NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

France: Hollande veut encore partir en Centrafrique

Par Benjamin Bonneau et Antonin André - 16/12/2013

Malgré l'incident grave qui s'est produit mardi avec des éléments de la Séléka, lors de sa visite aux soldats français de l'opération Sangaris à Bangui

 

Le rendez-vous
Lundi sera une matinée d'hommage aux deux soldats français morts en Centrafrique. Un rassemblement est prévu à 9h30 sur le Pont Alexandre III à Paris. Suivra deux heures plus tard une cérémonie dans la Cour d'honneur des Invalides en présence de François Hollande. Plébiscité pour son interventionnisme au Mali il y a un an, le président ne peut cette fois pas en dire autant. A l'heure actuelle, moins d'un Français sur deux (44%) soutient l'opération Sangaris en Centrafrique, selon un sondage IFOP pour Dimanche Ouest France. Une méfiance qui pousse François Hollande à justifier une fois encore l'intervention française.

 


© Reuters
Hommage mardi 10 décembre à Bangui!
Hollande marqué par sa visite sur place
La Centrafrique, c’est SON sujet du moment. "J’y retournerai dans les prochaines semaines", a-t-il d’ailleurs confié en petit comité. Son passage à Bangui, la semaine dernière, a marqué le président français, et il le reconnaît. Ces deux jeunes soldats tués au combat, les soldats français qui dorment à même le sol à l’aéroport, les populations civiles qui vivent dans des conditions déplorables… tout ceci est gravé dans l’esprit du chef de l’Etat.

Et pour la suite? La France en première ligne, "c’est son rôle, son honneur", assène encore le président. Quant à son isolément présumé, François Hollande élude et assure que les Européens vont rapidement se mobiliser, comme les Polonais l’ont prouvé en promettant de fournir des avions. Une aide sanitaire et humanitaire doit également être assurée par l’Europe, selon le président français. Des engagements fermes sont d’ailleurs attendus pour le conseil européen de fin de semaine.

La suite, c’est la pacification et l’organisation d’élections en Centrafrique, selon la feuille de route établie à l’Elysée. "Pas évident à concevoir dans l’ancien pays de Bokassa", glisse un diplomate français comme pour souligner l’ampleur de la tâche. Enfin, interrogé quant au coût financier de l’intervention française, "il est quatre fois moins lourd que l’opération menée au Mali", précise l’Elysée pour rassurer l’opinion française.

 

 
MOTS CLES :

14 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Si c'Etait en mars-avril alors que nous tombons comme des mouches sous les balles et couteaux des selekas Nourredine,Djotodia et contingents tchadiens de Déby,ça nous aurait fait chaus au coeur,aujourd'hui nous sommes encore plusieurs dans les pleurs

Par le jésuite

16/12/2013 18:19

Si son langage change au gré du vent comme nous le vivons ,ça ne sert à rien tout cela.

Il n'y a que la France pour nager dans des eaux troubles. Ce type est un faux et le peuple ne s'est pas trompé en ne l'écoutant plus. Il ment depuis le début et comme il rencontre des gens qui l’aident à continuer dans ce vice,il prospère. Quelqu’un disait que quand il vous dit blanc,c’est noir ,c’est vrai. Ce qu’il dit ce n’est jamais ce qu’il pense. Il sait pourquoi il est là et il n’est pas et ne se considère pas comme le président de transition d’un pays entier.Depuis le début,il défend un camp contre un autre et cela ne saura changer. Il avait reçu le mandat de tuer et maintenant que pour lui Hollande lui a donné mandat de rester au pouvoir à la place du peuple centrafricain qui ne demande que son départ, et depuis la photo pour les immortaliser il ne sent plus. Le voilà sauter sur le premier mou centrafricain à qui le conseil de sécurité vient d’élargir le pouvoir pour limoger 3 ministres. Je ne pleurerai pas sur eux mais c’est pour que vous saississez le personnage djotodia. Il mène tout le monde en bateau et tous les « Mo wara Mo Tè » surnom qui était devenu un leitmotiv de Douba,voila ce Douba devenu le chef des « MO WARA MO TE » et de ce qui attendent que la France les place comme Ziguélé qui ne ménage plus ses efforts de traite sur les plateaux de tele en France affirmant que tous les selekas sont des centrafricains et qu’il n’ ya pas de soudanais ni tchadiens,que ce ziguélé aille le dire aux gens de yaloké etc,pourquoi ce con(Djotodia qu’il pense lui garder le trone)fait repartir ces gens accusés et soudanais vers le nord alors qu’il devait les laisser sur place jusqu’à ce que les gens de la misca les archivent et placent quelque part.volatiliser dans la nature. Il est entrain de flouer la communauté internationale et les gens supposés censés comme fabius ou hollande qui tire son portrait en sa compagnie. Démafouth,opportuniste comme pas deux ,toujours au flair du bon coup,veut toujours etre dans le mouvement. Comme la dernière fois quand il a su que le coup d’etat viendrait du tchad,on l’a vu s’évader au tchad et son chef déby l’a rappatrié illico comme un dealer et bien sermonné par douba dans centrafrique presse. Et ce démafouth,à coté de Ziguélé il sent le deal,malgré le millier de morts centrafricains,malgré les reproches des Centrafricains à l’encontre de ce Ziguélé,ce ziguélé reste et est un monstre en personne ,il continue d’appuyer seleka et de défendre n’importe quoi et de reprendre le discours de djotodia pour vendre à l’exterieur .Monsieur Ziguele,vous qui ne connaissez pas votre pays combien de villes centrafricaines offrent un petit confort comme bangui. Il y a combien d’université ? Djotodia,bien que idiot a pu beneficie d’une bourse pour l’exterieur.A part vakata,tout le reste des regions finissent leur cycle sur place ? Mais vous étiez au pouvoir qu’aviez vous fait ? Hollande et fabius veulent abuser les centrafricains par un vote déjà trafiqué à paris en misant comme une course de tiercé faussée au départ en choisissant deux jockers impopulaires ziguélé et Doleguele d’où leur gueguerre des guélé guélé titrés dans sur un site. Ils savaient ce qu’on leur a dit et essaient de se marcher dessus.Ce hollande si jamais il va à bangui,centrafricains dites lui la verité,les centrafricains ne veulent plus de ces votes centrafricains où le seul et unique votant est la France. Ce système nous crée des cons,que ses faux coups d’Etats.on n’en veut plus. Aucun politicien n’ouvre sa bouche pour dire quoique ce soit si l’élysée ou quai d’orsay ne le lui conseille,quel pays ? On veut élire un president avec notre voix et non un président du choix socialiste,puisqu’on voit leur premier sécretaire qui était en hibernation se réveiller. Le tiangaye fait son faux ininteressé,ziguélé file le nom du futur premier que doleguele à confier au quaid’orsay sur onde d’où leur querelle,parce qu’il en a été informé mais ce qu’il n’a pas dit c’est que le sien ziguélé ,c’est le maintien de tiangaye d’où le zèle de ce dernier à vous faire signer pour l’unique candidat far ziguélé. Comme je l’ai l’u sur un forum de centrafrique presse sur la réalité de la rencontre Hollande Djotodia et leurs échanges. Et la suggestion à djotodia de mener à bien il y aura un president élu qui lui sera favorable,Centrafricains,on vous sacrifie,tue des mois par les mains des memeset ils viendront s’asseoir sur votre plaie et djotodia se bronzer sous les cocotiers. Voilà comment vous peuples noirs etes considérés par ces gens et toujours avec des traites sans patriotisme, sans dignité comme ziguélé,doleguele et tiangaye. Si les autres pays participent au financement de la misca,dites leur bien que le resultat du vote ne peut nous venir de l’extrérieur.
Si la France veut vraiment sortir centrafrique du cycle où elle vient nous pertuber chaque fois avec des cons ou des fous comme Déby,la logique aurait voulu que Hollande ou fabius ne nous obligent pas cette élection précipitée avec les hommes aussi nuls et une administration inexistante et nulle.
Normalement la France ou la communauté internationale doit poser le Départ imminent de Djotodia et former un collège de 6 personnes pris dans les grands partis traditionnels centrafricains ( Mlpc,RDC,KNK,PSD,PartiDacko, MESAN etc dont chacun representera la défense,l’intérieur et administration territoire,les affaires étrangères,l’economie et finance,la santé et le social, l’education à direction tournante tous les 6 mois pendant 2 ou3 ans sous surveillance étroite de l’Union africaine. Le temps que ce pays se requinque en hommes conscients,en service et en prise en charge civique et morale du peuple et des politiciens,et fini ce delai on passe aux élections. Mais la précipitation de Hollande et fabius c’est comme ils sont presses de juste débroussailler en surface ,vite placés ces cons et demain avec leurs hommes choisis, les peuples seront toujours dans la rue avec des concerts de casseroles ,hollande ,fabius n’ignorent pas la cote négative de ziguélé,doléguélé en centrafrique et nos problèmes ne seront pas résolus.
On ne veut plus de politiciens presser de bouffer ,mais capables de se mettre en retrait,travailler en nombre restreint pour tout mettre en plat : conseil constitutionel,système administratif,l’armée, etc avec une grande impartialité ,definir nos relations futures avec le tchad de Déby et conduire ce pays vers le bon sens et des elections dont le résultat sont du peuple et non faxé depuis le siège du parti socialiste ou du quai d’orsay. C’est à vous centrafricains de vous faire entendre à tous ces pays qui viennent aider les interventions chez vous en disant :intervenir c’est bien,mais permettre que les résultats des elections soient populaires c’est mieux et non venus du choix quai d’orsay ou de solferino et le préalable c’est ce comité restreint de mise sur pied sous la supervision de L’union Africaine pour rester africain ou autre

Les vraies solutions à la crise en RCA

Par sorokaté

16/12/2013 21:11

Il ne faut pas se voiler la face. ce n'est plus un secret de polichinelle toute la nation Centrafricaine et l'opinion Internationale le savent. La France à tout perdu en Afrique, elle veut coûte que coûte vaille que vaille reconquérir ses anciennes colonies tournées vers la CHINE donnant donnant.

Les problèmes ont refait surface en RCA dès que le Dictateur sanguinaire monsieur Bozizé après être intronisé contre la volonté du peuple Centrafricain par la France a manqué du respect à la feuille de route qui lui a été imposée par le pays colonisateur(France).
Ce dernier a octroyé aux Chinois l'exploitation du pétrole Centrafricain ce qui lui a attirer la colère de la France matérialisée à la prise du pouvoir malgré les accords de Libre-ville qui donnaient la possibilité au Dictateur F.BOZIZE de rester au pouvoir jusqu'à la FIN de son mandat.

Laisser monsieur BOZIZE finir son mandat c'est donner la possibilité aux Chinois de mettre à jour les gouttes du pétrole Centrafricain qui demeure jusque là un sujet abstrait pour la nation Centrafricaine.

Maintenant que la seleka a renversé le dictateur Bozize le massacre sur les civiles est sans précédant dans l'HISTOIRE de la RCA, la France est contrainte d'y mettre de l'ordre.

NB: Le retrait des troupes Tchadiennes et Soudanaises en RCA est synonyme de paix et stabilité retrouvées en RCA, mais nulle part ce sujet ne fait partie des préoccupations des acteurs du trouble en RCA.
Cette analyse nous donne une certitude que les futures élections en RCA donneront naissance à un nouveau AUXILIAIRE du colon Français à la tête de la RCA afin d'empêcher toute initiative de mise en valeur du sous sol Centrafricain. A quand l'effective INDÉPENDANCE en RCA ?

Pourquoi la France s'active à apporter son soutien bi face à la RCA si celle si est acculée par des guerres des crises politiques d'origines coloniales? Qu'est ce qui empercherait d'aider ce pays (RCA) potentiellement riche à mette en valeur son sous sol?

" Un adage CHINOIS qui dit, apprendre à pêcher du poisson à quelqu'un c'est faire de lui un autonome". mais pourquoi ne pas donner la liberté aux Centrafricains de s'auto prendre en charge par la mise en valeur de leur sous sol bien RICHE?
Quand il s'agit de faire des dons palliatifs à la misère qui ronge la RCA la France nous casse les tympans avec des discours hypocrites.

Voilà qu'on ne parle plus du pétrole te du Ciment Centrafricain, tout semble inexistant en ce moment où la RCA à besoin de l'argent colossale pour relever les dédits du 21 e siècle.

Moi SOROKATE je parle en connaissance de cause: Quiconque veut me contredire n'a qu'à me dire le contraire de:
BOKASSA
DACKO 1&2
André.KOLINGBA
F.BOZIZE coup d'état contre A.F.PATTASSE
La seleka DONDOJA
Si je fais la somme ça fera 45 années de coup d’états et de misère sur les 53 années d'indépendance FICTIVE.
Oui, nos politiques ont leur part de responsabilité par ce qu'ils nous ont été imposés par la France et sont tenus d’obéir aux doigts et à l'oeil du colon.

Seul le président Feu Ange Félix Patassé qui a été la volonté du peuple Centrafricain.
Notre souffrance vient d'une volonté hégémonique de le FRANCE pays des droits de l'HOMME.

Sorokaté Alias Domzan bene.



@ mon comptariote SOROKATE

Par Nomzamo

16/12/2013 22:35

Je vous prie remercie infiniment pour cette analyse emprunte de références historiques. Il y a un adage qui dit "un peuple sans mémoire, est un peuple sans avenir". Vous connaissez bien l'histoire de votre pays et vos réactions en témoignent.

Quant à hollande, "QUAND EST CE QU'IL VEUT PARTIR EN AFGHANISTAN, AU PAKISTAN ET IRAK"?
Pourquoi il n' y a que seulement en Afrique qu'hollande veut intervenir?


POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués