DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

RCA: déclaration de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition

Par Martin ZIGUELE - 27/01/2014

D’après AFDT, le premier ministre doit être issu de l’opposition démocratique, selon le compromis des forces vives de la nation tel que défini par l'Accord Politique de Libreville

 

L’Alliance des Forces Démocratique pour la Transition (AFDT), la plateforme des partis politiques de l’ancienne opposition, fustige la nomination du premier ministre à travers une déclaration rendu publique ce dimanche 26 janvier. D’après AFDT, le premier ministre doit être issu de l’opposition démocratique, selon le compromis des forces vives de la nation tel que défini par l'Accord Politique de Libreville, de la Déclaration de N'djamena et de la Charte Constitutionnelle de Transition.

 


© singatioubangui.org
Le Président de la Conférence des Présidents, Martin ZIGUELE
Déclaration de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT)
Après le Sixième Sommet Extraordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (C.E.E.A.C) tenu à N'djamena les 9 et 10 janvier 2014 et qui avait conduit le Chef de l'Etat de Transition Michel DJOTODIA et le Premier Ministre , Chef du Gouvernement d'Union Nationale de Transition Nicolas TIANGAYE à la démission, il a été procédé le 20 janvier 2014 à l'élection de Madame Catherine SAMBA-PANZA à la fonction de Chef de l'Etat de Transition par le Conseil National de Transition à l'issue d'un scrutin transparent et démocratique.

Le lendemain 21 Janvier 2014, l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (A.F.D.T) qui est le regroupement des Partis et Associations Politiques de l'ancienne opposition démocratique au régime du Général François BOZIZE, signataires des Accords de Libreville du Il janvier 2013, a félicité le nouveau Chef de l'Etat pour sa brillante élection.

Par la même occasion, L'A.F.D.T, avait exprimé son engagement à soutenir la Transition en cours, en souhaitant que sous l'impulsion du Chef de l'Etat nouvellement élu, notre pays puisse aller très rapidement vers la restauration de la paix, de la sécurité, et de l'autorité de l'Etat.

L'A.F.D.T avait en outre rappelé que la réussite de cette Transition dépend du respect scrupuleux de son cadre juridique constitué de l'Accord Politique de Libreville du Il janvier 2013, de la Déclaration de N'djamena du 18 avril 2013 et de la Charte Constitutionnelle de Transition du 18 juillet 2013 notamment en ses articles 29 et 36 alinéa 3.

L'Alliance des Forces Démocratiques de la Transition (AFDT) prend acte de la nomination le 25 Janvier 2014 du nouveau Premier Ministre, Chef du Gouvernement de Transition, qui aura pour mission ente autres, de rétablir la sécurité dans le pays, et de remettre l'Etat en marche en vue de répondre aux aspirations légitimes et aux nombreuses attentes de nos populations, puis
d'organiser des élections présidentielles et législatives dans les délais impartis par la Charte Constitutionnelle de Transition.

L'AFDT ayant fait le constat que les Actes fondateurs de cette Transition consensuelle et inclusive n'ont pas été respectés, a fait le choix politique de ne pas intégrer ce gouvernement afin de rester libre et de veiller au respect des engagements pris par celui-ci.

L'AFDT restera vigilante afin que:
• chacune des actions qui seront menées le soit dans l'intérêt de tous les Centrafricains, sans aucune forme de discrimination (religieuse, ethnique, communautaire, politique ...), dans le respect des libertés individuelles et collectives;
• les autorités de la Transition mettent tout en œuvre pour organiser des élections libres et transparentes, qui permettront de doter le pays d'institutions légitimes, et de restaurer ainsi sa souveraineté.

Consciente de ses responsabilités historiques, et face au drame que vit notre peuple, l’AFDT apportera son soutien indéfectible au processus de Transition. Elle participera à l'œuvre de réconciliation nationale et fera toutes propositions utiles à cet effet.

Bangui le 26 janvier 2014
Le Président de la Conférence des Présidents
Martin ZIGUELE

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Faire de la politique c'est absolument devenir président?

Par sorokaté

28/01/2014 10:37

Monsieur martin Ziguélé n'avez vous pas autre chose à faire que de la politique?
que faites vous de votre fonction d'économiste? êtes vous déjà admis à la retraite?

Pensez vous vraiment être l'homme qu'attendent les Centrafricains(es)? alors que par le passé vous aviez eu à gouverner ce pays quel résultat aviez vous fait? Votre soif du pouvoir devient de plus en plus nuisible pour notre souveraineté le cas de vos soutiens à la seleka en témoignent. Vous changez à chaque fois de position, de carapace... président du MLPC, DU FARE, Proche de seleka encore président de l'AFDT( Alliance pour les Francs-maçons Pour Détruire la Transition).

Finalement, on ne sait plus qu'est ce qui vous reste à faire.
SVP utilisez les moyens que vous disposez pour aider vos compatriotes meurtris, désœuvrés, handicapés, victimes de ce que vous savez bien que moi(seleka).

Faire de la politique n'est pas forcement devenir président!!! pour ma part "" Faire de la politique c'est chercher des stratégies afin de soulager les conditions de vie de la SOCIÉTÉ..."

Fort de ce qui précède vous pouvez aidez des opératives, les associations, des ONG, soutenir des projets au développement, créer des Entreprises, créer des activités génératrices de revenus... Oui monsieur le président Martin Ziguélé c'est cela faire de la POLITIQUE.
Ma prière est que Dieu nous épargne de VOUS, vous voir comme président de la RCA avec votre proximité avec l'Elysée c'est vouloir notre esclavagisme.

Le peuple centrafricain ne voulait plus du dictateur Bozizé oui, mais malgré les accords de Libreville et de N'Djamena vous avez soutenu la seleka pour commettre ce que nous avons comme conséquences aujourd'hui.
On ne devrait pas connaitre ces multiples transitions en RCA, il était question qu' à la FIN du mandat du général en carton nous ayons une vraie démocratie. Notre pétrole est mis dans les territoires à l'Elysée, des milliers des morts, des déplacés... en laps d'un AN plus de trois (3) présidents se sont succédé à la tête de notre pays.

Cher monsieur le président du MLPC, président de l'ex FARE, président de L'AFDT.... votre haine c'est rendre à monsieur Bozizé le mal qu'il vous a fait( coup d'état) sans pensez à nous les pauvres apolitiques nous les chercher à Manger, nous les villageois... voyez vous ce que est devenu notre pays!!!

Aimons d'abord notre pays. Que l’intérêt de notre NATION prime sur toute chose.
Vous voilà entrain de vous métamorphoser Juste par être PRÉSIDENT.
Nous ne sommes plus dupes.
SVP: Prenez votre retraite politique c'est nous éviter la guerre civile.
Bonne diligence.
Sorokaté Alias Domzan Bene.

Ni républicain ni démocrate

Par abou

30/01/2014 23:34

L'AFDT manque de conviction démocratique et humaniste sinon elle ne serait jamais compromise avec une dictature. Il n'y a aps de bon coup d'état pour les démocrates et les républicains. Ce n'est donc pas un rassemblement de démocrates, c'est un groupuscule cherche-manger comme on le dit vulgairement. Ils étaient pro-sélékas ils le demeurent sous d'autres formes, bla bla bla....

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués