DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafricains, évitons la désinformation sur les réseaux sociaux

Par eyesango-bêafrika Sango - 30/12/2013

La situation en Centrafrique est déjà très tendue, nous n’avons plus besoin de l’envenimer

 

La crise centrafricaine a mobilisé un nombre important de compatriotes notamment sur les réseaux sociaux. Une autre manière d’informer est née depuis la tragédie centrafricaine: la presse citoyenne. Les internautes centrafricains, grâce aux réseaux sociaux se tiennent informer régulièrement à travers Facebook, Twitter, … Ce qui est d’ailleurs très important. Seulement, certains en abusent pour publier que des informations erronées et non-vérifiées. La situation en Centrafrique est déjà très tendue, nous n’avons plus besoin de l’envenimer. Si nous avons décidé tous de saisir cette opportunité que nous offre le web 2.0, très peu d’entre nous en font bon usage. L’étape de vérification d’information censée très importante est souvent négligée pourtant une information sans vérification, c’est-à-dire sans source peut désinformer. Car, la frontière entre Informer objectivement, c’est-à-dire rendre compte avec une exactitude près de ce qui se passe dans une zone, un quartier et Désinformer, c’est-à-dire balancer une formation sans le « sourcer » au premier passage à tort ou à raison est très minime.

Nous pouvons être appelé à commenter un point de vue, une information, un fait mais de grâce, n’oublions pas de spécifier les sources de nos informations pour ceux qui ne sont pas présents lors des faits, ou expliquer objectivement lorsque nous assistons aux scènes, il faut faire un vrai témoignage.
eyesango

 

La formation que j’ai reçue à Dakar, avec les autres Mondoblogueurs m’a permis de cerner le piège auquel nous pouvons faire face dans le traitement et la diffusion de l’information. La désinformation nous guette à tout moment, mais le professionnalisme voudrait que nous diffusions des informations vraies et vérifiées.

Moins d’un mois après le coup d’État du 24 mars, l’un de mes meilleurs étudiants a dû perdre la vie à cause d’une rumeur infondée sur une possible extermination par les éléments de la Seleka de tous les hommes à Bangui. Ce dernier s’est noyé dans le fleuve du PK 9 à la sortie Sud de Bangui, avec plusieurs autres habitants de Bangui qui tentaient comme lui, de se mettre à l’abri de ces ragots. Le pays a ainsi perdu de vaillants compatriotes, juste à cause de prétendu rumeurs. Il restera dans mes souvenirs pour toujours. Certains compatriotes avaient diffusé sur Internet que la Pharmacie Sambo, la plus grande pharmacie de la Centrafrique avait été pillée et saccagée par les habitants du KM 5. Une information qui s’avuerait erronée La nouvelle a fait la « Une » de Facebook et il a fallu que la Radio Ndeke fasse déplacer un de ses reporters pour démentir l’information.

Le vendredi 27 décembre 2013, comme si après plus d’une année de malheur, il fallait redonner le sourire aux Centrafricains, une rumeur folle a parcouru les réseaux sociaux soulignant la démission du président de la transition Michel Djotodia. Dans la soirée vers 19h, ce sont alors le porte-parole de la présidence Simplice Guy Koguede et le ministre centrafricain de la communication Andrien POUSSOU qui démentiront cette information sur la démission du président.

Nous sommes tous sous le choc de ce qui se passe chez nous et c’est humain car nous sommes doués d’émotion. Nous pouvons être appelé à commenter un point de vue, une information, un fait mais de grâce, n’oublions pas de spécifier les sources de nos informations pour ceux qui ne sont pas présents lors des faits, ou expliquer objectivement lorsque nous assistons aux scènes, il faut faire un vrai témoignage. Ne jetons pas de l’huile sur le feu car la situation est déjà assez chaotique.

Il s’agit juste d’une contribution personnelle dans cette situation de crise que nous vivons de l’intérieur que de l’extérieur. Adopter ce principe nous permettra de mieux nous informer et de vivre la situation telle qu’elle est sur le terrain afin de rester en contact avec nos proches parents, amis et connaissances dans ce moment de descente aux enfers.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

RETOUR DE LA PAIX EN CENTRAFRIQUE

Par Alpha Ngou ti dé

30/12/2013 18:31

Cette mise au point oh! que dis-je ce rappel à l'ordre déontologique vaut son pesant d'or. La situation actuelle de notre pays nous appelle plutôt à la retenue et à le diffusion de nouvelles vérifiées et recoupées pour éviter toute interprétation erronée qui pourrait jeter de l'huile sur le feu. De grâce faisons un effort pour informer de manière objective nos concitoyens qui ne savent plus à quel saint se vouer. Que le Seigneur Jésus-Christ dont on a célébré l'anniversaire de la naissance il y'a quelques jours puisse donner sa paix à notre cher et beau pays la République Centrafricaine. Que Dieu vous bénisse!

N'importe quoi

Par marin

30/12/2013 19:05

Parole de djotodia,on t'a payé combien. qui deforme quoi? Les morts dans chaque famille est ce de la désinformation? heureux vous de bouffer avec le diable car c'est le discours de djotodia pour supprimer le sms.
Quand les gens n'ont plus rien,il ne leur reste qu'à communiquer. les ruemeurs ça ne date pas d'aujourd'hui et de ces rumeurs la verité sorte. Entre rumeur de demission ert mort des citoyens qu'il nie qu'est ce qui est plus important?
Quand vous combattez des regimes ,les ruemeurs remplissent vos pages de sites et après vous ne vous excusez meme pas auprès des internautes,maintenat que vous etes à la mangeoire ou paye pour jouer le moralisateur,on nous casse le tympan. si un pouvoir est transpparent,droit et clair,les gens ne seront pas tenter d'imaginer. quand votre djotodia dit 1 c'est 2 quand il dit 5 c'est 0,alors à qui la faute. rumeur ou pas,le monde est rempli de rumeur,en france aux usa partou et c'est pourquoi kodegue existe pour dementir. laissez nous tranquille .Dire qu'il a demissionnné l'enerve plus que les exactions de ses seleka?

Le vrai du faux!

Par Grand Papa

31/12/2013 03:30

Par Marin!J'écris cette note juste pour te féliciter car, en RCA lorsque les gens sont au pouvoir leurs soucis sont de censurer les autres, de ne faire entendre que la Voix de Radio Centrafrique qui n'est pas celui des centrafricains mais le porte-voix du pouvoir. Le régime de Bozizé l'a prouvé à maintes reprises.
Un président qui devant la presse nationale et internationale affirme, sans vergogne, que ce sont les Anti-Balaka qui tirent sur les troupes tchadiennes et burundaises, est un MENTEUR ÉHONTÉ! Le monde est ainsi fait, les menteurs finissent par se faire démasquer et rejeter, tandis que les gens sérieux voient leur réputation monter en estime. Internet est une autre manière pour le peuple de ne pas se laisser censurer.
Croyez-vous que les gens au pouvoir actuellement sont contents des révélations qui sont faites sur leurs crimes quotidiens? Je dis non! Les hommes (mâle et femelle) ne sont pas dupes, ils savent et sauront distinguer le vrai du faux. Avec l'expérience on parvient à savoir comment repérer le vrai parmi les faux. Même si ce conseil n'est pas superflu...

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com.
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués