DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

L’Imam Oumar Kobine Layama: en RCA, «les musulmans sont sur la braise»

Par Luidor Nono - 28/01/2014

Avec Mgr Nzapailanga les deux personnalités religieuses de Centrafrique sillonnent les capitales européennes

 

Quelle est votre avis sur le fait que sur le terrain des opérations, la France soit accusée de partialité?
En Centrafrique, les Séléka instrumentalisent les jeunes musulmans pour les opposer à la France, parce que la France les empêche de rester au pouvoir, et les anti-balaka aussi manipulent, et instrumentalisent aussi les jeunes qui sont avec eux pour s’opposer à la Force Tchadienne, car, ils pensent que le Tchad était le grand appui de la rébellion Séléka pour renverser l’ex régime. Ce sont des groupuscules qui se font aujourd’hui la guerre.

Y avait-il un intérêt pour le Tchad de renverser la Centrafrique?
Il n’y a que les parties en conflit qui le disent qui en connaissent les raisons

<div align="center"><iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/cMd9X4aeWsM" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></div>

 

Vous quel est vous votre rôle maintenant?
Nous sommes des autorités morales et nous ne pouvons parler que de ce qui apporte le bien à la population centrafricaine. Notre rôle fondamentale est d’Informer, alerter, prévenir. C’est un appel à la paix et à la réconciliation que nous avons commencé à lancer il y a bientôt de cela un an. J’ai dit, en son temps au président sortant (Michel Djotodia – ndlr) que les musulmans sont assis sur une braise, qu’il fallait arrêter les tueries, et voici que ce sont ses musulmans qui sont pourchassés dans les rues de Bangui. La pauvre population paye le lourd tribut qu’elle ne mérite pas

Est-ce que vous êtes écouté?
Nous le sommes parce que la crise ne s’est pas généralisée, même à Bangui, il y a des quartiers où chrétiens et musulmans vivent en symbiose, dans la paix, ils partagent leur vie quotidienne. C’est les quartiers récupérés par les seigneurs de guerre qui connaissent les crimes qui sont dénoncés chaque jour.

Est-ce que votre démarche est une manière de soutenir la nouvelle présidente?
Oui, nous soutenons Mme Samba-Panza afin qu’elle puisse terminer sa mission. Actuellement nous entendons mille et une choses concernant la République Centrafricaine. Et le jour viendra où nous dirons à tous ceux qui dirigent, qui gèrent ; il est temps de vous présenter comme des responsables, c’est-à-dire, rendre compte de ce que nous avons reçu, pour redonner confiance à la génération actuelle et future.

<div align="center"><iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/M99CCwc1rfE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe><div>

 

Est-ce que vous pensez que c’est une mission impossible au vu des castings précédents?
C’est une mission possible pour elle, en tant que maire de la ville elle était consciente. Si elle a postulé cela veut dire qu’elle pense avoir les compétences pour pouvoir le faire. Elle a commencé en amont, elle a rencontré les anti-balaka, elle a aussi travaillé avec les sélékas, je crois qu’elle a des atouts pour être à la hauteur. Le reste incombe à l’équipe qui va l’entourer et les conseillers qui vont être là : est-ce que c’est pour diviser ou pour régner ? ou bien c’est pour rassembler et aller ver un consensus ? Cela veut dire qu’elle va devoir beaucoup négocier pour qu’ils puissent tous ensembles comprendre les enjeux patriotiques. (Réponse de Mgr Nzapailanga)

Le danger d’un génocide persiste-t-il toujours?
C’est la raison pour laquelle nous sommes là pour prévenir. Si rien n’est fait, il peut y avoir génocide parce que là où les Séléka se sentent en force, ils peuvent exterminer (village brûlés) les autres qui ne sont pas musulmans, et vice versa. Les anti-balaka, là aussi, où ils sont en position de force, ils peuvent aussi exterminer les communautés musulmanes. Nous avez vu, n’eut été l’intervention de deux jeunes prêtres cela aurait été une tragédie à Boali.

Votre voix sera-t-elle plus forte que la violence des machettes et des coups de feu?
C’est la parole de Dieu qui est plus forte que toutes les armes du monde.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués