SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Inattendu de la présidentielle 2011: Justin Innocent Willité

Par Lucie Nkouka - 06/01/2011

Un jeune leader centrafricain entend relever le défi de la représentativité de la jeunesse dans la conquête du pouvoir

 

Des pages et des pages de documents parcourus ne livrent pratiquement rien du parcours succinct de ce candidat à la magistrature suprême du 23 janvier prochain. On le décrit comme inconnu de la scène politique centrafricaine avant l’annonce de sa candidature le 8 novembre dernier. Pour paraphraser son CV, Justin Innocent Wilité est né le 1er juin 1973 à Bangui. Il y a même grandi en fréquentant le lycée Barthélemy Boganda, puis le lycée évangélique de Yaloké avant d’émigrer aux Etats-Unis. L’on pense que c’est là qu’il s’est fait une identité d’homme d’affaires en tant que Président du Conseil exécutif et administratif de l’organisation internationale OPROCA (New York). Pour ne pas s’arrêter en si bon chemin Justin Innocent Wilité décide de devenir patron et fonde une entreprise dont il est également le directeur gérant.

 


© radiondekeluka
Justin Innocent Willité, le candidat de la jeunesse
L’innocence politique
Sur le plan politique, quelque que soit l’issue du scrutin, il apparait comme un jeune loup. A-t-il seulement les dents assez longues? Lui qui se dit déçu par les autres formations politiques centrafricaines. Dans la recherche de cette autonomie, il délaisse la candidature indépendante pour créer sa propre formation politique dénommée le Congrès centrafricain pour la Renaissance (CCR), «en cours de reconnaissance légale». Bien malin qui pourra dire combien de membres y ont pris une adhésion. Mais la jeunesse de ce candidat pourrait séduire, tous les jeunes centrafricains qui, comme lui, sont déçus de la sphère politique Centrafricaine. Ce qui colle parfaitement à son discours sur sa candidature: Je suis le candidat de la jeunesse parce que cette couche sociale majoritaire, fer de lance de tous les changements dans ce pays, est marginalisée en dépit des compétences qu’elle regorge.

Son combat, est-il le même qu’avec les entreprises dont-il est le Directeur? A ce propos, Justin Innocent Wilité ajoute que sa démarche vise à améliorer la vie sociale du Centrafricain. Les autres candidats le pensent aussi. Lui plus que tous affirme qu’il tiendra ses promesses comme: la révision à la hausse des salaires pour tous les agents publics, le paiement des salaires toutes les deux semaines, le paiement anticipé de 6 trimestres de pension pour permettre aux retraités de créer des entreprises génératrices d’emplois et de revenus. En déposant sa candidature dans les délais, cela ne s’est pas fait sans le moindre mal. La presse révèle à ce propos que, le candidat qui a déjà fait des sorties médiatiques n’a pas encore honoré les frais de sa participation à la présidentielle. Le concerné, en réponse, affirme que la CBCA (Commercial Bank de Centrafrique) n’a pas libéré les fonds pour les frais de son dossier de candidature au profit du Trésor public, y compris les fonds nécessaires à l’organisation de sa campagne. Ayant signé la déclaration sur le probable retraits de trois autres candidats, Justin Innocent Wilité pourrait bien demander à l’un d’eux de faire campagne pour ou avec lui.

 

 
MOTS CLES :  Wilité   Ccr   Jeunesse   élection Présidentielle 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués