NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: L'adoption de la résolution prévue Jeudi

Par JDB avec AFP - 04/12/2013

Les pays membres du Conseil de sécurité sont parvenus mardi soir à un consensus sur le projet de résolution

 

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité sont parvenus hier soir à un consensus sur un projet français de résolution sur la crise en République centrafricaine, qui devrait être adopté à l'unanimité jeudi matin, selon des diplomates à l'ONU. La résolution donne mandat à la force panafricaine présente en RCA (Misca) pour se déployer pour une période de douze mois, avec une clause de révision au bout de six mois, afin de protéger les civils et de rétablir l'ordre et la sécurité par les moyens appropriés. Elle autorise aussi les forces françaises en RCA à prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir la Misca dans l'exercice de son mandat. Le texte est placé sous le chapitre 7 de la Charte de l'ONU qui prévoit le recours à la force. La résolution demande aussi au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon de présenter dans les trois mois un rapport donnant des recommandations pour une transformation éventuelle de la Misca en opération de maintien de la paix de l'ONU si les conditions politiques et de sécurité dans le pays le permettent.

 


© un.org
L'adoption de la résolution prévue Jeudi
Cette transformation ne sera pas automatique, a tenu à souligner mardi devant la presse l'ambassadeur français Gérard Araud. A ce stade il est difficile de savoir si la force africaine avec le soutien des forces françaises sera capable de faire le travail, a-t-il expliqué. Si la force africaine fait le travail, il n'y aura pas besoin d'une force de maintien de la paix. Selon un récent rapport de l'ONU, une telle force devra compter de 6.000 à 9.000 hommes pour être efficace. La résolution prévoit aussi la création d'une commission d'enquête sur les droits de l'homme, un embargo sur les armes à destination de la RCA et la menace de sanctions ciblées contre les responsables d'exactions et ceux qui tenteraient de bloquer la transition politique en RCA.

Selon des diplomates, les Etats-Unis étaient réticents à la mise en place rapide d'une opération de maintien de la paix. Ils refusaient par ailleurs une solution mixte du type de l'Amisom (mission de l'Union africaine en Somalie, composée d'Africains mais financée par l'ONU et l'Union européenne). Aux termes de la résolution, la montée en puissance de la Misca, qui doit atteindre 3.600 hommes à effectif plein mais n'en compte pour l'instant que 2.500, sera financée par un fonds fiduciaire alimenté par des contributions volontaires. Selon M. Araud, le contingent français en Centrafrique sera chargé non seulement de rétablir l'ordre dans la capitale Bangui, mais aussi de sécuriser les axes routiers pour permettre un accès humanitaire. La France a commencé à renforcer ses effectifs en Centrafrique, où elle devrait lancer dans les prochains jours une opération pour rétablir l'ordre dans un pays en proie au chaos. Selon le ministère français de la Défense, plus de 600 hommes se trouvent déjà à Bangui.

 

 
MOTS CLES :

11 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

La France doit passer a l'offensive pour preparer au terrain, sinon les personnels de l'onu ou l'union africaine seront kidnappe, tuer et la mission sera difficile!

Par So Zo la

05/12/2013 00:30

Il est tres important de passer a l'offensive, les selekas et tous ces bandits, Tchado Soudanais sont des terroristes,il faudrait les renvoyer d'ou ils sont venus!
Sinon la mission sera tres difficile en dehors de la capital Bangui, ces Djihadiste ne comprennent rien, sinon un seul language "les armes"
Ne faites oas cette erreur, l armee francaise doit mener une operation musclee pour arreter ces vamoire Tchado Soudanais!

la divergence entre la france et les etats unies persistent

Par famoundjou

05/12/2013 02:08

tous les centrafricains veulent la paix,mais pas un eternel recommencement tant la france nous a habituer a ce genre de chantage,que la france et sa creation monsieur ndotodia,nous dit quel est le role des faca dans cette guerre,car les forces internationales ne peuvent rester eternellement faire le gendarme sur notre sol.la force africaine devrait etre supporter par les FACA qui est notre armee nationale.L,ARMEE PRIVEE DE NDOTODIA constituee des mercenaires TCHADIENS ET SOUDANAIS DEVRAIT DEGUERPIR,dans cette resolution taillee sur mesure par la france on ne voit pas mentione la question de ces 5800 mercenaires incorpores dans notre armee sans l,avis du peuple,les americains ont demander la desintegration de ces hommes venues d,autres cieux qui sont venues accompagner ces AVENTURIERS DE NDOTODIA AVEC SES ACOLYTES CENTRAFRICAINS DANS LEUR MISSION DE RESTER au pouvoir par la force.


fort a ce qui precede,les etats unies sont reticent a une solution mixte,force africaine supporte par le l,union europeene et l,onu car la france toujours cherche a saboter pour dire que LES FORCES DE L,UNION AFRICAINES SONT INCAPABLES DE RAMENER L,ORDRE, les americains savent bien que la france comme toujours s,appuit sur L,UNION EUROPEENE ET L,ONU pour s,imposer,car cette solution francaise ne resoue pas le probleme de fond.car il faut resoudre se probleme definitivement car la souffrance de notre peuple est grande.les etats unies ont deja financer les MISCA si 6000 a 9000 soldats mendates de l,onu viennent soutenir les forces de la MISCA une solution definitive viendra.car nous n,oublions pas que les forces congolaises et tchadiennes nous ont fait voir de tout les couleurs,depuis decembre 2012,ils font du sur place et la population est decimee chaque jour.


les ETATS-UNIES suivent a la loupe,les francais car ils ont l,habitude de rouler les gens dans la farine pour defendre leur interet,ils sont les associes des selekas,ce n,est pas pour rien qu,ils ont changer leur ambassadeur a bangui par un ancien militaire.il ya divergence aussi entre la france et secretaire generale de L,ONU qui veux 9000 soldats pour une solution definitive.sans les ETATS_UNIES D,AMERIQUE,les 18 mois de transition,notre pays devrait etre tranformer en un grand cimetiere a ciel ouvert,MERCI AU PEUPLE AMERICAIN,UNE DEUXIEME GENOCIDE APRES CELUI DU RWANDA ,SERA UN DE TROP,CAR CE PAYS LA FRANCE EST HABITUER A ORGANISER CETTE PRATIQUE MALSAINE POUR DEFENDRE CES INTERETS.BREF,NOUS VOULONS UNE ARMEE CENTRAFRICAINE FORTE ET INDEPENDANTE CAPABLE DE DEFENDRE NOTRE PAYS.NON A CE JEU DE PYROMANE ET POMPIER.


nous tenons la france responsable du debacle des FACA,ils ont financer avec les tchadiens et soudanais l,annexion et l,occupation illegale d,un pays souverain.ils n,ont qu,a chasser leur amis,ils jouent les francais a la manipulation comme toujours,mais le monde change,ils ne pourrons plus cacher leur sale manie,car tous l,aile intellectuelle des selekas TIANGAYE ET SA BANDE DE TRAITRE A LA NATION DEVRAIT REPONDRE DE LEUR ACTE DEVANT LA JUSTICE CENTRAFRICAINE POUR HAUTE TRAHISON,ET ASSOCIATION A UNE BANDE DE CRIMINELLE ET MAFIEUSE.LA LONGUE LUTTE POUR LA LIBERTE VIENT DE COMMENCER.

Quelle naiveté ou cécité intellectuelle?

Par Nomzamo

05/12/2013 08:49

C'est la france qui a amené des sauvages sahéliens tchado-soudanais tués des Centrafricains chez eux depuis décembre 2012. Les photos des militaires français, des con-seillers civils français, de la marionnette doto machin, ce phacochère avec sa femme laide béninoise et d'autres marionnettes centrafricaines, des sélékas dans leur pick up dans la galerie des photos sur le de journaldebangui.com le 24 mars 2013 au sein de la Présidence Centrafricaine le démontre

"http://www.journaldebangui.com/galerie.php?gid=138

Complicité avec les forces étrangères aux premières heures de la victoire de M. Djotodia"

Y a t-il encore des gens censés pour appeler le pyromane à l'aide?
Que les auxiliaires du colonialisme français en RCA arrêtent cette diversion de mauvais goût. Même les petits enfants en RCA savent quel rôle à jouer cette france pyromane qui n'en est pas à ses premiers essais: Côte d'Ivoire, Libye, Mali puis Centrafrique.

Demain à qui le tour?



POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués