SOCIéTé  |    

Centrafrique: opération réconciliation à Bossangoa

Par Jérôme Jadot de France Info - 22/12/2013

Une réunion s’est tenue samedi 21 décembre pour tenter de faire dialoguer des parties qui se déchirent depuis des mois

 

A partir de 10:00 ce samedi-là, l'évêque, l'imam, le maire ainsi que des représentants des milices à dominante musulmanes et chrétiennes se réunissaient à Bossangoa, l'une des villes centrafricaines où intervient l'armée française. Une réunion pour tenter de faire dialoguer des parties qui se déchirent depuis des mois. Quelques ponts existent encore toutefois encore entre les deux communautés... C'est le capitaine Jean-Yves Gueguen qui a convié tout le monde autour de la table. "On veut maintenant des faits concrets et des faits concrets c'est l'abandon des armes", indique le militaire français. "C'est une réunion de famille, on va crever l'abcès" espère-t-il, sans se faire d'illusions non plus.

 


© france Info
Ouvrir le dialogue pour espérer la réconciliation
Dans le camp de réfugiés chrétiens où il vit avec sa famille, Christian se veut optimiste. Cet instituteur vient pourtant de retourner voir sa case pillée il y a plusieurs mois par la milice à dominante musulmane Séléka. A l'intérieur de la maison, "tout est saccagé", témoigne-t-il, envisageant un retour, prudent. Prudence qui n'empêche pas Christian de se rendre dans le camp de réfugiés musulmans. Il a rendez-vous avec son ex-beau-frère. Les deux hommes n'ont pas la même religion mais sont amis depuis le primaire. Christian n'est pas le seul à faire le trajet d'un camp à l'autre.

Entre un stand de vêtements et un étale de viande assailli par les mouches, Christian est salué par un ancien élève musulman avant de trouver Fadil. L'homme qui a épousé sa sœur a vu quatre de ses proches mourir il y a deux semaines lors d'une attaque des miliciens chrétiens "anti-balaka", dont sa mère. Malgré ça, il se dit prêt à dialoguer avec les familles chrétiennes. Et pour faciliter cette réconciliation, Christian incite Fadil à sensibiliser la communauté musulmane, bien conscient que la démarche est "difficile"...

<div align="center"><iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x18nzij"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x18nzij_les-liens-restent-tres-forts-entre-chretiens-et-musulmans-a-bossangoa_news" target="_blank">Les liens restent tr&egrave;s forts entre chr&eacute;tiens et...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/FranceInfo" target="_blank">FranceInfo</a></i></div>

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

info d,URGENCE,URGENCE,URGENCE

Par famoundjou

22/12/2013 22:00

un ancien ministre de la seleka qui s,oppose au desarmement de ces derniers en l,occurence ABOUBAKAR SABONE au cours d,une conference de presse improvisee a fait un CHANTAGE aux forces francaises et de la misca sur les desarments,je cite(tous les musulmans du pays doivent rentrer tous au nord du pays pour une sessession ou partition de la RCA)voila ou cette bande d,anarchiste veulent emmener la rca.NDOTODIA avait deja dit que le petrole se trouve tous au nord dans sa lettre satanique au conseil islamique.nous ne cederons pas a ce chantage.

nous disons d,une voix solanelle que la rca ne sera jamais diviser .LE PRESIDENT FONDATEUR DEFUNT BARTELEMY BOGANDA a fonder la rca ,il n,y avait aucune personne d,origine musulmane,vous avez tous immigrer dans notre pays.votre plan avec le tchad pour occuper et coloniser la rca illegalement ne marchera pas.la RCA sera un et indivisible ce CHANTAGE NE MARCHERA PAS.(source tv5 journal de bangui 22-12-2013.les frontieres ont ete delimiter depuis la conference de BERLIN en 1885,nous ne cederons aucun metre carre de notre territoire.le plan de nous assujettir avec l,aide du TCHAD par la force ne marchera jamais.RENTREZ TOUS AU PAYS DE VOS ANCETRES LE TCHAD ET LE SOUDAN.

IL EST TEMPS POUR LA FRANCE DE NOUS FOUTRE PA PAIX POUR RESTRUCTUREZ NOTRE ARMEE POUR NOUS DEFENDRE.NOS VOISINS TCHADIENS ET SOUDANAIS UTILISENT LES SELEKAS POUR PRENDRE NOS RICHESSES,MAIS NOUS N,ALLONS JAMAIS CAPITULER.NOUS VOYONS LES VISEE COLONISATRICE DU TCHAD QUI UTILISE NDOTODIA.WAIT AND SEE.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués