NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Téléphonie mobile : la croissance se poursuit en Afrique subsaharienne

Par Les Afriques - 14/11/2013

Pour le marché de la téléphonie mobile, l’Afrique subsaharienne demeure la région la plus dynamique dans le monde

 

Cette tendance devrait se poursuivre pour les années à venir. Selon une étude publiée ce 11 Novembre 2013 par l'association GSMA (Groupe Speciale Mobile Association), qui regroupe 800 opérateurs téléphoniques dans le monde, le nombre d'abonnés en Afrique subsaharienne devrait passer de 253 millions en 2013 à 346 millions en 2017. Le nombre d'utilisateurs du téléphone portable a augmenté en moyenne de 18% ces cinq dernières années en Afrique subsaharienne. Par contre, le taux de pénétration reste encore le plus faible du monde, soit environ 31%. "Dans toute l'Afrique subsaharienne, à l'heure actuelle, nous avons une personne sur trois qui a réellement accès à un appareil mobile.", a déclaré à l'AFP Peter Lyons, en charge de l'Afrique et du Moyen-Orient à la GSMA. Mais, il existe des disparités selon les pays, puisque le taux de pénétration atteint jusqu’à 66% en Afrique du Sud, qui est la première puissance économique du continent. Le plus gros reste à venir…

 


© terakarandriantsoa.blogspot.com
la croissance se poursuit en Afrique subsaharienne
Cette forte croissance du marché devrait se poursuivre en Afrique subsaharienne, alors que les taux de croissance ralentissent ailleurs dans le monde. Malgré les progrès de l'industrie du mobile ces dernières années en Afrique, le plus grand impact de la téléphonie mobile est encore à venir. En effet, le marché du portable va rester deux fois plus dynamique en Afrique subsaharienne que dans le reste du monde, selon l’étude initiée par la GSMA. Puisque les deux tiers environ de la population de la région n'ont pas encore de téléphone mobile. Ce qui laisse une bonne marge de croissance pour ce secteur.

Ailleurs dans le monde, le taux de pénétration du téléphone mobile peut atteindre jusqu’à quatre personnes sur cinq par exemple au sein de l'Union européenne. Notons que sur les six dernières années, les opérateurs téléphoniques ont investi 44 milliards de dollars dans la région afin de dynamiser le secteur. Aujourd’hui, 95% des utilisateurs du mobile dans la région, utilisent des forfaits prépayés. Pour les années à venir, la croissance du marché devra presque entièrement venir des populations rurales et des populations à revenus inférieurs, selon l’étude de la GSMA. Le secteur de la téléphonie contribue à hauteur de 60 milliards de dollars au PIB de l’Afrique subsaharienne, soit 6%. La GSMA prévoie que cette contribution va encore augmenter de manière significative, pour passer de 6% à 8% du PIB de la région d'ici 2020.


 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Super

Par marie

22/11/2013 15:10

44 milliards d'euros en seulement 6 mois ? ne s'agirait t'il pas plutôt de 44 millions d'euros ? La somme me parait tout de même énorme, surtout si on la compare avec des pays industralisés et riches comme les USA par exemple.

merci pour le partage des informations.

salutations

--

Marie de http://www.master-case.fr

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués