DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Déclaration conjointe sur la mise en place de l’Autorité nationale des élections

Par Binuca - 24/12/2013

Ces actes marquent une étape importante sur le chemin des consultations et élections qui mettront fin à la Transition

 


© binuca
Les représentants des Nations Unies, de l’Union Africaine, de l’Union Européenne et de la France en République Centrafricaine prennent acte de l’élection du Président de l’Autorité nationale des élections (ANE) et de la prestation de serment des membres de cette Autorité. Ces actes marquent une étape importante sur le chemin des consultations et élections qui mettront fin à la Transition. Les partenaires internationaux exhortent les membres de l’ANE à:

- prendre la pleine mesure de leur responsabilité tant individuelle que collective

- respecter, en toutes circonstances, leur serment

- conduire, en toute impartialité avec le professionnalisme, la neutralité, la rigueur attendue de tout organe de gestion électorale, et dans les délais impartis, les différentes phases du processus électoral en vue du retour rapide à un ordre constitutionnel et institutionnel normal à travers l’organisation d’élections et consultations libres, crédibles, transparentes, acceptées de toutes et tous.

Ils invitent toutes les parties prenantes du processus électoral notamment le Gouvernement, les partis politiques, les leaders religieux, les médias et les organisations de la société civile, à matérialiser, en tout temps, leur pleine adhésion aux valeurs de démocratie, de paix, de respect des droits de la personne, afin d’accroitre les chances d’un climat propice à la mise en œuvre d’un processus électoral apaisé et partant la restauration de l’Etat de droit.

Les partenaires réitèrent leur disponibilité et engagement à œuvrer, aux côtés de l’ANE, des autorités de Transition et des courageuses populations centrafricaines, pour l’organisation d’élections libres, crédibles et transparentes.

Fait à Bangui le 24 décembre 2013

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

ANE, une impostuer supplémentaire de la Communauté internationale !

Par abou

27/12/2013 06:50

Que l'ONU organise les élections ! La RCA a un gouvernement illégitime, toute élection organisées par les criminels Djotodia, Tiangaye et Ziguélé donnera lieu à des contestations, et un droit légitime au recours à des coups de force. de nombreux centrafricains y travaillent déjà dans l'ombre. C'est peine perdue, même si cela devra prendre 10 ans, tout pouvoir issue de telles élections sera forcément illégitime et se fera renversé. Ce peuple sait plier et se révolter violemment à tout moment.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués