SOCIéTé  |    

18 janvier 1978: des élèves et étudiants centrafricains sont matés

Par journaldebangui.com - APA - 19/01/2014

Cela fait 35 ans que les Centrafricains commémorent l’anniversaire des massacres des élèves et étudiants de Bangui

 

Diverses manifestations sont prévues dont des conférence-débats organisées par des écrivains et hommes politiques, et des universitaires et un partage d’expériences et témoignages pour célébrer ce triste anniversaire décrété Journée des Martyrs par le régime de David Dacko 2. Lors de ces événements tragiques, les policiers et les gendarmes avaient reà§u l’ordre de l’Empereur Jean Bédel Bokassa 1er d’alors de tirer à balles réelles sur les élèves, lycéens et étudiants grévistes lors de la marche pacifique organisée par les élèves, lycéens et étudiants regroupés dans l’Union des Scolaires de Centrafricains et l’Union Nationale des Etudiants Centrafricains (UNECA).

 


© journaldebangui.com
Les élèves conviés à la célébration de la journée des martyrs 2012
Marche au cours de laquelle les manifestants scandaient des slogans «payez nos parents». L’ordre donné par l’empereur était aussi de poursuivre jusqu’à leurs domiciles respectifs les meneurs de cette manifestation et de les capturer. Ce qui fut fait, beaucoup d’entre eux ont arrêtés et conduits à la Maison d’Arrêt Central de Ngaragba dans le 7è arrondissement de Bangui. Où l’empereur s’est rendu personnellement pour les voir.

L’Empereur Jean Bédel Bokassa 1er (1966-1979) voulait imposer le port obligatoire de tenue scolaire à tous les élèves de la capitale, alors que les agents et fonctionnaires de l’état totalisaient déjà trois (03) mois d’arriéré de salaire. L’administration scolaire a reçu des instructions fermes de renvoyer systématique des classes tous les élèves qui ne portaient pas de tenue. Ce qui fût fait, suscitant la colère des élèves et des parents d’élèves.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Quel avenir auront ces enfants Centrafricains? que vont-ils devenir après leurs études?

Par sorokaté

19/01/2014 19:08

Les fonctionnaires boivent de l'air, ils ne sont pas pratiquement payés, c'est par la grâce et le soutien inlassable de leurs Femmes qu'ils vivent. Avec le salaire de misère qu'ils ont droit, la tentative est grande de refuser les pots de VIN.

Des fois ce sont eux mêmes qui initient les manœuvres aboutissant aux pots de VIN.
" Ha oui la chèvre boute là où elle est attachée" le poisson commence à pourrir par la tête ensuite tout le reste du corps est voué à la décomposition. le président et ses enfants, ses proches et ses ministres volent les deniers publics ce que font aussi les autres petits fonctionnaires... les conséquences c'est le peuple qui en souffre.

Les Hôpitaux, la Douane, les écoles, les Lycées, les universités les commissariats et tribunaux sont devenus des lieux de corruption contrairement aux devoirs qui leurs sont confiés(Service du peuple...organisation...)
Ce n'est plus question de mérites. Désormais l'homme démérité à la place de l'homme qu'il faut.

Les diplômes n'ont plus de sens au profit des relations politiques, financières, ethniques et parentales.
"Fami ti mô a ké kotazô na ndô ti koussala mô tè fangô lé ti kondô a pè!!!"

hô écoliers , hô élèves et étudiants centrafricains votre avenir dépend de vous. Faites des débats entre vous sur votre avenir tout en cherchant à y apporter de solutions. Dénoncez la corruption à tous les niveaux faites en votre combat.
Ne pillez pas le PATRIMOINE national ni les biens des particuliers bien au contraire c'est à vous d'en prendre soin.
Soyez matures copiez les bons exemples étrangers.

L'avenir de la mère Centrafrique c'est vous et non ses vieux politicards qui vous prennent comme des cobayes.
Il faut y croire, car la volonté est une FORCE.

Sorokaté Alias Domzan Benne.

sublime

Par simpliste

20/01/2014 23:37

mon cher Sorokate c'est sublime.
si chaque compatriote résiste à la tentation de l'égoïsme
si nous tous manifestons ne fusse que 10% pour l'intérêt général de la nation...
le mal ne vient pas toujours de l'exterieur. nous devont lutter contre cette tendance.
j'espère que le geste du CNT avec la Première Dame sera un tournant majeur pour notre pays. cela a toujours été mon voeu pieu. c'est dommage qu'elle n'aura pas beaucoup de temps.
mais je souhaite que les centrafricaine gouverne ce pays pendant au moins 10 ans; ...
c'est l'un des facteurs sinon le facteur majeur pour un changement de mentalité.
je souscris à 200% voir plus à ton analyse.


POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués