ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: le prix du café coque fixé à 180 FCFA le kilo

Par Source: APA - 30/01/2014

Ce prix sera pratiqué sur toute l’étendue du territoire national au cours de la campagne de collecte et de commercialisation du café au titre de l’année 2013-2014

 

La ministre d’Etat sortant en charge du développement rural en Centrafrique, Marie Noëlle Andet Koyara, a annoncé il y a quelques jours que le prix d’achat du café coque a été fixé à 180 FCFA le kilo. Ce prix sera pratiqué sur toute l’étendue du territoire national au cours de la campagne de collecte et de commercialisation du café au titre de l’année 2013-2014, a dit la ministre au cours d’une réunion regroupant les responsables des départements ministériels de l’Agriculture, du Commerce, des Finances, de la FAO et les membres de la commission technique de régularisation de la filière café chargée de fixer le prix.

 


© journaldebangui.com
Un arrêté interministériel fixe les prix indicatifs des autres catégories de café. C’est ainsi qu’un kilo de café prima sera vendu à 1.519 FCFA, le café marchand supérieur à 2.481 FCFA, le café marchand courant à 3.426 CFA tandis que le café marchand limite coûte 4.370 CFA le kilo. Par ailleurs, le prix de l’usinage du café coque a été fixé à 45 FCFA le kilo pour cette campagne qui a démarré le 20 janvier.

Malgré les crises récurrentes que le pays traverse, la ministre d’Etat Koyara a estimé que «la production caféière de cette année sera de 10 mille tonnes de café marchand, soit une hausse par rapport à la production nationale de 2012-2013». Elle a engagé à ce propos l’Office de la réglementation, de la commercialisation, du contrôle et du conditionnement des produits agricoles (ORCCPA) de veiller au bon déroulement de cette campagne. Il faut cependant préciser que le représentant des producteurs du café est le grand absent à ce rendez-vous.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

La lobaye est sous contrôle de la séléka, de quoi parle- cette Ministre d'état séléka ?

Par Justice

31/01/2014 23:55

La lobaye est sous la coupe du Général tchadien Al-Nour depuis plus de 12 mois avec les exactions bien connues de Koyara, l'amante de Djotodia, comment va-t-elle trouver 10 milles tonnes de café. Est-ce pour permettre aux sélékas de vamdaliser les paysans et de ramener notre café au Soudan ? C'est vraiment du "foutage" de gueule comme disait le grand collabortaeur Séléka, Ndouba Prosper de Centrafrique Presse. Mme Koyara, vous répondrez tôt ou tard de vos trahisons.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués