NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: les promesses de dons pour la Misca ont atteint 315 millions de dollars

Par journaldebangui.com et autres médias - 03/02/2014

Placée sous l’égide de l’Union africaine, la conférence des donateurs la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca) s’est tenue le 1er février 2014 à Addis-Abeba

 

Plus de 110 pays et organisations internationales étaient réunies dans la capitale éthiopienne, à l'initiative de l'Union africaine (UA), pour la mobilisation de fonds dans le but de permettre à la MISCA d'assurer sa mission de sécurisation et de stabilisation de la République centrafricaine (RCA) en rapport son mandat d'une durée initiale de douze mois établi par une résolution des Nations Unies. Sous mandat de l'UA, cette force dotée d'un effectif de 6.000 hommes d'ores et déjà mobilisé, selon les sources officielles, est pourvue par les pays de la Communauté économique de l'Afrique centrale (CEEAC) à laquelle la RCA appartient, et aussi du Rwanda qui avait quitté cette organisation régionale pour se tourner vers l'Afrique de l'Est et australe.

 


© diaporama-monde
Des éléments de la Misca dans les rues de Bangui
L’Union européenne a ouvert le bal en octroyant une aide de 100 millions d’euros. «Ce nouveau financement portera le montant total des engagements pris par l’UE en RCA depuis le début de la crise à quelque 200 millions de dollars», a précisé le commissaire européen Andris Piebalgs. Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), qui ont déjà des troupes sur le terrain, ont octroyé 100 millions de dollars. D’autres contributions ont suivi, notamment de l’Afrique du Sud (1 million de dollars), le Nigeria (1,5), l’Ethiopie (500 000), pour un total de 315 millions de dollars.

La conférence s’est tenue en présence du tout nouveau Premier ministre centrafricain, André Nzapayéké qui est arrivé à Addis Abeba le 31 janvier au soir. Il a été invité à présenter la situation qui prévaut dans son pays en dépit de la suspension de celui-ci de l'organisation panafricaine. Il a promis de «tout faire pour ramener le calme et sécuriser le pays» et a également fait mention du souhait de la nouvelle présidente de transition, Catherine Samba Panza, d’obtenir du Conseil de sécurité des Nations unies la création d’une opération de maintien de la paix en renfort de la Misca et de l’opération française Sangaris.

Faiblesses logistiques
Paris, qui n’a manifestement pas l’intention de prolonger son opération a pris de court les pays de la CEEAC et de l’UA en annonçant la date des élections générales, fixées au 15 février 2015. Mais en attendant, selon le général Jean Marie Michel Mokoko, la Misca un besoin urgent de boucler son budget fixé à 403 millions de dollars. L’officier congolais à la tête de la force africaine a détaillé les besoins de la celle-ci, qui manque notamment de soutien logistique, d’une capacité aérienne appropriée pour assurer le transport des troupes et du matériel en-dehors de Bangui (surtout avec une saison de pluie qui dure plusieurs mois dans un pays où le réseau routier est délabré ou inexistant), et de matériel de télécommunication. Mokoko demande également une amélioration du soutien médical et de l’approvisionnement en médicaments.

 

 
MOTS CLES :  Diaporama-monde 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Où est donc la France Forte ,Riche capable? pourquoi monsieur Hollande cri t-il au secours?

Par sorokaté

04/02/2014 21:10

La France est dépassée véritable honte devant les troupes Tchadiennes. Je me souviens quand le président français monsieur Hollande disait " Le sangaris va en Centrafrique pour 6 mois à 1 an et que la guerre en Centrafrique n'est pas si compliquée comme celle au nord du Mali" quel résultat ? où en est -il avec son Sanagaris?

Pour quoi monsieur F.Hollande multiple des contacts? hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii " Les éléments de sangaris ne quittent pas leurs blindés ni ne rentrent pas dans les quartiers foyers de tentions à Bangui"

A près que les Musulmans pro seleka ont donné l'ultimatum aux forces Françaises de Sangaris la peur les a habité....hiiiiiii
Leur patron monsieur Hollande a vite convoqué les hommes de Dieu l'Imam et monseigneur de Centrafrique pour les supplier d'éviter le pire aux sangaris (rire maboule). le dictateur Idriss Déby se moque de cette France 5é puissance virtuelle au monde. Quelle défaite? ho la France. N'est-ce pas je disais que ce serait la dernière expédition Française en Centrafrique? les choses se précisent, juste une question de temps.

La France nous a trop combattu. Elle ne veut pas qu'on exploite nos richesses. depuis la disparition de Boganda , Ni Dacko ni Bojassa, ni Kolingba, ni Patassé, encore moins le général d’opérette Bozizé tous sont éjectés par ce qu'il ont essayé de mettre en existence notre pétrole. Voilà que Bozizé l'a donné aux Chinois ce qui nous a attiré cette avalanche de seleka.

Que la France nous laisse en paix. Mêmes les Français le savent bien, mais puisque leur titre de 5é puissance est lié à nos richesses ils n'ont que les yeux pour voir. Un politique Français qui déclare je cite" Notre AVENIR(France) c'est l'AFRIQUE" sans honte. Voyez la Libye, la Cote d'Ivoire, le Mali, le Tchad dictatorial rien ne va. La France utilise des mercenaires sous l’étiquette des " Djihadistes..." pour imposer son hégémonie.

Minable France. Tous les coups d'états en Centrafrique sont fomentés par la France, ce sont des vérités irréfutables, tout Citoyen Centrafricain le sait bien.
La France pays des droits de l'Homme, la France pays model de la démocratie.

Après 20 ans la France qui a protégé les mercenaires et génocidaires du Rwanda vient afin de lancer un procès vide de sens contre un présumé acteur de génocide au Rwanda. Quelle honte!!! a près 20 ans

La Belgique refuse son soutien militaire dans cette guerre contre le peuple Centrafricain. Le gouvernement Belge n'est pas convaincu aux raisons de cette guerre contre la souveraineté de la RCA.
Le double JEU De monsieur F.Hollande est mis à nue par les partenaires Européens. Monsieur Hollande avait décidé de partir seul en Centrafrique aussitôt rattrapé par les réalités du terrains cri au secours..... la France est tombée plus bas.

Tout se paie ici bas.

Sorokaté Alias Domzan-Bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués