ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: derrière l'humanitaire, préparer le futur

Par Fabrice Aubert - 13/12/2013

L'intervention française, débattue au Parlement, a aussi pour objectif de défendre globalement la place et l'influence de la France en Afrique. Et donc ses intérêts économiques

 

Pourquoi la France intervient-elle en Centrafrique ?
Cinq jours après le feu vert de l'intervention de l'Onu, le gouvernement informera, comme le prévoit la Constitution, le Parlement mardi 10 décembre lors d'un débat qui n’était suivi d'aucun vote. L'opposition étant favorable à l'opération Sangaris, il n’y a pas eu de polémique. Il est vrai que l'objectif premier, demandé par les autorités centrafricaines elles-mêmes et validé par l'Onu, est louable : il s'agit de rétablir la sécurité dans un pays tombé dans l'anarchie. Sur ce point, ce serait même plutôt contraint et forcé que François Hollande a endossé l'uniforme du "gendarme français". "Comme souvent, la France, qui est la seule puissance occidentale à disposer de bases militaires sur le continent, se substitue et pallie la faiblesse des armées du pays en question et celles des armées régionales africaines censées justement intervenir. Mais qui sont dans les faits incapables de stabiliser une situation", rappelait la semaine dernière Antoine Glaser, spécialiste des questions africaines.

 


© AFP
Dans les rues de Bangui, la vie reprend-t-elle ses droits!
Ressources limitées
Et contrairement à d'autres fois par le passé, il est difficile d'affirmer que cet objectif "officiel" sert à masquer une raison moins avouable, en l'occurrence celle de la défense directe des intérêts français. A la différence, par exemple, du Niger, où les mines d'uranium sont exploitées par Areva, les ressources naturelles de la Centrafrique sont plutôt limitées, même au niveau des diamants. Résultat: peu d'entreprises françaises sont présentes dans le pays. Selon les derniers chiffres, à peine 200 expatriés étaient ainsi référencés fin novembre -beaucoup d'autres sont il est vrai partis depuis le coup d'Etat de mars dernier, à l'origine du chaos actuel.

En revanche, et personne ne s'en cache, il est clair qu'il s'agit aussi d'une manière de se montrer et d'assurer une présence, non pas en Centrafrique, mais en Afrique en général. Le but est simple: profiter de la croissance du continent, qui progresse beaucoup plus vite qu'en Europe. Et donc défendre indirectement les intérêts français dans les années à venir. "Si on veut être présent en Afrique, qui est le continent du futur, y compris pour nous, il faut bien sûr, quand c'est difficile, que l'on soit aussi présent", a d'ailleurs admis sans sourciller Laurent Fabius sur France-Inter lorsqu'on lui demandait quels étaient les "intérêts défendus" lors de cette opération.

La Chine en marche
Or, ces dernières années, la France a reculé et perdu des "parts des marchés" face à l'arrivée, entre autres, de la Chine, et un degré moindre, de l'Inde, dans son ancien "pré-carré". Mercredi dernier, Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur, estimait que cette "part de marché avait été divisée par deux en 20 ans dans les pays d'Afrique francophone". "Sur ce point, il est symptomatique que la conférence franco-africaine de l'Elysée, programmée sur les questions de paix et de sécurité, se soit doublée d'un forum économique organisé par le Medef et Bercy souligne Antoine Glaser. "En fait, quand la France est contrainte de jouer au gendarme, on découvre que les pays émergents ont, eux, déjà posé leurs pions dans ce qui est considéré comme un nouvel eldorado", déplore-t-il.

La relance économique en Centrafrique c’est maintenant !
Voici l’appel aux compétences

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Que la chine prenne tout

Par Alpha

13/12/2013 19:14

on s'en fout de l'afrique, que les chinois prennent tout, on verra comment le réveil sera brutal pour les tocards d'africains qui ne voit que le lendemain

la chine creer ces propres richesses et non pille ou vole les africains

Par famoudjou

14/12/2013 02:56

la chine est le seul pays qui a d,enorme reserve en cash,12.000 milliars,ils peuvent preter aux africains et aux europeens avec des taux d,intererts tres bas,ils ont acheter les dettes de la banque americaine a raison de 3000milliards,ils sont et seront incontournable au 21emme siecle.

votre caisse est vide monsieur ALPHA,vous avez creer la guerre en RCA,les etats-unies ont donner en tout 100millions pour aider la MISCA,combien avez vous donnez 0 euro,L,union europeene a donner 50millions vos soldats sont venues recuperer,votre ministre de la defence a demander une AIDE AUX USA,nous pensons que seulement les africains demandent?vous aussi,voici la realite du 21siecle,vous etes venues par la force pour detruire et la facture est regler par les autres donc tu la ferme.

Les Français des faux-semblants !

Par Flamby

15/12/2013 02:34

Les Français adorent jouer les faux/semblants. Ils ont complément perdu l 'Afrique au bénéfice des USA. Et puis encore d. La France ne peut aller nulle part même en Afrique sans le feu vert de la Maison Blanche

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués