NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Michel Djotodia remet des armes aux forces de sécurité

Par Rfi - 18/11/2013

Le samedi 16 novembre des armes ont été remises aux éléments de la police et de la gendarmerie pour faire à la recrudescence des actes de violence dans la capitale

 

Ces armes vont leur permettre d’intervenir désormais dans les opérations de maintien de l’ordre dans le pays, comme l'a souhaité Michel Djotodia, lors d’une réunion de sécurité. Alexandre Ferdinand N' Guendet, le président du Conseil national de transition, s'est inquiété dans un communiqué de la situation sécuritaire. L’armement remis par Michel Djotodia à la police et à la gendarmerie centrafricaine consiste en 60 armes d’assaut de marque AK47, six pistolets automatiques ainsi que des munitions. Une dotation en deçà des besoins des éléments de maintien de l’ordre, d’après Josué Binoua, ministre de la Sécurité publique. Mais celui-ci pense que le geste représente un pas vers la pacification du pays : «Les populations de l’arrière-pays vivent légitimement un sentiment d’abandon, comme si l’Etat n’existait pas et cet armement va nous permettre de nous redéployer, dès la semaine prochaine déjà, dans quelques provinces de notre pays, pour dissiper ce sentiment d’abandon que vit nos populations de l’arrière-pays». Pour Serge Mucceti, ambassadeur de France qui a pris part à la cérémonie de remise de cet armement, le gouvernement centrafricain doit aller plus loin, dans le cadre de la sécurisation du pays, car s’il n’y a pas de sécurité, il n’y aura pas de transition apaisée. «La sécurité, insiste-t-il, c’est une priorité absolue pour pouvoir remettre le pays sur le rail de développement, pour pouvoir conduire la transition dans de bonnes conditions jusqu’à son terme».

 


© LNT
Michel Djotodia remet des armes aux forces de sécurité
Le message du diplomate français semble être entendu par le président de la transition centrafricaine, Michel Djotodia. Il a demandé aux éléments des forces de maintien de l’ordre d'utiliser ces armes à bon escient : « Je demande à la police et à la gendarmerie d’en faire bon usage dans les opérations de patrouille et intervention en conformité avec les principes directeurs des Nations unies sur l’usage des armes à feu », a rappelé le président. Cette remise d'armes se fait alors que les violences n’ont toujours pas baissé d’intensité à Bangui. Une nouvelle fois, vendredi soir, un ex-soldat des anciennes forces armées a été abattu par des hommes identifiés comme d'anciens rebelles de la Seleka. Le rappel à l'ordre du président du Conseil national de transition, Alexandre Ferdinand N' Guendete. «Le Conseil national de transition note avec regret que la situation sécuritaire du pays recommence à se dégrader ...» a déclaré ce samedi Alexandre Ferdinand N'guendet, considéré comme un proche de Michel Djotodia, le président de la transition.

Dans le communiqué le président du Conseil national de transition, déplore particulièrement la dégradation de la sécurité à Bangui. Les citoyens, commerçants et taximen font également les frais d'exactions, souligne-t-il. Il pointe des cas d'enlèvements et d'assassinats parmi les éléments des Forces de défense et de sécurité, ce qui met à mal le processus de l'unité et de la refondation de l'armée nationale. Le CNT, le Conseil national de transition, demande au gouvernement de prendre ses responsabilités pour mettre un terme aux exactions et d'identifier les auteurs des crimes crapuleux afin que ces derniers soient traduits en justice. Enfin, le président du CNT exhorte la communauté internationale à accélérer la mise en place effective de la MISCA, la mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine.


 

 
MOTS CLES :

14 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Il ya combien de seleka en RCA ! Chaque élement détient une arme malgré qu'elle est dissoute.

Par sorokate

18/11/2013 18:23

On y comprend plus rien, La seleka dissoute, tantôt elle est bien armée et opérationnelle dans toute la république.
Seulement 60 AK47 et 6 pistolets automatiques, de qui se moque t-on?

D'où viennent les armes que détiennent les éléments de la seleka?
Pourquoi détiennent -ils encore des armes? au nom de quelle armée gardent -ils ces armes et pourquoi en faire?

Tentative de définition du mot DISSOUDRE:
a)- le sucre qui est un corps solide constitué de plusieurs molécules, une fois mis dans l'eau il fond et disparaît en tant qu' objet solide.
b)-Mettre fin légalement à une existence(association à quelque chose...) c'est la MORT PHYSIQUE...
Cessation d'exister en tant que....

Ce qui veut dire, faire disparaître ce qui a existé, et donc par comparaison avec la dissolution de la seleka par son Président Djotodia la seleka n'A PLUS DROIT D'EXISTER EN RCA.
Tous ceux qui, par le passé ont existé en grade, en fonction dans l'administration centrafricaine doivent en principe perdre leurs OCCUPATIONS issues de SELEKA.

Or, nous constatons avec beaucoup d'amertumes que le morceau du sucre( seleka) mis dans l'eau est resté tel qu'il est.
Monsieur Djotodia est entrain de pédaler dans la sémoule. Ce qui met en évidence la médiocrité et l'idiotie de ce dernier à assumer cette haute fonction.

Finalement pourquoi chasser le mal pour le PIRE?

Ainsi nous sommes gouvernés par un , NULLARD patenté qui s'est imposé président avec une gouvernance VIRTUELLE. véritable HONTE...

un etat dans un etat

Par famoundjou

18/11/2013 19:33

depuis la prise de pouvoir par ces anartistes,fondamentalistes,venues du tchad et du soudan,les compatriotes vivent l,enfer sur terre.le plan de cette occupation elaboree par la france donc ce pays est responsable du genocide en devenir.la seleka n,est pas dissoute ,elle existe toujours,tous ce plan est organiser par la france qui considere la rca comme la GUYANE FRANCAISE,OU LA MARTINIQUE,mais nous sommes un pays africain.les generaux francais ont diriger cette guerre depuis l,exagone,ils passent par LE CONGO BRAZAVILLE OU LE TCHAD POUR PASSER LES MESSAGES.ILS ONT DESARMER LES FACA ET DONNER les armes aux selekas qu,ils ont integrer dans l,armee centrafricaine.apres le GENOCIDE DE 94 AU RWANDA,voici la france organisee une seconde genocide en RCA,LE MONDE ENTIER EST TEMOIN.



monsieur NDOTODIA ET SES ACOLYTES CENTRAFRICAINS vous devriez donner les armes aux FACA pour defendre le peuple,L,AGENT TCHADIEN NDOTODIA s,etait empresser de bruler les armes en public,le contribuable centrafricain ont payer ces armes pour defendre le peuple,tes hommes sont des laches ils s,emprennent aux femmes et aux enfants,vous etes une force satanique.vous et les francais vous avez integrer plus de 5800 chiens de guerre dans l,armee centrafricaine,et ils ne sont pas centrafricains mais tchadiens et soudanais,les LOIS internationales interdisent ces pratiques.L,HYPOCRISIE DE L,AMBASSADEUR DE FRANCE,QUE FONT LES FOMACS TCHADIENS ET CONGO_BRAZZAVILLE DEPUIS DECEMBRE EN RCA,ILS SONT VENUES FAIRE DU TOURISME?,ET LES LEGIONNAIRES FRANCAIS A L,AEROPORT DE BANGUI,HONTE A VOUS PUISSANCE NEOCOLONIALE ENNEMIES DE L,AFRIQUE.



vous francais torpillez tous efforts de paix dans notre pays,le conseiller a l,ambassade des etats-unies a bien dit tous les dictateurs qui ont reigner en rca ce sont servit de l,armee centrafricaine pour leur propre interets ce qui veut dire vous les francais ont placer ces hommes dictateurs en place depuis 40 ans le seul president issue des urnes le defunt PATASSE la france l,a renverser avec l,aide de DEBY.



l,armee centrafricaine est capable de defendre le pays mais vous les francais ont emmener ces fondamentalistes et obscurantistes via le tchad et le soudan.nous centrafricains sont pas responsable de votre declin economique,chercher les causes ailleurs.en plus des morts vous avez detruis le tissu economique,la conjoncture economique en france est delicate,vous allez regler la facture?nous revons votre depart definitif,pour nous permettre de regler nos affaire avec l,afrique,et le reste du monde.c,est un crime contre l,humanite,comment c,est la france qui decide qu,on donne les armes aux forces armees centrafricaines 60 AK47 et 6 pistolets une plaisanterie de mauvais gout,vous nous faite la guerre via les selekas,mais esperons cooperer avec d,autres puissances pour reformer notre armee.votre colonisation est la plus brutale et sauvage.rentrez chez vous.chres compatriotes nous partageons la souffrance avec vous ce qui vient par la force ne restera pas toujours,ils vont perdrent malgre leur force,courage,nous connaissons l,ennemie les descendants du mechant colon,ils vivent sur le dos des autres.leur avenir ne sera point battit sur nous,ils recolterons se qu,ils ont semer.

C'est bien la france en déclin qui nous fait la guerre

Par Nomzamo

18/11/2013 21:34

C'est elle qui a décidé le désarmement des FACA, c'est elle qui décide que les Policiers et les Gendarmes Centrafricains soient armés avec des broutilles pour livrer les Centrafricains à ses chiens islamo-fascistes tchado-soudanais. Rien que ces faits montrent le visage criminel de la france: désarmer un peuple pour le livrer aux chiens.

Plus cette petite france s'exprime à travers son gouverneur local, puis elle dévoile son visage hideux. Oui, la colonisation française est la plus brutale et la inhumaine de toutes les colonisations au monde.C'est le seul pays européen qui continue la colonisation en pleine 21ème siècle pour piller nos ressources pendant que les autres anciennes puissances coloniales européennes vivent par rapport à leurs propres moyens.

Pendant que cette petite france rejette les Musulmans chez elle, chez nous, elle utilise les islamo-fascistes pour tuer les Centrafricains pour les empêcher d'exploiter leur sous- sol. Ce n'est pas de notre faute si le sous sol français est pauvre en ressources naturelles. Vous serez obligé de payer nos ressources au prix du marché.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués