NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: Passation de commandement entre les forces de la CEEAC et la MISCA

Par journaldebangui.com - Xinhua - 13/12/2013

Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), l'ambassadeur Ahmad Allam-Mi, arrive cette fin de semaine à Bangui, capitale centrafricaine

 

Il assistera à une cérémonie de transfert d'autorité entre la Mission de la commission défense et sécurité de la CEEAC pour la paix en République Centrafricaine (MICOPAX2) et la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA, une force sous commandement de l'Union Africaine), annonce la CEEAC dans un communiqué. Les vols commerciaux vers Bangui étant suspendus, le patron de la CEEAC et sa suite se rendront à Bangui à bord d'un vol privé dans les dates et les horaires qui n'ont pas été communiqués pour des raisons de sécurité.
La MISCA remplacera les soldats de la MICOPAX 2 opérationnels dans le pays depuis plusieurs années. Mais les troupes de l'Afrique centrale conservent l'ossature de la nouvelle force qui passe sous mandat de l'Union africaine. Un général camerounais dirigera le volet militaire de la force qui sera placée sous la tutelle du général congolais (Brazzaville)à la retraite, Jean Marie Michel Mokoko. Le Gabon patronnera le volet police de la MISCA. Ces troupes travailleront en parfaite harmonie avec les 1.600 soldats français déjà sur place, indique-t-on.

 


© peaceau.org
consultations entre la Commission de l'Union africaine et le Secrétaire général de la Communauté économique des États d'Afrique centrale
La Fomac en chiffres
Initialement composée de quelques centaines d'hommes, la Fomac a été progressivement renforcée dès le début de l'offensive de la Séléka, en décembre 2012. Ses effectifs sont aujourd'hui d'environ 2 600 hommes. Ils seront rejoints dans les prochains jours par 450 militaires burundais (principalement des éléments d'infanterie équipés par la CEEAC), avant que 400 Camerounais et deux unités mixtes (une aérienne et une de génie) ne viennent la renforcer.

Basée à Bangui, elle effectue des missions ponctuelles à l'intérieur des terres, comme lors des affrontements sanglants de Bossangoa et Bouar, dans le nord-ouest du pays. En octobre, une compagnie mixte de 120 soldats composée de Tchadiens, de Gabonais et de Congolais, a également été déployée à Bangassou (Sud) pour tenter de réduire les tensions entre jeunes chrétiens, jeunes musulmans et membres de la Séléka.

Les troupes de la Fomac
Tchad : 800 militaires accompagnés de 50 policiers
Congo-Brazzaville : 500 militaires
RDC : 50 policiers
Cameroun : 500 militaires (1 élément de gendarmerie et 2 compagnies militaires)
Guinée-équatoriale : 200 militaires
Gabon : 500 militaires

Le 19 décembre, cette force sera remplacée par la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (Misca). Ses effectifs devraient atteindre 3 650 personnes, dont 3 500 en uniforme. Les prémices du concept de l'opération, son mandat et son financement ont été abordés à Addis-Abeba, où officiers de la CEEAC, de l'Union africaine et des experts internationaux se sont réunis début octobre. Le commandement militaire a été attribué au général camerounais Tumenta Chomu Martin.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

le double jeu des soldats francais en centrafrique

Par famoundjou

15/12/2013 01:25

le president malien a demander a l,armee francaise de laisser l,armee malienne faire son travail c,est a dire assurer l,integrite territoriale du mali car ils veulent (les soldats francais )s,interposer entre les forces maliennes et les islamistes.le scenario qui se deroule en RCA est presque similaire,les soldats francais ont eu mandats avec les soldats de la MISCA de desarmer les soldats de la SELEKA QUI NE SONT PAS CENTRAFRICAINS MAIS DES MERCENAIRES TCHADIENS ET SOUDANAIS QUI TUENT la population centrafricaine depuis plus de huits mois,en presence des soldats francais et de la FOMACS qui sont en majorite des tchadiens et congolais de brazzaville qui soutiennent NDOTODIA ,car l,armee centrafricaine n,existe pas.


le journal de tv5 afrique du 14-12-2013,a vue les journalistes francais demandes la communaute musulmane qui comdamne les forces francaises d,avoir desarmer les forces de la seleka et les laisser a la merci des forces dites chretiennes.ceux que les centrafricains devraient comprendre que la position de la france est ambigue dans la crise centrafricaine.les forces francaises veulent proteger NDOTODIA au pouvoir,il est le grand probleme en RCA il doit absolument partir pour la paix en rca.les journalistes francais ont poser la question aussi aux mercenaires de la seleka qui disent que la france les a humilier en les desarmant et fort heureusement que les forces francaises leur ont promis de faire des patrouilles MIXTE avec les forces eux,quels sale manigance de la part des francais?vous pouviez voir le journal d,afrique sur votre ordinateur le journal afrique du 14-12-2013.


monsieur NDOTODIA a demander des negotiations avec les anti-balakas,pour former un GOUVERNEMENT D,UNION NATIONAL,quel plaisanterie de mauvais gout pour le peuple?nous ne reconnaissons pas NDOTODIA comme un president,c,est clair,ET LES FACA (forces armees centrafricaines dans cette histoire?).LE MANDAT DES NATIONS UNIES EST CLAIRE LE DESARMEMENT PAR LA FORCE DES SELEKAS,CAR CE SONT DES MERCENAIRES QUI DOIVENT QUITTER LE TERRITOIRE CENTRAFRICAIN,CE SONT LES FACA QUI DOIVENT AIDER LES FORCES EN PRESENCE DE DESARMER,LES FORCES FRANCAISES ET LES FORCES DE LA MISCA NE RESTERONS PAS ETERNELLEMENT JOUER LES GENDARMES EN RCA,LES ENFANTS DE CE PAYS DOIVENT PRENDRE LA DEFENCE DE LEUR TERRITOIRE EN MAIN.


l,invasion de la rca par la france qui a sous-traite le TCHAD qui a combattue l,armee centrafricaine a vue les FACA desarmees par les tchadiens et soudanais les remplacer dans quelle pays du monde cela existe?L,ETAT CENTRAFRICAIN A PAYER LES ECOLES MILITAIRES DANS LE MONDE POUR QUE LES FACA PUISSENT DEFENRENT NOTRE NATION,et aujourd,hui apres cette defaite militaire,ils doivent assurer la securite avec les MISCA,c,est tres etrange ce que fait la FRANCE POUR FAIRE DURER LA CRISE DANS NOTRE PAYS.LES SELEKAS COMPOSES DE 90% DES TCHADIENS ET SOUDANAIS DOIVENT QUITTER LA RCA,AU CAS ECHEANT IL N,Y AURA PAS LA PAIX,car les faca n,accepterons jamais travailler avec ces etrangers tchadiens et soudanais ,la france devrait pas jouer ce jeu dangereux.L,ARTIQUE 7 DES NATIONS UNIES SONT CLAIRE LE DESARMEMENT PAR LA FORCE DES MERCENAIRES TCHADIENS ET SOUDANAIS ET LEUR DEPART DE LA RCA.IL N,Y PAS DE MILICES CHRETIENS OU MILICES ISLAMIQUES EN RCA,MAIS L,ARMEE CENTRAFRICAINE QUI SE REOGARNISE POUR COMBATTRE LES MERCENAIRES TCHADIENS ET SOUDANAIS QUI OCCUPENT ILLEGALEMENT LA RCA,ILS SONT ENGAGES CES MERCENAIRES LA FRANCE,LE TCHAD ET LE SOUDAN,SOUTENUE POLITIQUEMENT PAR LE CONGO-BRAZAVILLE.L,AMBASSADEUR FRANCAIS SERGE MUSSETI A AIDER NDOTODIA A INTEGRER PLUS DE 6000 MERCENAIRES TCHADIENS ET SOUDANAIS DANS L,ARMEE CENTRAFRICAINE,GRACE AU CONSEILLER DE L,AMBASSADEUR AMERICAIN QUI A DENONCER CETTE PRESENCE ET DEMANDER LEUR DESINTEGRATION DANS LES FORCES CENTRAFRICAINE.LA FRANCE DOIT LAISSER LE SABOTAGE DES EFFORTS DE LA PAIX PAR LES NATIONS UNIES ET L,UNION AFRICAINE POUR UNE PAIX DURABLE EN RCA,LEUR DEPART SUR NOTRE TERRITOIRE ET REMPLACER PAR LES SODATS MANDATES DE L,ONU SERA LA FIN,ILS ONT REFUSER LA COMDANNATION DES LEADERS DE LA SELEKAS QUI EST UNE CREATION FRANCO-TCHADIENNE.QUE LES TCHADIENS RENTRENT CHEZ EUX.

Super !

Par Alpha

15/12/2013 22:51

On ne connait que trop bien le niveau des forces africaines, médiocre comme tout ce que les africains font ! Décidément, ils sont derniers partout

@alpha

Par famoundjou

17/12/2013 00:10

a part les pays francophones dans quel pays vous intervenez militairement alpha?c,est une honte de voir votre ministre de la defence demander de l,aide aux americains,car vous etes des pyromanes et appeles les autres puissance a l,aide.

nos grand parents ce sont battues pour vous liberer du joug des nazis,voila vous nous rendez en monnaie des singes.la france va surement perdre l,afrique.derriere ce ndotodiable il ya le tchad,la france,et le soudan,et les multinationales FRANCO-QUATARITES qui veulent prendrent le controle de nos mines,vous avez financer les selekas mais nous n,allons pas capituler,vos dirigeants FABIUS ET HOLLANDE CRIENT que la rca est un pays pauvre OUI,mais ce n,est qu,un cliche,la RCA est un pays tres riches en ressources,apres L,EX ZAIRE C,EST NOTRE PAYS,c,est les raisons de ces guerres sans fin.la france va surement perdre la rca.a bon attendeur salut.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués