NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: les candidatures à la présidence de la Transition attendues

Par journaldebangui.com et autres médias - 15/01/2014

Les membres du CNT examinent les contours du règlement intérieur avant d’ouvrir les candidatures, pour ensuite passer au vote demain jeudi 17 janvier

 

D'après le programme officiel communiqué par Thierry Akoloza, rapporteur général du CNT, la session extraordinaire du CNT ouverte hier mardi, 14 janvier va s'étaler sur sept jours. «Du mardi 14 au mercredi 15 janvier, les membres du CNT vont examiner les candidatures avant de passer au vote le jeudi 17 janvier. Le samedi 18 janvier sera réservé à la prestation de serment du nouveau chef de l'Etat de transition élu», a-t-il précisé. Cette session extraordinaire se tient trois jours après la constatation de la vacance du pouvoir exécutif par la Cour constitutionnelle de transition qui a donné la possibilité au président du CNT Alexandre Ferdinand Nguendet d'assurer l'intérim pour une période de quinze (15) jours maximum. Selon l'article 23 de la Charte constitutionnelle de transition (Constitution provisoire), adoptée en août 2013, «en cas de décès, de démission ou d'incapacité définitive médicalement constatée du chef de l'Etat de la transition, le président du Conseil national de transition assure la vacance».

 


© AFP
Les Conseillers nationaux centrafricains au Tchad, lors du départ de Djotodia
Pour sa part, la présidente par intérim de ce parlement provisoire, Léa Koyassoum-Doumta a précisé sur les ondes de la Radio France internationale (RFI) que «si nous n’ouvrons pas les candidatures maintenant, c’est que nous sommes en train de faire le contour du règlement intérieur pour voir si toutes les garanties de transparence sont réunies. C’est pour cette raison que nous prenons du temps pour cette concertation». Elle a également fait savoir qu’une fois les candidatures déposées, le CNT veut ensuite les faire valider par «les forces vives de la nation» vendredi, avant d'organiser le vote pour élire le nouveau président de la transition, «soit samedi ou bien, au plus tard, dimanche». «Le CNT va voter le nouveau président. Probablement vers la fin de la semaine. Le CNT est la représentation des populations des partis politiques, des confessions religieuses… tout le monde est dans le CNT. Ce sont les 134 conseillers qui vont voter le président», a-t-elle conclue, d’où l’attente aussi des autres Conseillers à l’étranger.

 


© AFP
Les Conseillers nationaux centrafricains au Tchad, lors du départ de Djotodia
La population centrafricaine souhaite que les 134 membres du CNT fassent preuve de maturité pour élire un président de la Transition neutre, capable de relever le défis sécuritaires et d'amorcer le processus de la réconciliation nationale après une longue crise qui a déchiré le tissu social du pays. Nombre d'observateurs craignent cependant ce qu'ils appellent une élection «fanatique». Pour eux, «le CNT a une forte coloration de la coalition rebelle Séléka, car, il est l'émanation illégale du coup d'Etat de Djotodia le 24 mars 2013». Ces observations alimentent déjà le débat sur un CNT «l'illégitime à désigner le président de la transition».

De même que son président par intérim Alexandre-Ferdinand Nguendet qui s'est porté candidat parmi d’autres postulants au poste de président de la transition en République centrafricaine (RCA) qui sera désigné dans les jours qui suivent, selon une source interne à cet organe législatif qui a annoncé par ailleurs la prestation de serment du futur dirigeant, serait prévue pour samedi, 18 janvier, soit cinq mois jours pour jours après la prestation du président intérimaire déchu, Michel Djotodia, le 18 août dernier à Bangui.
 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Transition

Par Koraa

15/01/2014 14:34

"Le CNT a une forte coloration de la coalition rebelle,car, il est l'emanation illegale du coup d'Etat de Djotodjia le 24 mars 2013". "Un CNT illegitime a designer le president de transition". C'est une observation fondamentale qu'il ne faut pas negliger ...

Gare mais Gare!!!!

Par KOTA LIKONGO

15/01/2014 15:55

Nous ne dormons pas et suivons tout a la minute. GARE et GARE!!!!!!!!!!! on ne peut pas continuer a jouer indéfiniment avec la vie de tout un peuple

L'exclusion des militaires,

Par Antoine

15/01/2014 15:55

Si on avait des gens normaux et intelligents,ils auraient fait autrement. Le Cnt ne represente rien,ils doivent élargir les votants et choisir quelqu'un d'integre et accolé d'un organe de controle. Et dans le delai fixé par le nouveau president de centrafrique :françois Hollande,si ce délai ne permet pas les élections ce que nous savons tous,alors le nouveau president de transition et son cnt doit se dissoudre comme ils etaient arrivés. Et faire les choses démocratiquement comme le peuple le veut ,c'est à dire que tous les partis politiques,pas des membres de partis politiques en dissidence que djotodia a choisi pour imposer à un parti dont certains se retrouvent dans certains partis,après les gens elisent un president de gestion et continue pour faire les élections dans le delai que la mise en route du pays l'autorisera. car faire à tout prix ce que hollade vous demande pour sa communication intérieure est une abérration. qui peut faire une election en 6 mois avec de tel handicap?
On vous traite comme des objets c'est comme cela qu'on nous raconte n'importe quoi dans les reportages français depuis bangui alors que la réalité est autre. des antibalakas et selekas à nouveau réunis,alors que ça continue de tuer,c'est avec du mensonge de communication qu'on joue avec votre vie et l'avenir d'un pays.
pendant ce temps le con djotodia se balade sans souci ni remords pour les milliers de gens tués,préoccupé par le seul confort de vie qu'il lui faut construire. Et cela n'indigne personne. quand les selekas disaient que notre vie ne vaut pas celle d'une poulet,djotodia le confirme meme n'etant plus chef de selekas.C'est une culture communautaire ;
les militaires doivent y etre exclus,leur presence en politique nous a beaucoup retarder en politique.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués