NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique : Michel Djotodia hué à Fatima par la foule

Par journaldebangui.com - 22/11/2013

Michel Djotodia a été hué la semaine dernière alors qu’il se rendait dans le 6ème arrondissement pour des travaux de réhabilitation d’une route

 

Des émeutes ont éclaté dans cet arrondissement alors que des éléments de la séléka ont tenté d’enlever un élément des forces armées centrafricaines. Le président de transition en Centrafrique qui se rendait dans le secteur, a essuyé la colère des habitants. Routes barricadées, pneus brûlés sur la voie publique, le cortège présidentiel et celui du premier ministre sont tombés dans la colère de la foule. Michel Djotodia a été donc hué par la population en colère. Des pierres et vieilles boites de conserves ont été lancées sur lui.

 


© journaldebangui.com
Michel Djotodia hué à Fatima par la foule
Mais les réactions de ses hommes ne se sont pas fait attendre. Devant Michel Djotodia, sa sécurité a ouvert le feu sur la foule. Cette attitude face au président qui devrait conduire la transition jusqu’aux élections dans un climat de violences, marque l’impopularité de ce dernier. Déjà, en Avril le président de transition qui s’était rendu à Kokoro ainsi qu’à Combattant, avait subi la même situation. Les vendeuses ont abandonné leurs étalages pour détaler à l’arriver du président centrafricain.

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Djotodia, vous allez, à votre tour, connaître un cauchemar sans fin

Par Ngarra

22/11/2013 13:48

Quand j'ai écrit dans l'un de mes commentaires que Djotodia était très impopulaire, quelqu'un qui intervient souvent dans ce forum et que je nommerai pas, s'est permis de m'avancer le contraire. Le peuple centrafricain ne peut plus blairer ce type qui ne nous a amené que le malheur et la désolation. " Routes barricadées, pneus brûlés sur la voie publique, le cortège présidentiel et celui du premier ministre sont tombés dans la colère de la foule. Michel Djotodia a été donc hué par la population en colère. Des pierres et vieilles boites de conserves ont été lancées sur lui ". Partout où il passera, il subira le caillassage et la lapidation. D'ailleurs Djotodia a avoué qu'il ne dort plus et que de temps en temps, il se réveille en sursaut, en pleine nuit, et téléphone à Binoua pour savoir ce qui se passe... Tous ceux qui gouvernent ce pays en ce moment n'ont aucune légitimité mais croient que le peuple va se laisser faire. Vous êtes grillés, MESSIEURS, y compris ceux qui font les malins d'être dans l'opposition mais qui sont en réalité des complices. A bon entendeur, salut.

Merci et bravo chers Compatriotes pour votre courage, trop, c'est trop

Par Nomzamo

22/11/2013 14:52

birao, voilà l'impopularité et la brutalité de votre sauvage de "président" qui sont là. Il est honni par la population centrafricaine.

Partout lui et sa marionnette ousamn tiagaye passeront, ils seront hués, caillassés et conspués par les dignes fils et filles de notre pays.

Le compte à rebours à commencer, doto machin et ses sauvages doivent plier bagages et laisser la place à d'autres personnes intègres conduire la transition pour ramener d'abord la paix, redéployer l’administration et faire en sorte que notre pays puisse sortir par le haut.

Tous les traitres Centrafricains devront rendre des comptes le moment. Tiangaye, ziguélé, demafouth, mboli-gounba, neris alias massi, gazam mbetti, nguedet etc.
Les photos de votre organisation du complot contre notre pays au tchad sera utilisée comme une preuve accablante.

Quant à tiangaye, le fameux ex président de ligue des droits de l'homme en RCA, aura quant à lui des circonstances aggravantes surtout venant d'un imposteur qui ne peut ignorer le droit.

c'est qu'il merite

Par simpliste

22/11/2013 15:04

il n'est president de centrafrique c'est le responsable de l'organe chargé de la gestion des urgences. après tout ce qu'il a fait, c'est ce qu'il merite.
qu'il reste confiné au Ledger Palace, s'occuper à nourrir les bourreaux du peuple, jusqu'à la fin de mandat, et partir où il veut

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués