DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Dakar: Le message de Barack Obama aux Centrafricains

Par avec AFP - 10/12/2013

Les Etats-Unis soutiendront les efforts, des pays africains et de la France, destinés à protéger les civils

 

Le président des Etats-Unis Barack Obama a appelé lundi les Centrafricains à rejeter l'engrenage de la violence qui déchirerait leur pays et à arrêter les auteurs de crimes, dans un message audio diffusé par la Maison Blanche. Dans cet enregistrement réalisé à Dakar, M. Obama a souligné que des chefs respectés de vos communautés, musulmans et chrétiens, appellent au calme et à la paix. J'appelle le gouvernement de transition à rejoindre ces voix et à arrêter ceux qui commettent des crimes. M. Obama a souligné que la violence effroyable de ces derniers jours menace le pays que vous aimez. Des innocents, hommes, femmes et enfants, ont été tués. Des familles ont fui leurs maisons. Nous savons, par l'expérience amère d'autres pays, ce qui se produit lorsque des sociétés tombent dans la violence et la vengeance.

 


© Liberation.fr
Barack Obama a encouragé les efforts de tous pour la paix en RCA
Aujourd'hui, mon message pour vous est simple: ce n'est pas inéluctable. Vous, fiers habitants de la république centrafricaine, vous avez le pouvoir de choisir une voie différente, a poursuivi M. Obama. Les personnes qui ont recours à la violence doivent rendre des comptes, conformément à la loi. Pendant ce temps, alors que des forces d'autres pays africains et de la France œuvrent à rétablir la sécurité, les Etats-Unis soutiendront leurs efforts destinés à protéger les civils, a-t-il promis. Vous pouvez montrer votre amour de votre pays en rejetant la violence qui le déchirerait. Vous pouvez choisir la paix. Vous pouvez choisir en observant la règle au coeur de toutes les grandes religions: traiter les autres comme on voudrait être soi-même traité, a insisté le président des Etats-Unis. C'est ainsi que nous honorons nos fois. C'est ainsi que la réconciliation se produit. C'est ainsi que la république centrafricaine pourra aller de l'avant, et revenir à un chemin meilleur, où vous et vos concitoyens pourrez chercher la sécurité et la dignité que vous méritez, a-t-il conclu.

Le dirigeant américain a brièvement fait escale lundi à Dakar pour un ravitaillement de son avion Air Force One. Il doit passer la journée de mardi, 10 décembre, en Afrique du Sud, où il va participer dans la région de Johannesburg à un hommage au héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela, décédé jeudi dernier à l'âge de 95 ans. Le message de M. Obama aux Centrafricains intervient après le lancement de l'intervention dans ce pays de la France, soutenue par les Etats-Unis. Paris a déployé 1.600 militaires en appui à une force africaine sur place. Le pays est plongé dans le chaos et un engrenage de violences communautaires et inter-religieuses entre chrétiens et musulmans depuis le renversement en mars du président François Bozizé par une coalition hétéroclite à dominante musulmane, la Séléka. Près de 400 personnes ont été tuées depuis jeudi dernier.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués