INTERVIEW  |    

Interview: François Bozizé lance un appel au calme

Par Nicolas Champeaux-rfi - 02/01/2014

«L’année 2013 est une année noire pour mon pays», la Centrafrique

 

François Bozizé, chassé du pouvoir en Centrafrique par la coalition rebelle Seleka en mars dernier, sort de son silence. L'ex-président qui vit en exil, lance un appel au calme. Il répond aussi au président de la transition Michel Djotodia qui lui impute la responsabilité des violences qui ont émaillé le pays ces derniers mois.

Monsieur Bozizé bonjour… Quelle réaction vous inspire l’inquiétante dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire en Centrafrique?
L’année 2013 est une année noire pour mon pays. 2013 a été l’année où la démocratie a été assassinée par la Seleka et tous ceux qui ont soutenu la Seleka. Et les conséquences sont là. Fin 2012, la situation était la suivante : une situation sécuritaire maîtrisée !

Mais par rapport aux atrocités commises par l’ex-Seleka et par des membres des groupes d’autodéfense et anti-Balaka, quelle est votre réaction?
Non, il ne faut pas confondre les choses. C’est la Seleka qui a amené le désordre dans le pays, la misère et la mort. Le phénomène anti-Balaka vient de se manifester à la suite des exactions de Seleka à l’intérieur du pays. C’est ça qui a provoqué l’avènement des anti-Balaka! De ma position (en exil, ndlr), je n’ai pas formé une rébellion appelée anti-Balaka!

 


© malijet.com
François Bozizé, le président déchu de la République centrafricaine.
Michel Djotodia, le président de la transition, lors de ses vœux vous a imputé l’entière responsabilité des violences de l’année écoulée. Il vous accuse de diriger les anti-Balaka sur lesquels, on le sait, vous vous êtes appuyé lorsque vous étiez au pouvoir.
Anti-Balaka, lorsque j’ai été au pouvoir ?… Vous vous trompez là !...

Pourtant selon nos informations, vous avez fait acheminer des armes traditionnelles, des machettes, vers Bossangoa à destination des anti-Balaka lorsque vous étiez président…
Non, non… Ce n’est pas vrai ! J’ai la conscience tranquille sur cette accusation!

Même pour lutter contre les coupeurs de route et les braconniers, ces groupes d’autodéfense n’ont pas reçu votre soutien?
Moi, de ma position ?... Acheminer des machettes ?... Non ! C’est un régime qui est parvenu au pouvoir par la manipulation et le mensonge ! Faites bien attention !

Est-ce que vous condamnez néanmoins les atrocités auxquelles ont participé des membres de ces groupes d’autodéfense anti-Balaka?
C’est vous qui le dites ! Je ne suis pas sur place ! C’est la presse qui le dit ! S'ils ont commis (des atrocités NDLR), je le condamne. C’est la confusion dans cette affaire !

Il y a tout de même énormément d’humanitaires, d’observateurs, de journalistes sur place, qui constatent des atrocités commises de part et d’autre: par les ex-Seleka et par les anti-Balaka. Mais vous, vous n’en n’êtes pas encore tout à fait convaincu. C’est bien cela?
Oui, mais moi je ne suis pas dans une position où je pourrais vraiment donner un point de vue sûr, tellement il y a de manipulations dans cette affaire !

La suite sur rfi.fr

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ce dictateur a mûri en verbe.

Par sorokaté

02/01/2014 13:58

Dondoja accuse Bozizé et inversement, finalement que va devenir le pays des Centrafricains?
Je pose une question à dondoja: Où est la causalité?
Quant au général en carton: pourquoi avez vous anéanti volontairement la FACA? pourquoi nos frontières n'étaient pas sécurisées?

A tous les deux(Dondoja& Bozizé) comment êtes vous arrivés au pouvoir? Par quel soutien? qui vous ont soutenu?
Avez vous consulté le peuple?

Vous me direz pourquoi des milliers de morts et victimes d’innocents civiles et autres en RCA? à qui ces victimes réclameront la JUSTICE? et contre qui d'entre vous?
Avez vous les mêmes causes et effets relatifs à la catastrophique situation HUMANITAIRE en RCA?

Pour finir, vous me direz( Dondoja&Bozize) qui d'entre vous échappera au même sort de Bemba à la CPI?
Quant à moi sorokaté vous tous , vous méritez une peine de mort à la place publique.
Vous avez détruit ce qui notre père national Barthélemy BOBANGA a payé par sont SANG la ( RCA)
Vous n'échapperez pas à la JUSTICE de DIEU.
Honte à vous.
Sorokaté Alias Domzan bene.

Monsieur Bozizé vous êtes responsable de notre déshumanisation par ces mercenaires étrangers(seleka)

Par sorokaté

03/01/2014 13:17

Monsieur François Bozize YANGOUVONDA, vous êtes le seul responsable de notre malheur.
J'ai suivi avec votre interview , en aucune façon ni une seule fois vous n'avez demandé pardon ni des excuses au peuple Centrafricain.
La seleka aujourd'hui est le fruit de ce qui vous a permis de prendre le pouvoir en RCA. Le noyau de cette seleka est constitué des vos anciens amis mercenaires étrangers qui vous ont porté au pouvoir.

Le mercenariat est votre invention( créature) en RCA. Vous monsieur Bozizé avait acheté le service de cette machine à tuer(mercenariat) pour devenir président à l'issu d'un coup d'état.
Rappels: Vous monsieur YANGOUVONDA François Bozizé était le plus jeune officier qu'a connu notre pays la RCA très tôt vous portez le gallon de Général, or en réalité les mérites n' y étaient pas. Votre manque de patriotisme chapeauté par votre avidité dévorante vous fûtes cités plusieurs dans les coups d'états contre la SOUVERAINETÉ de la RCA.

L'exil est devenu votre sport préféré, vous étiez aussi un fidèle locataire de prison, car aucun gouvernement centrafricain n'avait confiance en vous. Les présidents qui se sont succedés à la tête de RCA menaient tous une campagne de prévention cotre vous comme typiquement comme le cas du SIDA.

le Feu président A. F. Patassé a eu pitié de vous, général converti en chauffeur de Taxi brousse, monsieur PATASSE vous a tendu la main chef d'état Major de l'armée. Etant patron de l'armée vous avez la mission de donner un sens à cette institution républicaine. Opportunité pour vous de réussir votre rêve ( coup d'état) mais Dieu n'a pas voulu.

Comme la France est réputée en coup d'état en RCA a eu l'occasion de nuire au président Nationaliste, élu du peuple feu Ange F. PATASSE en 2003.
La dictature, le clanisme, un pouvoir totalitaire purement Familial.... le peuple est pris en otage par un CLAN.
L'armée dévient votre ennemi n°, vos enfants, femmes, amis parents.. des milliardaires.

Le pays (RCA) est sécurisé qu'à Bangui.

Monsieur BOZ, ayez le courage de reconnaître vos fautes. Vous avez assassiné la RCA livrée aux bandits seleka.
" Pour penser à exploiter le pétrole , il fallait d'abord avoir une armée forte , unie et avoir en plus la confiance du peuple"
Pour ma part vous êtes un accident de l'HISTOIRE. Vous êtes maudits par l'esprit de BOGANDA et vos enfants, Vouas avez fait trop de victimes. Le sang a beaucoup coulé sous votre règne.

Vous et DONDONJA êtes des traîtres mercenaires ennemis de la RCA , vous mérité une punition " LA MORT"
NB: Vous aurez le salaire de ce que vous( BOZIZE& DONDOJA) ont fait à la NATION Centrafricaine.

Que Dieu bénisse mon pays. J'appelle donc l'opinion INTERNATIONALE à aider le peuple Centrafricain. SVP sortez de votre mutisme. Agissez au nom de la DIGNITÉ HUMAINE.

Sorokaté Alias Domzan bene.

manipulation ou desinformation

Par kotoko Sembona

04/01/2014 05:49

S'il est vrai que F. Bozize est parvenuy au pouvoir par un coup d'Etat, mais au moins lui a eu le courage de neutraliser ces mercenaires tchadiens dont vous, Sorokate, vous ne parlez. Il faut dire la verite et non pas melanger les choses: C'est votre ami BNdjotodia qui est responsable a 100 % de la descente du peuple centrafricain dans l'enfer actuellement. Si Ndjotodia a pu controler ses mercenaires on n'en serait pas la. Comme il a son projet d'islamisation de notre pays, il a prefere laisser ses generaux de Seleka pour lui preparer le terrain. Vous voyez que des sa prise de pouvoir, il a dit qu'il est venu trouver le pays comme ca. Tout le monde sait que c'est pas vrai: il n'a pas trouve a Bangui 67 camps de deplaces pour nbwe dire des Bozize etait au pouvoir, on payait les fonctionnaires malgre les circonstances difficiles. Qui a laisse les colonnels et generaux de Seleka etablir des barrieres pour raqueter les paisaibles citoyens dans les provinces? Pourtant au temps de Bozize, les recettes douanieires et autres impots allaient au tresor ^publique. C'est ainsi que les fonctionnaires étaient payes. Or Bozize avait trouve les caisses de l'Etat vides! Qui a demande aux colonels et généraux des Kaga-Bandoro et dans la région de Bouar? Ce n'est pas Bozize en tout cas.éetiens seulement. Bozize n'a pas voulu faire de la RCA un pays de chretiens mais il a respectre la laicite de notre nation.
M. Sorokate, dire la vérité ce n'est pas désinformer: vos propos témoignent de celui qui a un compte a regler avec Bozize. Bozize n'a pas laisse le champ libre aux mercenaires tchadiens et soudanais de detruire notre pays. Une des raisons de la haine de Deby contre lui est qu'il voulait que les Centrafricains exploitent les ressources naturelles de leur pays sans avoir la^permission de qui que soit. Il ne voulait pas construire un cannal pour alimenter le lac tchad sansa avoir obtenu des etudes environnementales. Deby voulait faire fi dees preoccupations du gouvernement centrafricain. Deby et Sarkozi lui ont tourné le dos à cause de cela. Et F. Hollande n'a fait que suivre aveuglement la politique de Sarkozi'aller renverser le pouvoir de Bozize, on n'en serait pas là. Donc toute personne qui viendra au pouvoir en Centrafrique doit tenir compte de cette réalité dont les médias tant nationaux qu'internationaux ne voudraient pas aborder. La responsabilité de la destruction de notre pays par les islamistes tchadiens et soudanais est imputable a M. Ndjotodia, lui seul. D'ailleurs il a passe a son option 2 qui est, selon sa lettre a la conférence des pays islamistes dont on a parle amplement, la division de notre pays en deux: le nord, qui sera éventuellement annexe au Tchad et au Soudan, et le sud pour les chrétiens. Son conseiller particulier n'a fait que dire haut ce que lui Ndjotodia a dit avant. Si vous avez oublie, cherchez a lire le rapport d'un représentant des Affaires étrangères américaines au Congres des son retour d'une mission effectuee en Centrafrique en sept-oct 2013.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués