NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Conflit Centrafricain: les tirs centrafricains au Cameroun

Par Michael Thomas-mboaconnect.com - 31/01/2014

Certaines villes camerounaises limitrophes seraient utilisées par des combattants anti-Balaka comme base arrière pour se mettre à l'abri des représailles des ex-Seleka

 

Telle est la situation aujourd'hui en Centrafrique, des ex-Seleka et des anti-balaka s’affrontent depuis quelques jours dans le Nord-Ouest de la Centrafrique dans des combats très intenses. Beloko-Cantonnier, une ville située dans le Nord-Ouest Centrafricain à quelques jets de pierres de Garoua-Boulai, elle-même une ville située à l'Est du Cameroun est devenue le théâtre d'affrontements entre les anti-Balaka fuyants les combats dans cette zone de la Centrafrique et les ex-Seleka qui n'hésitent plus à lancer des roquettes en territoire camerounais. En effet, la ville de Garoua-Boulai a récemment reçu une roquette venant du côté de la Centrafrique. Les ex-Seleka s’attaquant aux positions des anti-Balaka qui, selon eux organiseraient leur contre-offensive depuis le Cameroun.

Les anti-Balaka s’approvisionneraient sur le marché camerounais en machette en usant de la tromperie et de la ruse. Ils se feraient passer pour des paysans en quête d'outils pour des travaux champêtres.
Michael Thomas

 

Cette situation préoccupante est déstabilisante pour le gouvernement camerounais, mais particulièrement pour les populations de cette zone géographique du Cameroun qui vivent désormais la peur au ventre. Selon certains médias locaux, les anti-Balaka constitués majoritairement de chrétiens et d’anciens militaires de la FACA (anciennement appelée Forces Armées Centrafricaines) fidèles à l’ancien Président François Bozizé se fondent dans la masse de réfugiés venant de la Centrafrique pour le Cameroun pour y pénétrer. Face à ces menaces sur l'intégrité du territoire, les autorités camerounaises ont renforcé les troupes armées aux frontières entre la Centrafrique et le Cameroun, notamment à Garoua-Boulai et les postes frontaliers et la ville sont désormais sous haute surveillance.

Les anti-Balaka s’approvisionneraient sur le marché camerounais en machette en usant de la tromperie et de la ruse. Ils se feraient passer pour des paysans en quête d'outils pour des travaux champêtres. Aussitôt, la rumeur s'est répandue au sein de la communauté de commerçants camerounais qui auraient arrêté de leur vendre le matériel tant convoité. Aussi, face à la grandissante réticence des commerçants, les anti-Balaka utiliseraient désormais des intermédiaires. Depuis le début de conflits en Centrafrique et des exactions du Boko Haram au Nigéria, le Cameroun sert malgré lui de base arrière aux combattants. Il y a encore quelques jours de cela, des membres de la secte terroriste Boko-Haram pourchassés par l’armée nigériane se sont dirigés au Cameroun pour trouver refuge. Par conséquent, les autorités camerounaises devraient être de plus en plus alertes et vigilantes au niveau de ses frontières.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ne cherchez pas à mêler le président Paul BIYA dans cette guerre honteuse contre la dignité de la RCA.

Par sorokaté

31/01/2014 22:16


"... Les anti-Balaka s’approvisionneraient sur le marché camerounais en machette en usant de la tromperie et de la ruse. Ils se feraient passer pour des paysans en quête d'outils pour des travaux champêtres.
Michael Thomas..."

Si les Sassou, les Ali Bongo, Idriss Déby ont la même politique de du président Paul BIYA je crois la sous région serait bien paisible et prospère.
C'est bien dommage!!!

Sorokaté Alias Domzan-Bene.

la campagne et lynchage mediatique de la presse francaise et leur allies sur les antibalakas

Par famoundjou

01/02/2014 14:20

je veux vous dire que si ces mercenaires tchadiens et soudanais a 90% n,ont pas faient l,invasion de la rca,le mot ANTIBALAKAS n,allaient jamais exister,arretez de deformer l,histoire.un proverbe anglais dit(DEATH GOAT DOESN,T FEAR A KNIFE)un chevre qui sait qu,il va mourrir n,a pas peur d,un couteau nous avons plus peur de nos ennemies les menaces voilees de la france aux nations unies n,aura pas d,echos chez nous car la france a organiser la guerre contre la rca via les selekas et le tchad JUSTICE POUR LES VICTIMES CENTRAFRICAINES pourquoi les nations unies n,ont pas arreter les violences pendant presque 1 an mais maintenant apelle a la fin des violences?deux piods deux mesures,les selekas ont tuer des centrafricains pendant dix,mois le peuple etait humilier,certaines femmes qui ont ete violer ce sont suicider pour echapper au traumatisme,des villages sur tout l,etendue du territoire ont ete bruler,des enfants dans les forets mangeaient des herbes pour suirvivrent,les humanitaires francais ont les images,et vous vouliez que les centrafricains donnent des fleurs a leurs agresseurs tchadiens et soudanais?les cameras francais ont disparuent apres le coup de force de ndotodia,ils sont revenuent defendrent les bourreaux du peuple en particulier les tchadiens et soudanais,mais quand ils commettaient les crimes contre l,humanite ou etiez avec vos litteratures que vous mettez?ceux qui sont mort le peuple autochtone ce sont des amimaux?pourquoi ne devraient t,ils pas chercher des machettes pour se defendrent,hier les selekas avaient tuer 30 de nos compatriotes a sibut,le genocide du peuple centrafricain continuent.LE TCHAD ,LE CONGO BRAZZAVILLE ETLE SOUDAN ET LA FRANCE ONT AIDER LES SELEKAS A PRENDRE LE POUVOIR.L,UNION AFRICAINE avait demander une sanction contre NDOTODIA qui devrait pas voyager dans les pays africains mais il s,etait rendue au tchad au soudan,au burkina faso,au congo brazzaville dans le village natale de sassou a plusieurs reprise,vous conspirez et travailler pour l,ex puissance coloniale la FRANCE et apres les dictateurs de ces pays peuvent passer le reste de leur vie au pouvoir.les africains sont les ennemies des africains car l,histoire est en marche et la colonisation n,est pas terminer.

les antibalakas sont des heros du peuple centrafricain avec des moyens militaires limites ils ont fait partir ndotodia,une grande victoire pour le peuple,on ne peux violer les femmes centrafricaines et les hommes croisent leur bras et regarder,DEBY tente de loin de proteger ces freres tchadiens,mais ils ont commient des crimes horribles,le peuple centrafricain l,a fait savoir devant les ambassades tchdiennes dans le monde,LE TCHAD POUR LES TCHDIENS,LA RCA POUR LES CENTRAFRICAINS,les tchadiens ont ete recuent comme des refugiers dans les annees 80-90 pour les multiples guerres au tchad,mais aujourd,hui ils veulent coloniser la rca,jamais jamais ,nous sommes 5 millions aucun tchadien ne va nous diriger,DEBY a recruter au darfour tous ces mercenaires avec l,aile intellectuelle qui sont des centrafricains qui veulent le pouvoir,ils ce sont renduent a brazzaville chez SASSOU pour coordonner les actions militaires et politiques.notre dignite a ete bafouer par des mercenaires mais nous allons leur repondre.

si les antibalakas avaient les armements et notre armee aussi,on pouvait voir le rapport de force,mais les FACA ont defaitent les selekas le 23 mars 2013 a DAMARA,les soldats fomacs tchadiens et les forces speciales de DEBY ET LES MERCENAIRES FRANCAIS ont donner le pouvoir a NDOTODIA,car ils y avaient les mercenaires francais armees a cote de ndotodia le 24 mars au palais de la rennaissance le 24 mars.apres le deces du magistrat centrafricain tue par les selekas l,ambassadeur francais de l,epoque SERGE MUSSETI a donner l,autorisation au ministre BINOUA de donner 60 kalachnikovs et 6 pistolets pour defendre 623000km2 de terre et une population de 5millions.des forces obscues tentent d,exterminer le peuple centrafricain auchotones et repeupler de saheliens mais l,esprit de nos ancetres BANTOUS veillent sur nous.le combat est loin d,etre terminer nous sommes un peuple pacifique mais rien ne sera plus comme avant.a cause de nos richesses chacun hommes et femmes doivent apprendrent par un encadrement de la LOI le maniement des armes et defendrent l,agression de notre pays.les visees expansionistes de DEBY l,ubuesque dictateur tchadien ne marchera pas chez nous.le pire reste a venir car la guerre importee dure 18 ans.les camerounais sont un peuple pacifique et la guinee-equatoriale.les autres sont une partie du territoire francais mais certains pays puissant vont nous aider a avoir une armee forte et nous equipee,et beaucoup beaucoup de reservistes,c,est peut-etre la derniere fois que vous abusez nos femmes...LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS...mort a la neocolonisation....

Dieu confond et combat en faveur des centrafricains

Par 21.sylvain

03/02/2014 09:09

Dieu est Dieu si la centrafrique appartient au centrafrcain Dieu ne permettra pas au seleka d avoir la victoire sur les centrafricains car ils fairons la guerre au peuples centrafricain et ne les vaincrons point car Dieu est au controle pour les peuples centrafricains Dieu leur donne la force qu il a donne a davide pour combattre goliate au peuples centrafrcains de combattre leur goliate qui sont les seleka et la tchad sassou et les juda des centrafricains qui ont trahi la centrafrique Dieu fait retour a l expedicteur au nom puissant de Jesus christe de nazareth

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués