NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique : l’ONU recommande l’envoi de casques bleus

Par lemonde.fr - 18/11/2013

Plusieurs lieutenants des forces de l’organisation ont mis en garde, ces derniers jours, contre un risque de génocide dans ce pays

 

Face à cette situation le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, appelle à une action immédiate et propose, entre autres options, le déploiement de 6 000 à 9 000 casques bleus, dans son dernier rapport devant être distribué aux quinze pays membres du Conseil de sécurité, lundi 18 novembre. Il y a un besoin urgent de répondre à la crise avant que la situation n'échappe à tout contrôle et mène à un nombre plus important de victimes, prévient le patron des Nations unies, qui insiste : Nous avons une opportunité, et la responsabilité, d'empêcher ce qui pourrait devenir des atrocités généralisées. La Centrafrique vit dans le chaos depuis le renversement, en mars, du président François Bozizé par la coalition rebelle de la Séléka, officiellement dissoute depuis par son chef, Michel Djotodia, investi président de la transition. Le document de vingt-cinq pages, dont Le Monde a obtenu copie, est le fruit d'une mission d'évaluation menée début novembre par le numéro deux du département des opérations de maintien de la paix, Edmond Mulet, conjointement avec l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC).

 


© ONU/Rick Bajornas
le secretaire général de l'ONU Ban Ki Moon
L'objectif est de déterminer quel type de soutien la communauté internationale peut apporter à la force de l'UA en Centrafrique, la Misca, censée être opérationnelle le 19 décembre. Cinq options sont proposées au Conseil de sécurité de l'ONU, dont quatre suggèrent un appui, notamment par le biais de contributions bilatérales et multilatérales volontaires, ou sous forme de paquet logistique et financier tel que celui établi pour l'Amisom en Somalie. Le rapport laisse clairement entendre toutefois que seule une opération de maintien de la paix pourrait faire face à l'urgence et à l'ampleur des défis auxquels est confrontée la Centrafrique, souligne le directeur de Human Rights Watch auprès des Nations unies, Philippe Bolopion. Etant donné la complexité de la crise en RCA, la mission d'évaluation estime que la situation requiert une réponse cohérente, intégrée et multidimensionnelle, affirme le secrétaire général de l'ONU, précisant que l'UA et la CEEAC soutiennent l'éventuelle transformation de la Misca en une OMP, tandis que M. Djotodia ne s'y oppose pas. Des violences opposent, depuis plusieurs semaines, musulmans – accusés de soutenir l'ex-Séléka – et chrétiens, organisés en groupes d'autodéfense. Des tensions entre communautés dont Ban Ki-moon se dit très inquiet, redoutant qu'elles ne mènent à une violence sectaire incontrôlable avec des conséquences inédites pour le pays, la sous-région et bien au-delà.

Les tâches prioritaires d'une force onusienne seraient la protection des civils, le soutien au processus et à la transition politiques, l'organisation d'élections et la promotion des droits de l'homme. Elle devrait opérer avec de robustes règles d'engagement, et un mandat placé sous chapitre VII lui permettant de recourir à tous les moyens nécessaires pour empêcher aux groupes armés d'accéder aux centres urbains, affirme le rapport. Ses effectifs, d'environ 6 000 soldats, pourraient passer à 9 000, en cas de détérioration de la situation sécuritaire. Mais les Américains et les Britanniques rechignant à financer une nouvelle OMP quelques mois seulement après le déploiement de la Minusma au Mali, la seule option crédible défendue par Ban Ki-moon risque d'attendre quelques mois avant de devenir incontournable.

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

En tout cas nous sommes fatigués avec....

Par sorokate

18/11/2013 17:57

La délivrance ne peut que venir de nous Centrafricains(es). Nous devons nous défendre face à l'occupation.
Nous avons tout perdu, la paix, l’honneur, la souveraineté il nous reste que " le droit à la VIE qui n'a pas son sens devant la SELEKA.
Trop c'est trop!!! Pourquoi pensez qu'aux casques bleus? et pourtant les solutions sont répertoriées.

1°)- Demandez à Idriss DEBY de rétire ses mercenaires dans seleka.
2°)- Dites aussi aux Soudanais de repartir chez eux sous peine de poursuites Judiciaires immédiates.
3°)- Dotez la FACA en materiels et moyens FINANCIER vous verrez le résultat d'un travail bien fait et PROPRE.
Telles sont les conditions si ne qua none pour ramener la PAIX véritable en RCA.

Ensuite, passer tous les sujets SELEKA au DDR sans oublier la traduction devant la JUSTICE des chefs , colonels, généraux, seigneurs de guerre qui ont le sang sur la main.

La sécurisation totale de nos frontières par les FACA soutenus par la MISCA.
Restaurer l'autorité de l'état Centrafricain.
Au finish aider la RCA dans le processus démocratique.

Cessez vos blabla bla , vous savez bien de quoi souffre le peuple CENTRAFRICAIN.

Ne cherchez pas à nous étouffer avec vos discours d'envoi d'éventuelles forces qui, une fois en face de la seleka ne feront qu'OBSERVER les dégâts sans agir. Le mieux c'est de donner aux FACA les moyens fiables et conséquents.


Soyons responsables et Patriotes.

SOROKATE Alias Domzan bene.

l,occupation d,un pays souverain la rca par le tchad et le soudan et parrainer par la france est contraire aux chartes des nations unies

Par famoundjou

18/11/2013 20:30

ce n,est pas un secret pour les nations unies car un genocide est en train de prendre place en rca,ne dite pas demain que vous ne connaissez rien monsieur le secretaire generale,car le RWANDA a deja vecu la meme histoire en 1994,et ce le meme pays qui veut en creer ce genocide qui veux recommencer LA FRANCE membre permanent du conseil de securite des nations unies car l,histoire se repete.beaucoup de personnalites onusiennes charges des droit de l,homme sont venues a BANGUI et BAMBARI constater les tueries,viols,pillage,exactions commises par des mercenaires TCHADIENS ET SOUDANAIS PARRAINER par la france.depuis huit mois les exactions n,ont cesser.des enfants sont tuer et les femmes sont violes.



fort a ce qui precede nous sommes abasourdis qu,un membre permanant de votre conseil de securite est en train de creer un genocide,c,est absurde,car les victimes se compte en millier.le peuple centrafricain demande le retrait de toute les forces non mandates,LES LEGIONNAIRES FRANCAIS,LES TCHADIENS,LES SOUDANAIS QUI SONT TOUS DES FORCES NON CONVENTIONELLE ET NON PAS DE MANDAT.ce president de transition est CHEF DE GUERRE A LA SOLDE DES PAYS QUI L,ONT EMMENER.IL N,A AUCUNE LEGITIMITE,c,est UN BANDIT DE GRANDS CHEMINS ET UN MALFRAT.L,OCCUPATION ILLEGALE d,un pays membre des nations unies est comdamnable,et tous ceux qui ont participer a ces tueries doivent etre poursuivit par les instances judiciaires internationales,pour crime contre l,humainite.



les soldats africains de la MISCA VONT TROUVER UNE ISSUE TRES RAPIDE A LA SITUATION.tous les forces tchadiennes devraient etre exclue du contingent car ils sont partis prenente de la guerre,la colonisation est terminer,les legionnaires francais devraient chercher d,autres theatre d,operation.nous peuple centrafricain pacifique nous voulons la fin des violences contre les civiles et nous voulions notre armee en place les FACA,toute forces etrangeresdevraient quitter notre territoire.nous esperons que les nations unies tiendrons compte des recommendations du peuple centrafricains.



nous demandons le renforcement des troupes de la MISCA,composee majoriterement des soldats africains avec un mandat comme au CONGO DEMOCRATIQUE,L,UTILISATION DE LA FORCE,CONTRE CES MERCENAIRES ET EN CONCERT AVEC LES FORCES ARMEES CENTRAFRICAINES DESARMES PAR LE CHEF,DE GUERRE MONSIEUR NDOTODIA,ET LA FRANCE MARRAINE DE CETTE SITUATION QUI RESSEMBLE A UN HAULOCAUSTE EN MINIATURE.LES SOLDATS AFRICAINS CONNAISSENT MIEUX CETTE SITUATION,ILS SONT EN OEUVRE EN SOMALIE AVEC BEAUCOUP DE SUCCES.l,experience au congo democratique l,ex zaire,nous a montrer que 27000 soldats onusiens sont dans ce pays depuis quatorze ans,sans un succes,mais 4000 soldats de l,union africaine sud-africain,angolais,tanzaniens,et du malawi avec le concours de l,armee congolaise ex -zaire ont remmener la paix en moins de un mois.



En tout cas quant est la RCA sera delivré?

Par schwarz

18/11/2013 22:30

Nous en avons assez mal par cette organisation de la tuérie organisée par Mr ndiotodja et ses Minitres dits des hommes intègres or c'est des hommes de rétard mental. Ouf trop c'est trop peuple de Centrafrique nous dévant lutter contre ces bandes de térrorismes soit disant mobilisons nous pour defondre notre patrie tout en eléminant la peure enfin de prendre le destiné de notre pays en main. je m'adresse en particulier à Mr le PM qui se dit un defenseur de droit l'homme or c'est n'est pas le cas en que nous vivrons dans le pays actuel ô Mr le PM toi qui est d'aurenavant le président de ligue Centrafricaine de droit de l'homme maintenant ce toi qui donne des ordres à tes colonols de tuer tes propres fils; livrées aux etrangers cela me fait vraiment hante de ta part et Mr le le Ministre de sécurité publique qui se dit un fau vrais Pasteur menteur corrompu livraire d'âme humaine est ce que ta conscience te derange pas? avec des betise que dise à la radio? mets dans ta tête que un jour il y'aura des comptes à rendre devant DIEU. En vous les FACA je m'adresse à vous quant est vous prenez le destin de notre pays trahis par ces pairs vendu aux etrangers Tchadiens et Soudanais ne vous baisser la tête car le pays à bésion de vous?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués