la politique de son pays et faire pression avec un electorat contre ce néocolonialisme et cette proximité avec des dictateurs à vie qui en plus d’écraser leurs peuples,traversent les frontières pour pertuber le jeu politique et perpétuer une fausse démocratie comme les leurs aux pays voisins car leur vrai problème c’est de voir une réelle démocratie en afrique centrale qui les mettraient en porte à faux.

100% D'ACCORD AVEC MARCO !

Par abou

03/02/2014 18:37

Tous les politiciens, leurs collaborateurs dits de la société civile, y compris Bozizé, ont vendu la RCA pour un sou a Deby, a la France et tous les mafieux de cette planete. Aux centrfaricains de se réveiller. Merci de l'écrire et de le crier.

@ mon cher compatriote MARCO

Par Nomzamo

03/02/2014 19:07

Un grand bravo pour cette analyse géopolitique implacable pour notre pays.

Dans notre malheur, j'observe une grande prise de conscience de la part de mes compatriotes. C'est ce qui me donne de l'espoir pour l'avenir.
Plus rien ne sera comme avant en RCA.

PS: merci d'espacer les paragraphes de tes contributions pour faciliter la lecture.

Bien fraternellement.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués