NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Egypte: le Pm déclare les Frères musulmans "terroristes"

Par source: AFP - 24/12/2013

Cette déclaration d'Hazem Beblawi intervient à trois semaines du référendum constitutionnel

 

Le Premier ministre égyptien Hazem Beblawi a qualifié mardi les Frères musulmans d'"organisation terroriste". Il s'est exprimé dans la nuit, peu après un attentat à la voiture piégée ayant tué 14 personnes à Mansoura, à 110 kilomètres au nord du Caire. Cet attentat et cette déclaration interviennent à trois semaines du référendum constitutionnel. Ce scrutin est censé constituer la première étape de la "transition démocratique" promise par l'armée lorsqu'elle a arrêté et destitué le président Mohammed Morsi le 3 juillet. Les Frères musulmans ont appelé à boycotter ce référendum. "Le Premier ministre Hazem Beblawi a déclaré les Frères musulmans organisation terroriste", a indiqué son conseiller Chérif Chawqi à l'agence officielle Mena. Les nouvelles autorités égyptiennes -dirigées de facto par les militaires- accusent la confrérie d'aider et de financer les auteurs d'attaques contre les forces de l'ordre. Ces agressions sont devenues quasi-quotidiennes depuis le début de l'été.

 


© Reuters
Le Premier ministre égyptien Hazem Beblawi
Forte déflagration
Dans la nuit, une voiture chargée de plusieurs dizaines de kilos d'explosifs, selon des responsables des services de sécurité, a explosé devant un bâtiment de la police à Mansoura, chef-lieu de la province de Daqahleya. Cet attentat a coûté la vie à au moins 14 personnes et en a blessé une centaine d'autres. La majorité des victimes sont des policiers, a précisé Omar al-Chaouatfy, gouverneur de cette province du delta du Nil. Des images de la télévision ont montré d'importants dégâts et des façades endommagées d'immeubles. La déflagration a été ressentie à quelque 20 kilomètres à la ronde.

Engrenage de la violence
L'Egypte s'est engagée au début de l'été dans un engrenage de la violence. D'une part, le nouveau pouvoir réprime dans le sang les manifestants pro-Morsi, une campagne qui s'est soldée à ce jour par plus d'un millier de morts et des milliers d'arrestations. D'autre part, des groupes jihadistes, dont certains liés à Al-Qaïda, revendiquent régulièrement des attentats contre la police et l'armée, dont plusieurs à la voiture piégée. Depuis début juillet, plus d'une centaine de soldats et de policiers ont péri dans de telles attaques, en majorité dans la péninsule désertique du Nord-Sinaï.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués