SOCIéTé  |    

Centrafrique: des orphelins en détresse

Par journaldebangui.com - 07/01/2014

A Bangui, plusieurs enfants ont perdu leurs parents dans la crise en cours. La plus part ayant été tuée par des milices Anti-Balaka ou les ex-rebelles de la Séléka

 

Certains enfants à ce jour sont pris en charge par la Communauté salésienne du Centre Don Bosco à la périphérie de Bangui, la capitale centrafricaine. Dans ce centre, plusieurs civils se sont d’ailleurs déplacés pour s’y réfugier et fuir les violences. Selon le responsable de ce centre, «les enfants ont été traumatisés mais au niveau du centre tout a été fait pour qu’ils essaient d’oublier ce qu’ils ont vécu.»

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Des enfants entrain de jouer dans un des orphelinat de la ville de Bangui
Pour Emmanuel, 12 ans et orphelin accueilli au Centre Don Bosco, «je suis ici par rapport aux évènements créés par les éléments de Séléka. J’ai perdu mon père et ma mère dans ces évènements, assassinés par les séléka. Ici, je dors bien, je mange bien et je me sens mieux.»

Pour sa part, Flore, une jeune fille recueillie au Centre a signalé que «les séléka ont tué mes deux grands frères et leur sentinelle et ont brûlé les corps. J’ai fui pour me retrouver ici et on s’occupe bien de moi. J’ai de nouveaux vêtements, je mange bien et j’ai de nouveaux amis. Quand tout sera fini, je n’ai nulle part où aller. Je suis à seule, je n’ai personne pour s’occuper de moi. Mon père et ma mère ont été tués.»

Dans d’autres centres aussi, certains enfants ayant connu la même situation sont accueillis et pris en charge. Mais la situation reste difficile pour les orphelinats qui manquent de moyens, pour la prise en charge de ces enfants.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Comment sont-ils devenus orphelins? qui a tué leurs parents? à qui vont-ils vont -ils demander JUSTICE?

Par sorokaté

07/01/2014 17:43

Nombreux sont des enfants Centrafricains qui sont devenus orphelins pendant et après la prise du pouvoir par la force par la seleka. UNICEF, l'ONU , OMS, la CPI.... que deviendront ces enfants?
Les auteurs de ces crimes et pourtant bien identifiés sont en toute liberté, ministres colonels, généraux , porte parole... vivent en toute quiètude cependant les enfants sont voués à la perdition à vie.

De qui se moque-t-on?
Pourquoi cette hypocrisie?

NB: Dieu garde toujours un oeil sur les orphelins et munis sévèrement ceux qui maltraitent ces derniers.
juste une question de temps , " celui qui jette un cailloux en l'air doit faire attention à son crane"

Du courage les enfants orphelins par la seleka.
Sorokaté Alias Domzan bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués