SOCIéTé  |    

Gratitude: l’Organisation Internationale de Migration (OIM) aux côtés de la RCA

Par Etienne Vikoma/Acap - 22/01/2014

La Ministre Des Affaires Etrangères, Léonie Banga-Bothy dit sa reconnaissance à la l’organisation pour son opérationnalité

 

L’Organisation Internationale de Migration n’a pas attendu la signature de cet accord de siège pour venir en aide aux personnes déplacées internes à Bangui. Cet accord de siège entre le gouvernement Centrafricain et l’OIM est un accord de coopération entre les deux parties de prendre en charge les personnes déplacées internes et externes en matière humanitaire. La Ministre Des Affaires Étrangères et des Centrafricains de l’Etranger, Léonie Banga-Bothy a signifié que la signature de ladite convention ouvre la voie à la mise en œuvre en République Centrafricaine des programmes de migration dans le domaine de renforcement des capacités et la fourniture des services de consultation et de coopération technique sur les questions migratoires et humanitaires.

 


© acap-cf.info
signature de la convention de siège entre les deux parties
Selon elle, au terme de cet accord, le gouvernement centrafricain s’engage à faire bénéficier à l’OIM, le privilège et les immunités des organisations spéciales du 21 novembre 1947. L’officier en charge de l’OIM, Jan Vilde s’est dit très honoré de travailler avec le gouvernement centrafricain qui n’a ménagé aucun effort pour faciliter leur mission humanitaire sur le terrain en dépit de l’absence dudit accord de siège. Il a souligné qu’il était urgent de faciliter le retour des ressortissants étrangers dans leur pays en vue d’échapper à la vindicte populaire tant du côté des ex-séléka que du côté des anti-balaka. «En situation de détresse comme celle de la République Centrafricaine, l’OIM n’a pas besoin de formalité au préalable pour commencer à travailler», a précisé M. Jan Vilde.

Rappelons que c’est l’Organisation Internationale de Migration qui diffuse au jour le jour le nombre des personnes déplacées internes de Bangui et de l’arrière-pays ainsi que le nombre des ressortissants étrangers qui ont regagné leurs pays respectifs.


 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués