NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Mort d'un manifestant à Bangui: la version de N'Djamena

Par journaldutchad.com-AFP - 24/12/2013

Le ministre de la communication du Tchad a formellement démenti l'implication des soldats tchadiens

 

Selon une déclaration transmise à l'AFP, le gouvernement tchadien a "formellement" démenti lundi 23 décembre, l'implication de soldats tchadiens de la force africaine en Centrafrique (Misca) dans la mort d'un manifestant tué le matin même aux abords de l'aéroport de Bangui,. "Aucun soldat tchadien n'a tiré sur les manifestants. Nous apportons un démenti formel à cette information", a déclaré le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Hassan Sylla Bakari, dans un communiqué remis à l'Agence.

 


© africatime.com
Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Hassan Sylla Bakari
Plusieurs milliers de manifestants majoritairement chrétiens avaient manifesté près de l'aéroport de Bangui pour demander notamment le départ du contingent tchadien de la Misca. Deux 4X4 de soldats tchadiens arrivés sur les lieux ont été accueillis par des jets de pierre. Les militaires ont ouvert le feu, en l'air et sur les manifestants. Un jeune homme est mort, touché par balle à la tête. "Cette information est une invention d'une certaine presse qui veut jeter l'anathème sur les forces tchadiennes au sein de la Misca", a assuré le porte-parole du gouvernement tchadien, accusant les médias d'"attiser la haine entre les deux peuples frères (tchadien et centrafricain) qui ont toujours cohabité pacifiquement".

Les habitants de Bangui, ville très majoritairement chrétienne, accusent les Tchadiens de la Misca de complicité avec l'ex-Séléka. Incontournable allié de la France en Afrique centrale et au Sahel, puissance régionale, le Tchad du président Idriss Déby Itno est omniprésent en RCA depuis de longues années. Beaucoup voient la main de N'Djamena derrière la prise du pouvoir par les armes de la rébellion Séléka en mars 2013.

<div align="center"><iframe src="http://www.wat.tv/embedframe/103225chuPP3r11040947" frameborder="0" style="width: 640px; height: 360px;"></iframe><div class="watlinks" style="width:640px;font-size:11px; background:#CCCCCC; padding:2px 0 4px 0; text-align: center;"><a rel="nofollow" target="_blank" class="waturl" href="http://www.wat.tv/video/reportage-en-centrafrique-6kn8z_2i0u7_.html" title="Vidéo Reportage en Centrafrique : une manifestation d&eacute;g&eacute;n&egrave;re sur wat.tv"><strong>Reportage en Centrafrique : une manifestation dégénère </strong> sur WAT.tv</a> </div></div>

 

 
MOTS CLES :

8 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

SVP, quand vous constatez que votre contribution n'est pas souhaitée il faut donc repartir chez vous

Par sorokaté

24/12/2013 10:40

On n'oblige pas par la force à coopérer. SVP réparties chez vous,avec vous nous avons toujours eu de problèmes .
Il y a des preuves vidéo qui attestent cet assassassinat par vos abrite aux et dé vergondés de soldats mercenaires.

Réparties chez vous,nous ne,avons plus besoin de collaborer avec vous chacun reste che soi.
Toujours notre malheur vient de vous.
Plus jamais d'amitié avec cours Tchadiens sauvages.
Sorokaté alias domzan bene

nous ne voulons plus de tchadiens sur notre sol deby

Par tt

24/12/2013 10:48

Y" a que des pd,des veritables fils de pute dans le gouvernement tchadien,vous restez dans votre pays puis vous soutenez les derepages de vos soldats,vous voulez trandmettre vos barbaries tchadienne chez nous, vos sauvageries dont tout le monde entier vous en reconnais.sachez bien que nous savons que la misca tchadienne n'est qu'une fraction de la seleka deguisee. Nous vous promettons aussi que lorsque notre pays retrouvera son calme, vos compatriotes vivant sur notre sol ,qui se sont associe aux selekas, nous reglerons leurs comptes, ils payeront leurs betises,a moins que vous les repatriez maintenant

DECIMATION DU PEUPLE CENTRAFRICAIN PAR DEBY

Par Korraa

24/12/2013 10:52

L'avenir d'un pays c'est sa population, la pancarte affichant le Non au genocide programmee du peuple centrafricain lors de la manifestation des magistrats dit toute la verite l'objectif d'envahissement du Centrafrique par le Tchad. Il est temps que les Nguerekata et Doubane se mettent devant le peuple pour affronter cette situation.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués