DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Rapatriement: arrivée du deuxième vol des sénégalais en provenance de Bangui

Par Fatou Ndiaye-sudonline.sn - 06/01/2014

343 personnes dont 123 hommes, 83 femmes, 110 enfants et 27 bébés à bord

 

343 autres Sénégalais en provenance de la Centrafrique sont revenus au bercail. Le deuxième avion convoyant ceux désireux de retourner au pays est arrivé le vendredi 3 janvier dernier, peu avant midi à l'aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. A bord 343 sénégalais dont 123 hommes, 83 femmes, 110 enfants et 27 bébés. Initialement prévu à 07h 20, le vol a connu un retard au départ de Madrid (Espagne) d’où l’appareil affrété par le gouvernement du Sénégal devait quitter pour se rendre à Bangui, la capitale centrafricaine. Les sénégalais fuient la guerre qui sévit dans ce pays depuis plusieurs semaines.

 


© sudonline.com
Image d'illustration
Ce nombre vient s’ajouter aux 259 autres arrivés le jour de l’an dans la capitale sénégalaise en provenance de Bangui. Ces passagers du premier vol ont été accueillis à l’aéroport par le président Macky Sall et le Premier ministre Aminata Touré, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye et le ministre d'Etat auprès du président de la République, Mbaye Ndiaye, entre autres. Le chef de l’Etat, Macky Sall, accueillant les premiers venus, des femmes et des enfants pour la plupart, leur a promis l’aide de l’Etat. Dans la foulée, une aide financière de 100.000 F Cfa, a été allouée à chacun des rapatriés qui ont regagné leurs familles. Envisagé depuis des jours, le rapatriement des Sénégalais a été retardé par l’inaccessibilité du Boeing sur la piste d’atterrissage.

Au premier vol, l’avion a fait près d’une heure dans les airs, car la piste d’atterrissage était prise d’assaut par des Centrafricains, fuyant les intenses combats. Hormis, les Sénégalais, le Boeing A 330-300 a convoyé ce vendredi-là des expatriés maliens. Le directeur des sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, a expliqué dans les colonnes du journal l’Observateur, que l’Etat sénégalais répond ainsi à la requête du président malien, Ibrahim Boubacar Keita qui avait sollicité l’appui du Sénégal pour le rapatriement de ses compatriotes établis en Centrafrique. A l’image du Sénégal, d’autres pays comme la Côte d’Ivoire ont rapatrié leurs ressortissants. Pour rappel, la Centrafrique est en proie, depuis plusieurs semaines, à une guerre interreligieuse. Depuis le renversement du président François Bozizé le 24 mars dernier, par les rebelles Séléka, musulmans et chrétiens s’affrontent, occasionnant de nombreuses pertes en vie humaines.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués