DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Déclaration de l'Alliance des forces démocratiques pour la transition (A.F.D.T)

Par AFDT - 19/01/2014

L’AFDT réitère son soutien au Conseil National de Transition (CNT) et exige le respect de l’Accord Politique de Libreville du 11 janvier 2013

 


© journaldebangui.com
L’Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT), après un débat fructueux sur la situation politique et sécuritaire qui prévaut actuellement dans notre pays la RCA, salue et félicite le Conseil National de Transition (CNT) pour sa maturité politique qui l’a guidé dans l’élaboration des critères de l’éligibilité des candidats à l’élection du prochain Chef de l’Etat de Transition. L’AFDT l’encourage à observer cette même rigueur dans le choix du futur Chef de l’Etat de transition.

En outre, l’AFDT note avec satisfaction l’engagement de la Communauté Internationale dans la résolution de la crise sécuritaire en République Centrafricaine et pense qu’il est impérieux et urgent de poursuivre le désarmement et le cantonnement systématique de tous les éléments de l’ex-SELEKA, de la milice Anti-Balaka et de tous autres groupes armés, commettant des exactions contre les populations civiles.

A cet effet, les forces de l’opération SANGARIS et celles de la MISCA, appuyées par les éléments des FACA, doivent impérativement exécuter leur mandat sans ambiguïté et conformément à la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Par ailleurs, l’AFDT affirme que le mobile réel des partisans de la violence, et en particulier la milice Anti- Balaka, est d’œuvrer au retour au pouvoir de François Bozizé. Leur agitation autour de la question d’un prétendu retour à l’ordre constitutionnel et leur contestation de la légitimité du Conseil National de Transition ne sont en fait que des étapes visant atteindre cet objectif.
L’AFDT rappelle que l’exacerbation des tensions intercommunautaires est la conséquence de ces manœuvres, et par conséquent elle interpelle les pouvoirs publics à prendre toutes leurs responsabilités.

L’AFDT réitère son soutien au Conseil National de Transition (CNT) et exige le respect de l’Accord Politique de Libreville du 11 janvier 2013, de la Déclaration de N'djamena du 18 avril 2013, et de la Charte Constitutionnelle de la Transition pour la poursuite du processus devant déboucher sur l’organisation des élections libres, équitables et transparentes.

Elle en appelle à la Communauté Internationale de prendre la mesure du drame humanitaire que vit la République Centrafricaine et l’exhorte à augmenter le nombre des éléments de la MISCA en vue de rétablir la sécurité et une paix durable.

Aussi, estime-t-elle que l’appel des Nations Unies sur le risque d’un génocide qui se prépare en RCA doit être entendu et pris au sérieux.
C’est pourquoi l’AFDT exige l’application entière des dispositions de l’article 7 de la Charte des Nations Unies impliquant notamment l’usage de la force pour imposer la paix en RCA.

Enfin, l’AFDT invite la population centrafricaine à demeurer vigilante contre les fossoyeurs de la démocratie et du progrès, et saisit à nouveau cette occasion pour en appeler à la mobilisation en vue de faire échec au projet de génocide en cours en RCA.

Fait à Bangui, le 18 Janvier 2014
Le Président de la Conférence des Présidents
Martin ZIGUELE

 

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Voilà encore une métamorphose de monsieur Ziguélé le rusé prostitué politique.

Par sorokaté

20/01/2014 10:55

Toujours à la conquête du pouvoir par tous les moyens. Ce monsieur est un caméléon. Il a oublié ce qu'il disait pour le compte de se amis seleka? Monsieur Martin Ziguélé est maudit cela trouve justification avec ses manies contre le feu président A.F.Patassé en lui piquant la présidence du MLPC .

C'est une honte pour un homme politique digne du nom d'être multicolore cette attitude met en relief la nature douteuse de celui qui prétend représenter le peuple. Un homme engagé assume ses responsabilités et s'affirme.
Monsieur Ziguélé est un danger pour la RCA car il a le profile d'un manipulateur, il n'a pas une vision nationale mais plutôt son avidité brûlante pour devenir président dans le but de piller le pays.

Si la RCA est tombée si bas c'est justement à cause des saprophytes, sangsues comme les Ziguélé pyromane.
Il n'a même pas honte.
Sorokaté Alias Domzan Bene.

Le ridicule ne tue pas

Par Batouala

25/01/2014 12:04

Vraiment le ridicule ne tue pas. Ce ZIGUELE, s'il avait un minimun de scrupule devrait se pendre depuis le temps.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués