NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: "mesures exceptionnelles" pour rétablir la sécurité

Par Afp - 20/11/2013

Le chef de l’Etat l’a assuré hier dans un communiqué annonçant une nouvelle agression d’un magistrat

 

Le président centrafricain de transition, Michel Djotodia, affirme que des mesures exceptionnelles étaient prises pour rétablir la sécurité dans le pays, livré à une nouvelle vague de violences attribuées à des hommes armés issus de l'ex-rébellion Séléka, a annoncé un communiqué de la présidence mardi soir. Le chef de l'Etat rassure le peuple centrafricain sur sa détermination à traquer tous les criminels, les pillards, les fauteurs de troubles, les auteurs et autres complices de violations des droits humains, indique le communiqué, qui fait état d'une nouvelle agression contre un magistrat, grièvement blessé, dans la capitale dans la nuit de lundi à mardi.

 


© rfi.fr
Michel Djotodia, affirme que des mesures exceptionnelles sont prises pour rétablir la sécurité
Des mesures exceptionnelles sont prises pour le rétablissement de la sécurité, ajoute le texte sans préciser la nature de ces mesures. Depuis le renversement en mars du régime de François Bozizé par la coalition rebelle Séléka - dissoute en août - de M. Djotodia, la Centrafrique vit dans un climat d'insécurité généralisée, avec des violences quasi quotidiennes en province comme à Bangui. Cette situation a poussé lundi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à demander l'envoi de 6.000 Casques bleus dans le cadre d'une éventuelle opération de maintien de la paix. Dans certaines régions, ces violences ont pris un caractère intercommunautaire entre chrétiens et musulmans. La diplomatie américaine s'est alarmée mardi d'une situation de "pré-génocide" dans le pays.

 

 
MOTS CLES :

38 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Mobilisons nous....

Par Sorokate

20/11/2013 15:04

Aux forces de la Résistance Centrafricaine
Par Bamboté Makombo - 08/11/2013

Par Bamboté Makombo, Écrivain

Centrafrique berceau des Bantous
Ouvre ton Âme à la Vie
Combattons la misère et la tyrannie
Brandissons l’Étendard de la Patrie
- Paroles de Barthélémy Boganda

Centrafrique de l’unité autour du Sangho
Langue de toutes les langues de nos aieux
Centrafrique tu es grande et immense
Tu es le fondement de notre commun bonheur

Saluons tous la Résistance du Peuple
Tous nos respects à nos chefs spirituels
Ils combattent aux côtés du Peuple
L’ennemi Séléka voit sa fin enfin

Voici la Résistance au colonialisme du Tchad
Un collectif de nos avocats Hommes de nos Droits
Hommes Femmes Jeunes gens en colère!

La Centrafrique tend vers un État de Droit
Monsieur le Président Déby
Voici la Facture des méfaits de vos troupes
En République centrafricaine

Bamboté Makombo
Écrivain
31 août 2013

la Banguissoise

Par kette dongo

20/11/2013 16:51

Ohé! enfants de Centrafrique, faites de ce vendredi 23 novembre 2013 votre jour de gloire!
contre nous l'esclavagisme de la Séléka, mais aux côtés de nos magistrats, de ce jour brisons les chaînes de la misère et la tyrannie; brandissons l'étendard de la patrie!
Etouffons à jamais les rugissements de ces féroces barbares qui montent de nos villes et nos campagnes!
Ils viennent jusque dans nos bras violer nos filles et nos compagnes, où est passée notre dignité? révoltons nous! aux armes! formons nos troupes, luttons, luttons, d'un sang impur abreuvons nos tranchées!

Bla bla bla bla

Par M jenny

20/11/2013 16:58

S'il lui faut 9 mois pour faire semblant de se réveiller!. Le peuple est unanime,ce monsieur est un fieffé menteur. Faire semblant d'être inquiété, de réagir, d'être dépassé par des gens qu'il ne nomme jamais,tout cela pour que les autres continuent de faire ce qu'il ne peut faire officiellement: assassiner
Centrafricain,rien ne doit rester impuni. Trop d'impunités et de dialogue de naifs nous ont conduit à ce qu'un idiot de la catégorie de cet assassin officel de Déby se permette de téléguider notre pays à distance, assassinat compris.
Le désert tchadien est vide,s'il a besoin de terre pour montrer ses dents de sanguinaire,il n' a qu'à les peupler de ses brigands et nous démontrer qu'i a l'intelligence des israéliens en rendant fertile un désert. Tout ce qu'il sait faire c'est de tuer,chez lui,à l'étranger. Mais merde,où est la france qui parle de démocratie pour ne pas régarder plus dans cette caricature de démocratie que ce dictateur des plus sanguinaires se gargarise de leur soutien indéfectible,soutieen qui lui monte à la tête et lui permet d'écraser par la terreur toute opposition et exporter sa méthode en Centrafrique?Mais le jour viendra où centrafrique se dotera d'un président digne et patriote et avec des cons comme Déby,utilisons notre eau comme une arme de guerre,en détournant l'oubangui et on verra bien ce con se laver avec le pétrole de gens de Doba qui le rend fou d'une vie à laquelle il n'aurait jamais rêvé vivre. Tout à une fin et il le paiera cher tot ou tard. Nous le poursuivrons tout comme les tchadiens qui un carton de dossier de justice qui l'attend.
Il a le pouvoir sur djotodia,ziguélé,tiangaye ses corrompus, mais il ne peut corrompre tout un peuple.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués