NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: le Tchad s’oppose à l’arrivée des casques bleus

Par Samuel Benshimon - 08/01/2014

C’est l’une des premières prises de position du pays d’Idriss Déby pour marquer son entrée au Conseil de sécurité des Nations unies

 

En effet, c’est pratiquement seul contre tous que l’ambassadeur tchadien a défendu sa position. Face à la reconnaissance unanime de la détérioration de la situation, l’envoi de Casques bleus est soutenu par plusieurs pays. Mais le Tchad veut laisser aux Africains, avec lui-même aux premières loges, la primauté dans la gestion de la crise. Ainsi, le pays du président Idriss Déby qui effectuait lundi, 6 janvier son entrée au Conseil de sécurité des Nations unies, s’est opposé, lors d’un sommet de l’ONU tenu le même jour, à l’envoi de Casques bleus en Centrafrique. N’djamena estime que la Misca, la force de l’Union africaine officiellement entrée en fonction il y a un mois, est capable de gérer la situation.

 


© autre médias
Les casques bleus tchadiens
Le représentant tchadien aux Nations unies Mahamat Zene Cherif a annoncé la tenue à N’djamena le 9 janvier prochain d’un sommet devant réunir tous les partenaires internationaux pour une évaluation de la situation sécuritaire et politique qui se trouve actuellement dans l’impasse. L’importance de la présence des soldats tchadiens dans la Misca est même soutenue par l’opposition tchadienne. En effet, le Coordinateur adjoint du Conseil patriotique des Forces pour le Changement a déclaré que les troupes tchadiennes sont les plus actives sur le terrain, avec les troupes françaises, dans la dissuasion des ex-Séléka et des milices anti-Balaka.

Même en passant outre la réticence du Tchad, un envoi de Casques bleus ne devrait pas se faire dans l’immédiat. Le Conseil de sécurité attend un rapport du Secrétaire général Ban Ki-moon avant de décider un tel déploiement. Or, selon les premières estimations, ce rapport ne devrait être présenté pas avant la fin du mois de février. Les Nations Unies manquent également de moyens pour faire venir l’aide humanitaire concernant des déplacés dans le pays, estimés à plus d’un million. Une conférence des donateurs doit se tenir le 1er février prochain à Addis-Abeba.

 

 
MOTS CLES :

10 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Je suis fier de tchadiens

Par Birao

08/01/2014 12:06

Voila les résultants pour les pauvres centrafricains qui ne comprennent rien sur la politique internationale, le Tchad membre de conseils de sécurité de Nation Unis ne doit être écarté par des drogués anti-balaks et leur Papa le peureux général Bozizé, allez coucher avec des couchons les sales Bozizés. C’est la fin de joue en RCA, j’espère que vous compreniez ça. Des avions tchadiens et plus de soldats pour traquer les bandits et sécuriser les civils, les français sont convaincu que il n’ y pas de paix en RCA sans Déby.

Je suis fier de vous les tchadiens

Par Birao

08/01/2014 12:07

Voila les résultants pour les pauvres centrafricains qui ne comprennent rien sur la politique internationale, le Tchad membre de conseils de sécurité de Nation Unis ne doit être écarté par des drogués anti-balaks et leur Papa le peureux général Bozizé, allez coucher avec des couchons les sales Bozizés. C’est la fin de joue en RCA, j’espère que vous compreniez ça. Des avions tchadiens et plus de soldats pour traquer les bandits et sécuriser les civils, les français sont convaincu que il n’ y pas de paix en RCA sans Déby.

Laissez-vous aider les gars !!!

Par La vérité

08/01/2014 13:07

En réalité, ce peuple là est un peuple à part. Il n'aime pas qu'on l'aide en lui disant la vérité. Le vrai problème de ces gens, c'est la politique et ils sont facilement manipulables dans le contre sens. Manque de discernement avant de tenir tel ou tel langage. On veut nous islamiser! Propos de gaminerie tenus par Bozizé et relayés par une partie mono ethnique elle aussi venue de divers horizons qui sème la terreur en confondant RELIGION et NATIONALITÉ. Chers parents, soyons modérés car, le monde est entrain d'observer nos bêtises humaines. Il nous faut combien de soldats en béret bleu pour nous ramener à la raison?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Par - 07/01/2014

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués