NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: les noms des 20 promus du PM André Nzapayéké

Par journaldebangui.com - 28/01/2014

Voici à quoi ressemble le premier cabinet de l'ère Catherine Samba-Panza, que conduira son Premier ministre André Nzapayéké.

 


© autre médias
Décret N°14.012 du 27 janvier 2014

1- Ministre d’Etat chargé des travaux publics, de l’Urbanisme, de l’habitat et des édifices publics,
M. Herbert Gontran Djono Ahaba; (Seleka/Ufdr)

2- Ministre d’Etat en charge du développement rural, Mme Marie Noëlle Andet-Koyara ; (Mlpc) déjà titulaire du poste

3- Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé de la réforme judiciaire et des Droits de l’Homme,
Mme Isabelle Gaudeuille
(Technocrate)

4- Ministre des Affaires Etrangères, de l’intégration africaine et de la Francophonie, M. Toussaint Kongo Doudou ;(Technocrate)

5- Ministre de la défense nationale, chargé de la reconstruction des armées, des anciens combattants, des victimes de guerre et du DDR, le Général d’armée Thomas Théophile Tchimangoa ;

6- Ministre chargé de l’Administration du territoire, de la décentralisation et régionalisation,
M. Aristide Sokambi (Technocrate)
reconduit à son poste;

7- Ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération internationale, chargé des pôles de développement, Mme Florence Limbio (Technocrate issue de la BEAC);

8- Ministre de la sécurité publique, de l’émigration-immigration, Colonel Denis Wangao Kizimale ;

9- Ministre des Finances et du budget, M. Rémi Yakoro ;

10- Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Hydraulique, M. Olivier Malibangar (Technocrate) ;

11- Ministre de l’Economie forestière, de l’environnement et du tourisme, M. Hyacinthe Touhouyé (Technocrate) ;

12- Ministre de la santé publique, des affaires sociales et de l’action humanitaire, Docteur Marguerite Samba (Technocrate) ;

13- Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Gisèle Bedan ; (Technocrate)

14- Ministre de la communication et de la réconciliation nationale, Mme Antoinette Montaigne née Moussa (Technocrate issue du Conseil des Centrafricains de l’Etranger);

15- Ministre des Postes et télécommunication chargé des nouvelles technologies, M. Abdallah Kadre Hassan ; (Technocrate)

16- Ministre de la fonction publique, du travail, de la sécurité sociale et de l’emploi, M. Eloi Anguimaté (Forum Civique);

17- Ministre des transports et de l’aviation civile, M. Arnaud Djoubaye Abazene (Seleka) ;

18- Ministre du commerce, de l’Industrie, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Mme Gertrude Zouta (Technocrate) ;

19- Ministre de la Jeunesse, des sports, des arts et de la culture, M. Léopold Narcisse Bara (Antibalaka) ;

20- Ministre chargé du Secrétariat général du Gouvernement et des relations avec les Institutions, M. Gaston Mackouzangba (leader Politique).

 

 

 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Technocrates et Technocrates !!!!!?????

Par sorokaté

28/01/2014 14:12

Des technocrates et des Technocrates? ha bon!!! il y en avait en Centrafrique? Je ne connais pas bien ce nouveau mot "Technocrate" je préfère les voir au travail et ce dont ils sont capables.

L'heure n'est plus au jeu de "MOTS" je suis devenu Saint Thomas.
Bâ na lé.
hummm.

Que mon pays renaisse S.VP
Dieu bénisse la RCA
Sorokaté Alias Domzan Bene.

Du jamais vu après une telle crise d'en rester si sedctaire!

Par marco

28/01/2014 16:32

Du technocrates a toutes les sauces.Ce anguimaté il ne peut rien faire d'utile dans sa vie que d'etre ministre? On nous a bassiné les oreilles avec la probité morale,cette probité est aussi de ne pas avantagé que ses parents. Des femmes competentes nous dit-on,oui elles ont fait des études mais qu'en est-il de la probité morale de certaines? Elles sont toutes des promues des régimes,elle n'ont rien gagné par leur tete,toujours avantagées par des situations où on recale d'autres certainement des meilleurs pour les mettre à la place.Comme les hommes politiques ,ceux qu'on appelle nos technocrates en snt à bouffer dans certaines organismes par piston la plupart sur le nom de l'Etat et à la retraite ou à l'approche de la retraite il leur faut revenir encore manger sur le compte de l'etat,ils peuvent faire le tour du monde,ça revient aussi l'esprit fermé qu'au départ.Ils apprennent rien du monde. Des femmes exemplaires? Certaines des rombières et spécialistes de chager de lit selon les differents regimes,il n' ya pas de quoi applaudir et on nous parle d'enquetes. Nous aimons sortir de gros principes qu'on applique.Par exemple celle de justice,n'est ce pas celle qui en fait un trou à la caisse du diamant que lui aurait confié la gestion kolingba qui goute toutes les femmes meme si femmes de ses cousins? caisse que Son compagnon de l'époque un certain Constant zeze a utiliser pour se livrer une mercedès par fret aérien. le zapayake se fout du peuple. ces ringards dont il s'entoure comme ministre,certains sont ils opérationnels? aide-t-il des parents ou s'agit-il de traiter le cas d'un pays qui appartient aux centrafricains qui sont dans la souffrance et dont certaines familles ont durement?? si Djotodia et ses rebelles ne passent pas à la cpi et si les condamnations ne sont pas celles dont le peuple attend,vous payerez à leur place. on rasera vos maisons et vous suivrez djotodia au benin.dans 2,3;4;5 vous payerez,on en a marre des traites et des sectaires qui nous rejouent les memes régimes à chaque fois. pensez vous que les centrafricains ne savent pas qui est qui.Pensez vous roulez le peuple jusqu'à quand. centrafrique a besoin vraiment de nouvelles tetes et de nouvelles mentalités,tous ces bobos et gbomitos,c'est la generation de la haine,de l'ethnie,il nous faut du nouveau.malgré ce que nous vivons vous en etes encore à cultiver le tribalisme et vous demander aux autres de pardonner.Allez vous faire foutre.je pense que l'esprit sectaire est votre nature première comme les musulmans seleka:le mensonge.j'ai combattu bozizé mais je reconnais qu'il en avait distribué à presque toutes les ethnies et les vôtres en ont vachement profité.Mme dorothéé malézapa,la fille mamat etc,revoyez ses ministres et tous les conseillers que les gens ont rappelé dans un forum,conseiller les anciens collaborateurs de kolingba gbéti, methot et Moussa kembé dont il en avait fait un de ses hommes de confiancejusqu'à monsieur dementi votre oncle maidou que vos amis seleka n"avait pas épargné à kouango et à bangui,mais pourri par l'argent du pouvoir on ferme les yeux sur les malheurs de sa propre famille.si vous ignorez ceux des vôtres,mme samba panza est ce ceux du peuple que vous considererez? vous ne savez pas travaillez avec des gens hors de votre clan à un niveau de grande responsabilité parce que dans vos educations ce qui est hord cercle vous les appelez des" étrangers","A wandé" alors c'est un travail de l'etat et c'est une des raisons que vous vous retrouvez plus dans les organismes internationaux en tissant une toile bloquant par les services de ressourcs huamines ne favorisant que les vôtres et dans certains ministères.Un recensement PAR ETHNIE le démontrera. alors comment à des gens aussi sectaires va-t-on demander de venir parler aux centrafricains de pardonner ou de considerez ceux qui les tuent comme des frères si eux mêmes dans cette crise que vit centrafrique,ils vivent encore dans cette petitesse d'esprit d'une solidarité tous au comme on les voit venir. pauvre centrafrique. le combat n'est pas que seleka,séléka sait pourquoi elle les a séduti par les postes pour mieux mater le reste.Ces traites!Ces gobe livres pour frimer,rien dans la tete pour faire un pays moderne,quelle tristesse
Est ce ce dont rêve la jeunesse centrafricaine?

Le vin est tiré, il faut le boire.

Par Ngarra

28/01/2014 18:50

Acte 1. Le gouvernement est mis en place.
Acte 2. Isabelle Gaudeuille doit impérativement se mettre au travail pour traduire tous les chefs criminels devant la Justice centrafricaine. La vie est sacrée. Il y a des gens qui se sont permis de l'enlever aux autres et qui se sont plus ou moins volatilisés. On peut les retrouver. Il faut absolument les punir. Pas d'excuses, pas d'alibis, ils doivent payer pour le mal qu'ils ont fait aux familles, au pays.
Acte 3. Ramener la paix et valoriser le travail. Eloi Anguimaté doit s'activer.
Actes....
Vouloir, c'est pouvoir.
Bonne route.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués