DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

20 janvier: pour une «journée nationale de réconciliation (JNR)» en Centrafrique

Par Koukoudjeke - 21/01/2014

Félicitations à maman Catherine Samba Panza

 

Cher patriotes,
Notre Président fondateur Barthélémy BOGANDA nous a laissé en héritage, nous centrafricains originaires de Centrafrique musulmans, chrétiens et animistes sur la voix de l'amour, du pardon et de l'unité. Moi qui vous parle, j'ai mon père et ma mère qui sont nés en Centrafrique mais je suis étonné de voir tout ce qui se passe dans mon pays depuis l'Europe où je vis.

Je demande tout simplement à mes frères, mes sœurs et tous nos parents de faire l'effort de saisir l'occasion exceptionnelle, cette grande première par la présence de notre mère à tous à la tête de notre pays pour nous congratuler en l'esprit de BOGANDA, et balayer d'un trait et d'un grand trait définitif l'esprit démoniaque, cette voûte noire porteuse de mort qui s'est stationnée sur notre pays. Elle n'est pas née du ciel de nos ancêtres mais elle vient d'ailleurs.

Par conséquent je demanderais humblement au Pouvoir de bien vouloir décréter la journée du 20 janvier fériée baptisée «journée nationale de réconciliation (JNR)», et à l'occasion une gerbe de fleurs à titre cérémonial est déposée au pied du monument du Président fondateur.

J'embrasse tout le monde au nom de la paix. Félicitations à maman Catherine SAMBA PANZA bonne route.

Koukoudjeke,
Résident à Blois, France
Tél:0684115518
9 rue Pierre et Marie Curie

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

C'est impossible de redresser un arbre tordu étant mûre...

Par sorokaté

25/01/2014 13:52

20 janvier: pour une «journée nationale de réconciliation (JNR)» en Centrafrique
Par Koukoudjeke - 21/01/2014

Félicitations à maman Catherine Samba Panza

A l'attention de Monsieur Koukoudjeke,
Quand la seleka massacrait, tuait, pillait sans raisons les autres couches de a société centrafricaine où étiez vous? pourquoi n'aviez vous pas écrit.

pensez vous que des gens qui ont vu tuer leurs parents, leurs femmes, leurs mamans, ont vu violer leurs femmes , leurs mamans , leurs sœurs et filles sont prêts à pardonner comme une claquement des doigts? croyez vous vraiment que sans une vraie JUSTICE ces milliers de victimes de vos parents seleka vont -ils acceptés une quelconque réconciliation?

Vous savez cette fois ci il faut qu'il ait la JUSTICE pour des crimes commis en RCA pour avant parler de pardon. On tue, on vole, on viole, ont massacre et puis on dit il faut pardonner. C'est de cette façon que plus de 50 ans nous avons connu des simulacres de réconciliation avec la honte que nous connaissons.

Trop c'est trop , des bandits , des criminels sont venus humilier toute une nation au vu et au su de tout le monde et sont là en toute quiétude voulez vous qu'on les pardonne.
En tout cas les conséquentes sont là le peuple trahi, humilié a finalement de prendre sa défense en amis afin de mettre hors d'état de nuire tous ceux qui se sont associés aux mercenaires seleka Djihadistes

Nous sommes sur la planète Terre , tout cailloux jeté en l'air retombe toujours( la gravité) ainsi celle ou celui qui l'a jeté doit faire attention à son crane. Pigez-vous cela?

Le ver est déjà dans le fruit.
Qui cherche trouve et qui trouve supporte!!!

Qui VIVRA Verra!!!
Rien ne sera plus comme AVANT...

Bonne diligence.
Sorokaté Alias Domzan Bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués