NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: quinze jours pour trouver un successeur à Djotodia

Par journaldebangui.com - RFI - 13/01/2014

Le président de la Cour constitutionnelle, Zacharie Ndouba, ne constatera la vacance du pouvoir que ce lundi 13 janvier

 

Au lendemain de la démission de Michel Djotodia à Ndjamena, le 10 janvier dernier, la Centrafrique se retrouve confrontée à une sorte de vacance dans la vacance du pouvoir. Une situation que la charte constitutionnelle, écrite à Libreville il y a un an, n'a pas prévue. Cette anomalie devrait théoriquement être réglée ce lundi, 13 janvier puisqu'apparemment, le président de la Cour constitutionnelle, Zacharie Ndouba, ne peut formellement constater une vacance du pouvoir qu'un jour ouvrable. Une fois cette formalité remplie, c'est le président du Conseil national de transition (CNT), Alexandre Ferdinand Nguendet, qui assurera l'intérim à la tête du pays, le temps que ses collègues conseillers votent pour élire le prochain chef de l'État de la transition.

 


© autre médias
Les Conseillers nationaux au Palais du peuple à Bangui ont 15 jours pour combler le vide!
Les Conseillers nationaux disposent de quinze jours pour trouver un successeur à Michel Djotodia. Plusieurs noms circulent à Bangui, mais il est encore trop tôt pour déterminer celui qui sera chargé de mener le pays à de nouvelles élections. «Nous sommes en concertation, notamment avec nos partenaires internationaux, car nous ne voulons plus d'aventuriers incompétents», confie un membre du CNT. Le déroulement de cette élection du chef de l’État par le CNT n’est pas non plus prévu dans les textes constitutionnels qui régissent la transition. «Je pense qu'il va falloir que nous mettions en place une petite commission électorale interne, pour recevoir les candidatures et organiser le vote», estime alors l’un de ses membres.

De leur côté Paris et Ndjamena souhaite résoudre ce problème au plus tôt, c’est ainsi qu’il avait été annoncé que les Conseillers nationaux devraient rentrés de Ndjamena avec un président, avant que cette option ne soit abandonnée. Juste après ces changements dans l'exécutif, au moins quatre blindés français ont pris position autour du palais présidentiel à Bangui, la capitale. L'armée française, entend ainsi rester en alerte autour du camp de Roux où est cantonnée la garde de Michel Djotodia. Le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, a appelé le conseil national de transition à trouver un remplaçant «dans les plus brefs délais» afin que des élections puissent être tenues avant la fin de l'année.

 

 
MOTS CLES :

20 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

quand on est bete,on mourra bête,heureusement le peuple a muri et plus muri que ces cherche-mangers professionnels

Par marco

13/01/2014 15:18

Regardez moi que peut-on attendre des cons qui disent qu'on va consulter nos partenaires internationaux pour nos choix pour une question nationale? Ils sont en décalage acec le peuple et personne n'est représentatif,à la limite séléka. mais le peuple ne se laissera pas faire,nos parents ne sont pas morts pour rien. passez le message,le combat continuera jusqu'à ce que emergera des politiciens intègre dans ce pays. Vous savez tous qu'une transition est un gachis pour rien car le pays ne sera pas près dans le délai que veut imposer hollande pour faire sa communication pour la politique interieure comme il avait abuser des maliens. pendant que ce peuple mourra,il et vos partenaires internationaux s'en foutaient.Et meme aujourd'hui ils s'en foutent en laissant touta latitude à Déby de continuer à manipuler chez nous en centrafricain. centrafricains des quartiers et provinces massacrées,le combat n'est pas fini. On veut imposer de faussent elections presidentielles et législatives et actuellement une comedie du choix de president de transition. Normalement si c'était des gens censeés et non aventuriers,le cas de le dire,ils devaient tous dire à leurs patrons partenaires internationaux,qu'on ne peut plus parler de transition chez nous,qu'on confie le pays à une gestion internationale et après on fera ce qui amène un pays vers la démocratie,au de cela,ils sont dans ce que le monde les qualifie avec:L'idiotie. regardez,actuellement en france chez Hollande et Ledrian passe cette campagne avant élection: DES CHIFFRES AUJOURD'HUI POUR CONSTRUIRE DEMAIN ET CELA POUR UNE CAMPAGNE DE RECENSEMENT,voyez vous. on recense ,on verifie,organise et vote et dans un cadre descent et chez nous c'est quoi? avec tous ces morts,déplaces etc,aucun document? les centofrançais,quand vous voterez en france,souvenez vous de tout. Moi, je crois que c'est la dernière de ma vie de voter pour ces gens. trop c'est trop

Armée Français allez-vous en de chez-nous!! Allez-vous en!!

Par Principe Actif

13/01/2014 15:46

Jusqu’à présent ! les éclaires zèbrent le ciel, les voyants voient, les aveugles entendent. Ne pas avoir des yeux dans la proches ouvrent des yeux !
Jusqu’à quand ! Les prostitués intellectuels Centrafricains continuent toujours à jouer des potiches, à tourner toujours des pouces, à peigner toujours des girafes.
Jusqu’à quand !
Jusqu’à quand ! Les dirigeants Centrafricains soit toujours immuable à trahir ses peuples au pouvoir, de les manipuler dans des combats non-spécifiques.
Jusqu’à quand !
Jusqu’à 50 ans de l’indépendance, 21ème siècle, 3ème millénaire, les Centrafricains sont succombés sous l’esclave de la France et de se positionner dans un stade prélogique et primitif. Dans la politique, toute comme dans la presse, il y a un tous tas de fripouilles,
Jusqu’à quand !
Jusqu’aujourd’hui ! nous considérons la France comme notre parrain spirituel, malgré leurs ingratitudes, leurs actes méchant toujours envers-nous.
Jusqu’à quand !
La Centrafrique resterait toujours silencieuse et taciturne devant ses souffrances.
Jusqu’à quand !
Jusqu’à quand ! Les multiples traités signés par la France depuis 1960 des massacres, des carnages, des bains de sang , la haine et la souffrance seront périmés en Centrafrique.
Jusqu’à quand !
Jusqu’à présent le mot indépendance nous présent toujours une phrase dérisoire et une expression illusoire en Centrafrique.
Jusqu’à quand !
Nous aurons une indépendance économique et politique.
Jusqu’à quand !
Autant, nous avons souffert, humilié, rabaissé et amoindri.
Autant, les presses françaises nous ont caricaturé notre pays, comme un petit pays très pauvre, nous rejetons ces propos stupides des propagandes, notre pays n’est pas un petit pays très pauvre, il est temps, alors de nous exploiter nos richesse .
L’armée Française et Tchadienne fichez-nous la paix ! Libérons-nous ! Allez-vous en de chez-nous !!
Autant, plus de demi-siècle qui s’est écoulé, nous avons terrassé sous votre domination qui plongent notre pays jour en jour dans le chaos, dans instabilité catastrophique et nous remettons en cause notre indépendance, nous déclarons que notre pauvreté est instrumentalisée, notre guerres c’est une guerre commanditées par des pro-étrangères qui veulent convoiter les richesse des nations centrafricaines, toujours nos populations sont naïves de fois même ignorant, depuis personnes ne cherchent même pas à interroger, à savoir l’origine des tous les crises centrafricaines, seul ! Les ignorant, les fous, les barbares, les fanatiques se réjouissent, se rebellent, s’entre-tuent pour un gloire que les patriotes qualifient comme de la traitrise, seul ! Les patriotes les savons qu’un seul pays est à l’origine et l’auteur de nos problèmes et des crises Centrafricaines. Seul ! Les patriotes les savent.

L’armée Française et Tchadienne fichez-nous la paix ! Libérons-nous ! Allez-vous en de chez-nous !!

Autant, nous avons les pétroles, diamants, or, fer et uranium bref etc.…, il est temps de nous les exploiter pour préconiser et éradiquer fin à notre souffrance de non-sens, à notre nullité de ne pas sécuriser notre pays, il est temps que la France nous fiche la paix ! Les tactiques rythmées des jeux de doubles faces, nous les comprenions.
La France fiche-nous la paix ! Allez-vous en de chez-nous !!
Autant, il est resté en Centrafrique. Autant, il s’est enrichi et le pays s’est anéanti jour en jour.
La France fiche-nous la paix ! Allez-vous en de chez-nous !
Autant, nous vous recommandons de nous ficher la paix, il est temps de nous exploiter nos richesses, cela fait autant même des années, demi-siècle nous sommes sombrés dans des misères extrêmes, profonds de non-sens et absurdes, agonisés dans la guerre non-spécifique, condamnés dans la famine cadencé, minées par des séries guerres interethniques et interreligieuses bien organisé (Commandité ). Pour nous manipuler.
La France fiche-nous la paix ! Allez-vous en de chez-nous !
Nous déclarons que l’intervention de la France en Centrafrique, nous les condamnons, nous ne sommes pas pour qu’elle déploie ses troupes sur notre territoire, ils auraient dû laisser l’ONU nous envoyé ses troupes multinationaux sur notre territoire de nous sécuriser, au lieu qu’elle soit précipité dans son plan de la démagogie de nous secourir, l’interventions de la France en Centrafrique c’est une erreur très grave, c’est une organisation préméditée, c’est un plan qui est anticipé, panifié et prédisposé pour d’être notre sauveur parce qu’elle sait qu’elle a perdu longtemps sa place en Centrafrique et elle cherche les moyens depuis de la racheter.
La France fichez-nous la paix ! Allez-vous en de chez-nous !
Tous ces actions, ce ne sont que des ironies, des hypocrisies, de nous faire apprendre des idioties et dont le seul but qu’après c’est de vous s’en tirer , de vous permettre de perpétuer vos intérêts et s’enrichir. Tous ces formules, nous les savons, savez-vous ! Que ce ne sont pas une solution rationnelle à nos crises actuelles votre intervention en Centrafrique, sommes-nous déjà habitué à cette répétions de tactique ( rappelez-vous 1979 opération de Barracuda rien n’est encore changé, ni bougé en Centrafrique au contraire le pays recul en arrière et dévastée). C’est vous notre problème, notre seul problème actuellement et précédemment.
Nous déclarons qu’actuellement notre chaos est un résultats de votre complot, nous préconisons que nos richesses comme pétroles, diamants, or, fer et uranium bref etc.…. soient exploitées et que la grande pourcentage soit en faveur de notre pays . Certains personnes malentendus qui propagent et qualifient la Centrafrique, comme un petite pays pauvre. Ces propos qui sont instrumentalisés et que nous qualifions stupides, bêtes.
La France libérons-nous fiche-nous la paix ! Allez-vous en de chez-nous ! Allez-vous-en !!

POUILLEUX et GALEUX président de la France

Par Principe Actif

13/01/2014 16:11

Hui !! Regarde-moi ces putains sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom ne survit que de rêver des richesses de sous-sol de la république centrafricaine !! ! François Hollande assassin, sanguinaire, voleur, meurtrier, sal-fumier, sal fils de pute, hypocrite, commanditaire des carnages qui déroulent actuellement en république Centrafricaine, commanditaire de la division interreligieuse en république centrafricaine, conspirateur à la destruction de la république centrafricaine par des mercenaires étrangers, un président de la France qui à des mains très sale des sangs des peuple centrafricaine, qui ne pue rien que des sangs Hui !! Regarde-moi ces putains sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom : qui ne vit que par des soiffes des richesses de sous-sol de la république centrafricaine Hui !! François Hollande, putain président de la France Hui !! Regarde-moi ces putains sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom : qui ne pense seulement sur des richesses de sous-sol de la république de Centrafrique, Prostitué président Idriss DEBY, aveugle, sal-chiot galeux, sal chiot pouilleux, allez-vous faire sucer le pénis, je dis le pénis des Centrafricains, je dis, allez-vous sucer la chate !! Hui !! Regarde-moi ces putain sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom : une société voleuse !! De la France Voleuse !! Regarde-moi ces sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom : Pilleur des richesses de la république centrafricaine !! Pilleur un pays comme la France !! Hui !! Quelle honte !! La France !! Hui !! Regarde-moi ces sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom : La France voleuse, la France avec un président pouilleux, François Hollande un président très bouffon avec des gestes des putes Hui !! Depuis la France ne vit que des richesses d’un pays pauvre comme la Centrafrique et ne la bloque de se développer Hui !! Regarde-moi ces Les centrafricains disons toujours sociétés : Areva, Total, Bolloré, France Télécom : la France avec ses soldats sangaris et le Tchad avec ses soldats dans le MUSCA et l’ex-soldat des séléka : Allez-vous en de chez-nous, les populations Centrafricaines ne voulons plus vos présence sur notre sol, allez-vous en de chez-nous, nous répétons toujours allez-vous en de chez-nous !! François Hollande un président, François Hollande, nous mettons le cul dans ton trou de cul, nous fronçons dans ton trou de cul jusqu’au viol, merde !! Merde !! Nous vous emmerdons !! Emmerdons !! Jusqu’au dernier degré de ta féignasse, va te faire enculer par bouche et derrière par des victimes de votre atrocité en cours en Centrafrique, sal fils de pute président de la France qui à des mains très sale des sangs des peuple centrafricaine, qui ne pue rien que des sangs !! Galeux et pouilleux président !! François Hollande.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués