DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: voilà pourquoi Djotodja et la (Seleka) doivent partir

Par Reine Prudence SONDA - 29/12/2013

CE PAYS pour lequel l'extraordinaire Pan-africaniste BOGANDA est mort, est un pays d'animistes chrétiens, très pacifique

 

Les centrafricains n'ont jamais cherché à agresser personne ; ils n'ont jamais tenté d'envahir un autre pays d'Afrique ou un autre peuple. Ils ont toujours vécu en paix avec la minorité musulmane.

Djotodja, président autoproclamé met la RCA dans une tourmente;

 


© journaldebangui.com
Reine Prudence SONDA BOUIH
Il a amené des Brigands armées des pays frontaliers pour assassiner, piller, violer et martyriser les chrétiens Centrafricains sur leur propre sol. En poussant les chrétiens et les musulmans à s'entretuer et se haïr...

Les exactions, les pillages, les viols, les destructions de biens publics et privés, les exécutions sommaires, les profanations et destructions des édifices religieux, essentiellement chrétiens. Les auteurs sont assurés de l’impunité.

Trop de barbarie; Trop de dommage collatéral; Trop de prolifération de la haine; Trop de pertes humaines et trop de pertes matérielles...

LE PEUPLE VEUT LA DEMISSION DE DJOTODJA ET LE DEPART DE SES ACOLYTES DE LA SELEKA

Le peuple veut le retour de la PAIX et de la SECURITE dans le pays et cela ne se fera que part le départ de Djotodja et de la séléka;

De gré ou de force ils doivent partir...
Si Monsieur Djotodja est vraiment un patriote qui aime son pays il doit démissionner pour le bien être de la Centrafrique

Pour toutes ces raisons et beaucoup d'autres Djotodja et ses acolytes doivent partir, ils doivent quitter la RCA et laisser d'autres essayer de diriger ce pays;

Ce n'est qu'a ce prix que les Centrafricains pourront penser leurs blessures, se reconstruire... Et peut-être oublier...

Une Centrafricaine. Reine Prudence SONDA BOUIH

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

DONDOJA est maudit.

Par Sorokaté

29/12/2013 10:45

Ce que veut la Femme est aussi la volonté de DIEU. Si toi DONDOJA est fils d'une mère Centrafricaine démissionne personne ne te veut comme président, c'est claire. Prends tes mercenaires repartez au Tcahd chez ton père Idriss Déby.

Toutes les victimes que tu as décimé en RCA vont te hanter.
Dégage, nous n'avons pas besoin de toi comme président. Vive nos anti balaka pour avoir renverser la tendance. désormais la peur a changé de camp.

On ne s'impose pas président.
Sorokaté Alias Domzan bene.

MERCI LA JOLIE REINE SONDA

Par abou

29/12/2013 22:41

Que Dieu t'entende. DJOTODIA PARTIRA.

LE MLPC ET LES COUSINS GUÉLÉ ONT TRAHI LA RCA

Par justice

29/12/2013 22:43

Dolguélé, créature de Patassé à la belle époque de la dictature semi-démocratique où le triumvirat de l'ouham-Pendé (PR- Patassé. Président Assemblée - DONDON, PM et Ministre des Finances, leur neuveu DOLOGUÉLÉ, tous de l'Ouham-Pendé) régnaient sur la RCA dans une configuration royale inédite, qu'ils répèteront avec Ziguélé. C'est ainsi que ces deux accidentés de l'histoire politique de la RCA se retrouvent aujourd'hui à prétendre diriger encore la RCA. Des deux, Dologuélé est certainement le plus grand voleur de tout temps que la RCA n'aie jamais connu. Il n'a pas volé son surnom de "Monsieur 10%. Voleur en RCA, voleur à l'international en ayant défrayé la chronique dans le scandale du "Bureau de la BEAC" où plus de 20 milliards FCFA se sont volalilisés..il y était, sa femme y était, ses petits-frères étant impliqués dans le trafic du cerveau gabonais. Protégé par tous les francs maçons du Gabon et du Congo, Bozizé par souci de réconciliation s'y est rajouté, le laissant PDG de la BDEAC pendant 8 ans, refusant de le poursuivre dans les placements mafieux MADOFF qui ont fait perdre plus de 10 milliards FCFA à la BDEAC, alors qu'il était lâché par les maçons gabonais. Viré par la Conférence des chefs d'étas comme un indigent, son nom n'étant même pas évoqué dans le communiqué final, il va se planquer, va flirter avec les Sélékas, et sentant leur fin proche, il ose sortir du bois pour poursuivre son plan machiavélique de pousser à des élections bidon, en espérant abuser la RCA de nouveau. Dieu est très FORT, car voilà l’assassin voleur revenant sur les lieux de ses crimes et forfaits. Cette fois ci il sera rattrapé, il suffirait qu'un procureur se saisisse d'un de ses dossiers (Assassinat du lieutenant Yakoma de Kembé par la mission Demafouth, corruption massive de l'administration des finances publiques pendant 4 ans - le MLPC a tous les fonds de dossiers-, financement illégal de sa villa de la Honte qui surplombe Bangui - preuve par excellence du détournement des fonds publics -, lumière sur ses accointances avec le truand camerounais Yves Michel Fotso depuis la liquidation de l'UBAC au franc symbolique jusqu'aux placements mafieux de la BDEAC dans le réseau bancaire obscur de Yves Michel Fotso contre des commissions -les agents de la BDEAC ont les dossiers-, les arrangements au profit du Groupe Bolloré dont son son homme de main le parvenu Patrick Dejean qui y représente ses intérêts et nargue la République, bref la liste est longue...). Appuyé par le bureau d'achat mafieux BADICA qui le couvre auprès des Sélékas, son mentor le milliardaire sous surveillande du FBI le fumeux et démonstratif HERNANDEZ qu'il avait osé faire désigner comme Représentant de la RCA auprès des Nations Unies pour couvrir un méga trafic de diamant, dénoncé à l'époque par l'ex PM Gbézéra Bria qui était seul à s'y opposer, Patassé s'en apercevra tardivement. Dologuélé a abusé Patassé qu'il reniera au premier chant de coq, plus vite donc que St Pierre, il crachera sur Bozizé qui l'a laissé jouir du poste centrafricain de Président de la BDEAC pendant 8 ans, et aujourd'hui après avoir couvert Djotodia, après lui avoir fait une cour assidue, le voilà opportunément en train de montrer une fois de plus son visage de traitre. Il y a cent jours pour le voleur et un seul jour pour le propriétaire, ce jour là vient pour que la RCA confonde ce chapardeur sans scrupule et indiffèrent à la détresse de millions de centrafricains.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com.
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués