NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bénin: interpellation du gouvernement sur l’asile de Michel Djotodia

Par LNT - 27/01/2014

Des députés ont déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale, 02 questions portant sur l’asile de l’ex président de la transition centrafricaine

 

Bien que la situation de crise et de guerre en République Centrafricaine reste inquiétante, son ancien président, Michel Djotodia qui a démissionné, s’est retrouvé tranquillement au Bénin afin d’y passer probablement le restant de ses jours. Inquiétés par cette situation, des députés ont déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale, deux questions d’actualité portant sur l’asile en terre béninoise de l’ex président de la transition centrafricaine. Les parlementaires béninois se préoccupent de la situation qui prévaut dans ce pays ami au Bénin et s’interrogent sur les circonstances de l’arrivée au Bénin de l’ex-putschiste. Sans oublier des préoccupations liées à sa sécurité.

 


© LNT
Michel Djotodia au Benin, près d'un de ses chantiers
Ces deux questions d’actualité sont toujours dans les tiroirs du président de l’Assemblée nationale, le professeur Mathurin Nago. Pourtant, elles doivent être étudiées très rapidement compte tenu de la particularité des sujets qu’elles abordent. «Nous en avons fait part au gouvernement. Nous avons cru devoir nous rassurer que ces deux questions pourront rapidement recevoir de réponses. Mais des défauts ne nous ont pas permis de l’appeler rapidement. Je voudrais quand même vous en informer. Mais à la toute prochaine séance plénière, nous allons les aborder», a rassuré ce jeudi 23 janvier en plénière, le président Mathurin Nago.

C’est dire que des heures chaudes attendent le gouvernement béninois et en l’occurrence le ministre de l’intérieur pour avoir accepté d’héberger cet ex-putschiste. Rappelons que le tombeur de François Bozizé est exilé au Bénin depuis le samedi 11 janvier dernier. Il loge dans une modeste villa blanche (vue de l’extérieur) à Abomey-Calavi, une ville périphérique de Cotonou. Quelques jours après son arrivée au Bénin, notre équipe de reportage l’avait d’ailleurs surpris sur son chantier de construction dans la même localité. Dans le même temps, ce week-end, le président Yayi Boni a effectué une visite éclair en terre tchadienne. C’est de là que Michel Djotodia avait opté pour un exil doré au Benin

Source: lanouvelletribune.info

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Accueilli à cause de l'argent volé au peuple centro..

Par sorokaté

27/01/2014 18:15

C'es cela être président en RCA juste pour piller, voler de l'argent du peuple afin d'aller vivre ailleurs. Il n'a même pas honte.
Un bien mal acquis ne profite point. Dieu nous vengera. Cette Villa s'écroulera sur lui et ses démons de familles.
Voleur, assassin, criminel et Djihadiste taliban noir.

Pourquoi prier cinq fois par jour? est-il quel musulman?
Honte à lui!!! On se souviendra amèrement de lui.

Tout se paie ICI bas. Des morts et des victimes en milliers ne resteront pas impunis Dieu s'en chargera.

sorokaté Alias Domzan -Bene.

Le Tueur et voleur des Centrafricains

Par tities

27/01/2014 18:55

Michel DJOTODIA doit être arrêté par les institutions judiciaires compétentes en l'occurrence la COUR PENALE INTERNATIONALE afin qu'il soit jugé pour le crime de guerre , génocide, pillage et destruction de l'ETAT CENTRAFRICAIN . Il faut qu'il subisse la peine de mort avec ses acolytes , mercenaires ,djihadistes sanguinaires . les criminels de guerre ne doivent pas rester impunis , j'espère que le gouvernement Béninois ne laissera pas aussi un homme dangereux sur son territoire .

Arrestation du criminel de guerre Michel Djotodia

Par tities

28/01/2014 00:05

La justice Centrafricaine et les institutions judiciaires internationales doivent émettre un mandat d'arrêt contre Michel DJOTODIA pour Crime de guerre , génocide , détournement de fonds Publics pour construire son Château au Bénin . les Musulmans et Chrétiens Centrafricains s'entretuent à cause de ce Sanguinaire , ses mercenaires et djihadistes qui ont déstabilisé la RCA . Il doit être poursuivit avec ses acolytes par la JUSTICE FRANCAISE pour l'assassinat des deux Soldats Français dès le début de l'Opération SANGHARIS ainsi que la Violation de la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité de l'ONU et des droits de l'homme .

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués