DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: petit pays deviendra grand un de ces quatre

Par Adrien Poussou - 13/12/2013

Editorial paru dans le dernier numéro du mensuel Afrique Nouvelle

 

La République Centrafricaine? Pour la plupart des gens, c'est un pays moyenâgeux – gangrené par les soubresauts politiques et par une instabilité chronique – dont les habitants n'ont rien à se mettre sous la dent. Un cliché qui a la vie dure. Car pour nombre d’observateurs, la Centrafrique est à l'image du fleuve Oubangui et ses rapides : agité en permanence. Pour le comprendre, il suffit de s'asseoir sur ses bords et de contempler l'immensité lacustre, secouée par d'incessants ressacs. C'est à se demander si elle ne va pas finir par déborder et engloutir toute vie alentour. La peur est de courte durée : les eaux du fleuve refluent. Et le manège recommence.

 


© journaldebangui.com
La Une du dernier numéro de la Afrique Nouvelle !
Ainsi va la République Centrafricaine, habituée à se faire peur. Au point que chacun redoute constamment une énième descente aux enfers. Paranoïa injustifiée ? Méconnaissance de la réalité du pays ? Sûrement pas. Ici, tout ce qui peut paraître banal ailleurs prend de l'ampleur. Tout frémissement, tout frétillement inquiètent. On l'a vu début 2013, lorsque la rébellion Séléka s’est emparée du pouvoir à Bangui. Les pillages et les exactions qui ont suivi ont fait craindre le pire, ravivant de douloureux souvenirs. Il y a eu des tueries, dont la responsabilité est partagée. Le pays a frôlé le chaos mais il n'a pas définitivement sombré. Au contraire, il serait même plutôt sur la voie de la réconciliation, selon Michel Djotodia, le président de la transition. «Depuis le tout début de la crise, les Centrafricains ont prouvé leur capacité à gérer une transition pacifique, condition sine qua non du retour de la paix», observe-t-il.

Au chevet de ce pays qu’on dit malade, la communauté internationale oscille entre espoirs et désillusions. C’est pourquoi ses promesses maintes fois réitérées tardent à se concrétiser, accentuant encore les difficultés financières du pays. Un malheur n'arrivant jamais seul, la crise politique du mois de mars dernier a eu pour conséquence de fragiliser l'économie, entraînant dans les mois qui ont suivi une diminution de près de 80% des recettes de l'État. Tributaire de l'aide internationale pour plus de la moitié de son budget, handicapé par un lourd déficit énergétique qui grève, notamment, le développement d'un secteur minier prometteur, enclavé physiquement et technologiquement, la Centrafrique est aussi montrée du doigt pour l’infantilisme caractérisé d’une partie de son élite perpétuellement irresponsable et corrompue, ne voyant pas plus loin que la prochaine occasion de s’en mettre plein les poches.

Mais ce que l'on sait moins, c'est que la Centrafrique regorge d’énormes potentiels. Il dispose dans son sous-sol des mines d’or, de diamant, d’uranium, du pétrole, et des ressources minérales qui, pour peu qu’elles soient exploitées, lui permettraient de réaliser des performances économiques rivalisant avec celles des puissances continentales reconnues comme l'Afrique du Sud, le Nigeria ou l'Angola. Mieux, avec un peu de volonté de la part de ses dirigeants, elle pourra réussir à réduire significativement sa pauvreté endémique et regagner sa place dans le concert des nations libres et prospères. Le pays ne pourra relever les défis qui se posent à lui que lorsque sa classe politique se sera définitivement désintoxiquée du poison de la division et de la peur hérité des années sombres. D’autant que lorsque le pouvoir est un but ultime et non un moyen d'agir, le pire n'est jamais loin.

Heureusement, les Centrafricains dans leur immense majorité ont compris qu'ils peuvent, dans certains cas, compter sur eux-mêmes. Les efforts jusqu’ici réalisés par les autorités de la transition et une partie de la société civile en sont la preuve. C’est surtout cela, la vraie raison de l’optimisme.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Président autoproclamé et menteur.... Assassin

Par sorokaté

13/12/2013 22:45

Plusieurs milliers de morts vont hanter votre conscience monsieur le président autoproclamé Michel A.DONDOja.
Président de la seleka mercenaire Islamiste ennemi du peuple Centrafricain.
Le pays laïc où vivaient en symbiose les chrétiens et les musulamns.
Voilà que les semences d'une guerre civile sont plantées en Rca.

Monsieur le président autoproclamé arrêtez d'indexer le dictateur sanguinaire que vous avez chassé, lui aussi a des comptes à rendre à la justice Centrafricaine comme vous, mais d’emblée assumez vos crimes de guerre et crime contre l’humanité commis sur la population civile.

Qui sème le vent récolte la tempête, qui cherche trouve. "Premier président musulman, pour les musulmans" ainsi donc votre programme de société.

Sorokaté alias Domzan bene.

ndotodia toi et tes acolytes n,echapperont pas a la justice

Par famoundjou

14/12/2013 00:28

vous avez payer combien pour etre a la une de ce journal?toi et MBOLI GOUMBA qui se prend pour une star du regime,l,histoire vous rattrappera.vous etes des criminels a la solde des multinationales etrangeres mais le monde est au courant de vos manigance.LE JURISTE TRES RESPECTE monsieur ZARAMBAUD ASSINGAMBI vous avait dit ceci le peuple VAINCRA,la nature vous montrera,everithing go around come around.vous etes des criminels et des bandits de grand chemins.les etats-unies ont promis votre pousuite en justice,et les centrafricains aussi.votre premier bouclier vient de tomber,les mercenaires vont tous deguerpir,vous serez a la merci du peuple.a bon attenduer salut.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués