FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Ballon d'or 2013: Les finalistes sont connus

Par Journaldebangui.com - 13/12/2013

Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés

 

Les finalistes en course pour le FIFA Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année 2013 et pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA ont été dévoilés le 9 décembre sur le site de la Fifa. Par ordre alphabétique, les nominés au FIFA Ballon d’Or 2013 sont: Cristiano Ronaldo (Portugal), Lionel Messi (Argentine) et Franck Ribéry (France); tandis que Nadine Angerer (Allemagne), Marta (Brésil) et Abby Wambach (États-Unis) sont nominées pour le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA. Les nominés pour le titre d’Entraîneur de l’Année FIFA pour le football féminin et les nominés pour le titre d'Entraîneur de l’Année FIFA pour le football masculin ont également été annoncés. Par ordre alphabétique:
Entraineur féminin de l’année: Ralf Kellermann, Silvia Neid and Pia Sundhage
Entraineur de l’année: Sir Alex Ferguson, Jupp Heynckes, Jurgen Klopp
Prix Puskas: Zlatan Ibrahimovic (v England), Nemanja Matic (v Porto) & Neymar (v Japan)
Meilleure joueuse: Nadine Angerer, Marta and Abby Wambach
Ces nominés ont été confirmés à l’issue d’un vote ouvert aux capitaines et entraîneurs des équipes nationales masculines et féminines des 209 associations membres de la FIFA ainsi qu’aux représentants de médias internationaux sélectionnés par la FIFA et France Football. La remise du trophée aura lieu le 13 janvier 2014 à Kongresshaus, Zurich en Suisse

 


© http://fr.fifa.com/
Les secrets de fabrication sont connus!
Le Ballon d’Or, les secrets de sa fabrication
Cela fait plus de 50 ans que les joailliers Mellerio, dits "Meller", - depuis 1956 et le tout premier Ballon d’Or France Football - sont les créateurs de ce trophée tant convoité. La Maison Mellerio jouit d’une certaine expérience dans le domaine de la joaillerie et de l’orfèvrerie puisqu’elle a été fondée il y a près de quatre siècles, en 1613. Elle a réalisé des bijoux pour toutes les cours d’Europe ainsi que de nombreux objets précieux comme de l’orfèvrerie religieuse, des trophées, des épées d’académiciens et des objets de décoration. Mellerio est aussi le concepteur de la Coupe des Mousquetaires, le trophée remis au vainqueur de Rolland Garros. "Ce magnifique trophée que nous réalisons depuis sa création nécessite plusieurs dizaines d’heures de travail. De nombreux artisans se relaient : l’orfèvre, le repousseur, le ciseleur, le graveur, le doreur, le polisseur, etc. Autant de métiers aujourd’hui rares et précieux. Nous sommes très fiers d’être à l’origine de ce trophée de légende", explique M. François Mellerio à propos du FIFA Ballon d’Or. Si depuis le sacre d’Alfredo Di Stefano en 1956, le football a changé, la conception de cette statuette mythique n’a, elle, pratiquement pas varié. Le FIFA Ballon d'Or est constitué de deux demi-sphères de laiton. Ces deux parties sont formées à partir de plaques. L’action qui permet de les rendre arrondies est dite "repousser", et c’est l’œuvre fort logiquement d’un artisan nommé repousseur.

Pour l'éternité
Il faut ensuite souder ces deux parties l'une à l'autre au chalumeau, le rôle de l’orfèvre. Vient ensuite le ciseleur, qui remplit la boule d'une matière appelée "ciment" qui, comme son nom ne l’indique pas, s’apparente en réalité à de la cire. Puis, à l'aide d'un ciselet et d'un marteau, il façonne les coutures dans le métal selon un dessin préalablement réalisé au crayon sur la sphère lisse. Une fois cette opération réalisée, il vide l’œuvre de son "ciment" et la rend à l'orfèvre qui polit l'ensemble. Ce dernier gravera aussi le logo du FIFA Ballon d’Or. Ultime étape, le FIFA Ballon d’Or est plongé dans un bain d'or fin avant d’être fixé sur un socle formé par un bloc de pyrite. 31 centimètres de haut, 23 de large et 23 de profondeur, le FIFA Ballon d’Or est alors prêt. Ne restera plus qu’à le remettre dans les mains du destinataire. Petite subtilité, l’impression du nom du vainqueur sur le trophée ne se fait qu'après la cérémonie. Dans l’intervalle, une plaque est cependant immédiatement vissée sur le socle, avec le nom du joueur. Un patronyme gravé, pour l’éternité, dans les annales du football.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Bravo les fauves malgré la defaite

Par sorokaté

21/12/2013 18:17

Gabon deux la RCA zéro pour le compte de la finale de la coupe de la CMAC.
En tout cas bravo les fauves.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués