ECONOMIE ET BUSINESS  |    

RDC-RCA: reprise timide du trafic entre Zongo et Bangui

Par journaldebangui.com - AFP - 17/01/2014

Le trafic entre ces deux pays était interrompu à cause de la fermeture de la frontière décidée en décembre dernier par les autorités centrafricaines

 

Le trafic entre les villes de Zongo en RDC et Bangui, la capitale centrafricaine, a timidement repris depuis le milieu du mois de janvier 2014. Des commerçants congolais ont traversé la rivière Ubangui pour s’approvisionner dans la ville voisine. Le président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) à Zongo en Equateur, Georges Akake, a affirmé que l’économie locale dépend de la ville de Bangui. Certains commerçants de la RDC se sont rendus à Bangui pour vérifier l’état de leurs marchandises qui étaient bloquées depuis plusieurs semaines dans la capitale centrafricaine à cause des combats entre milices. D’autres s’y sont approvisionnés en produits manufacturés.

 


© tangotimbi
De l'autre côté de la rive de l'Oubangui
Le trafic entre ces deux pays était interrompu à cause de la fermeture de la frontière décidée en décembre dernier par les autorités centrafricaines suite à la flambée de la violence à Bangui. Georges Akake a évoqué la rareté du Franc CFA, monnaie la plus utilisée dans la ville congolaise, comme une conséquence de la rupture du trafic entre les deux villes.

Par contre, les opérateurs économiques se plaignent de la multiplicité des taxes dont celles de la Direction générale de migration (DGM), la Direction générale des douanes et accises (DGDA), la Direction générale des recettes de la province de l’Equateur (DGRPE) ainsi que l’Office congolais de contrôle (OCC). Ils ont lancé un appel aux autorités, expliquant que les activités économiques risquent d’en pâtir.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

le plan sadique de ndotodia et les selekas pour tuer tous les faca

Par famoundjou

18/01/2014 12:22

apres la prise de pouvoir des selekas et leur allies tchadiens et soudanais,monsieur ndotodia declarait qu,il n,y aura pas de chasse aux sorcieres ,il,n,y a que diable apres 10 mois qui peut le croire.le system d,ecoute telephonique etait a leur porter,ils decryptait tous les appels telephoniques venants de l,exterieur apres le 24 mars 2013 et les centrafricains ne pouvaient communiquer avec les parents restes au pays.les selekas poursuivaient les faca jusqu,au pays frontalier notament au CAMEROUN voisin,bon nombre des ces mercenaires ont ete arreter au cameroun car ces derniers ne parlaient ni sangho,ni francais a l,instar de monsieur ABDOULAYE MISKINE qui est toujours detenue au cameroun.une veritable chasse a l,homme etait organiser dans tous les quartiers de bangui pour assassiner les membres de nos forces de l,ordre principalement les militairescar eux peuvent organiser la resistance et gendarmes.c,est ainsi que les selekas ont recruter beaucoup de centrafricains dans la gendarmerie et dans la population des collabos qui indexaient la maison de ces derniers pour qu,ils puissent les hanter et assassines,des OPERATIONS HIBOUX ont eu lieu dans tous les arrondissement de bangui.fort heureusement ces derniers ont pour la majorite deserter les domiciles et dorment derrieres les collines ou dans les arbres.

la revelation d,un ami medecin qui habitent le 4 eme arrondissement medecin et amis d,enfance a FOUH a confirmer le plan d,extermination de nos forces de defence.certains compatriotes sur ce forum ont reveler des prisons secretes dans lesquels les ex faca qui sont hanter et attrapper sont torturer et sauvagement assassines et leur corps jetter dans l,acide pour faire disparaitre toute trace.l,un des compatriotes avaient montrer derriere l,agence air france a cote du lycee technique.ces affirmation ne sont pas faussent mais la realite.selon cet amis proche les habitants de fouh,gobongo et autres ont mis leur reseau en place pour connaitre ces traitres,ils ont une liste de personnes collabos qui travaillent avec les selekas,l,un deux le meneur avait ete arreter et LYNCHER a mort on a trouver dans sa poche une longue liste de tous les militaires et gendarmes habitant le quatrieme arrondissement leur nom de famille et leur adressea mon avis dans toute les arrondissements de bangui la chasse a l,homme avait eu lieu ,fort heureusement ces derniers ont deserter leur domicile depuis ,la prise de pouvoir des selekas,beaucoup de leur parents affirment que la nuit les selekas ont cogner la porte mais sans succes voici le sinistre plan genocidaire des selekas saheliens et leur allies qui veulent exterminer tous les membres de nos forces de l,ordre.tous ces traitres ont disparues car selon cet amis les compte a rebourg a deja commencer et les collabos ont tous fuient.on peux dire que qui seme le vent recolte l,ouragan.la longue SAGA SELEKISTE ne finie pas de nous reveler ces secrets.wait and see.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués