NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Djotodia accuse Bozizé de tentatives de déstabilisation

Par Xinhua - 13/11/2013

Le gouvernement en place accuse l’ancien régime d’être à l’origine des troubles qui se sont déroulées dans la ville de Bouar

 

Deux semaines après une attaque de Bouar (Nord) fin octobre par des individus armés assimilés aux anti-balakas, groupes d'autodéfense villageois créés à l'époque du pouvoir de Bozizé pour lutter contre les groupes armés communément appelés coupeurs de route, le porte-parole de la présidence, Guy Simplice Kodégué, a attribué la responsabilité de cet acte à ces milices qu'il dit instrumentalisées par l'ancien régime. Dans une mise en cause des velléités guerrières de ceux-là qui perdu le pouvoir, M. Kodégué, qui avait déjà servi auparavant aux côtés du défunt président Ange-Félix Patassé renversé par François Bozizé en mars 2003, a, lors d'une conférence de presse lundi à Bangui, a affirmé que cette attaque de Bouar illustre bien plus que (...) c'est une nouvelle rébellion en gestation. Une cinquantaine de personnes dont cinq ex-rebelles de la Séléka avaient été tuées lors de cette attaque du 26 octobre à Bouar soldée par près de huit heures de violents combats entre les assaillants et les forces de défense et de sécurité au sein desquelles a été intégrée une partie de ex-combattants de l'ex-rébellion qui s'est emparée du pouvoir le 24 mars à Bangui, selon le bilan officiel.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Michel Djotodia Président par intérim de la Centrafrique
Sous couvert des fameux groupes, il y a des actions de sabotage du processus de transition en cours avec des armes lourdes, du matériel transporté par avion. Leur coup à Bouar a échoué. Ils avaient été repoussés par une colonne de 200 militaires FACA (Forces armées centrafricaines, l'armée régulière, NDLR). Certains avaient pris la direction de Garoua-Boulaï au Cameroun, d'autres celle de Bozoum (Nord-Ouest), a laissé entendre Guy Simplice Kodégué dans un entretien téléphonique. Plus de 10.000 habitants de Bouar, une ville de 30 à 40.000 personnes, s'étaient réfugiés dans des paroisses de l'Eglise catholique de la région pour fuir les affrontements. A en croire le porte-parole de la présidence, ces gens sont rentrés chez eux. La vie a repris. Les écoles sont rouvertes. Les services fonctionnent, des déclarations qui restent à confirmer.

Dans la confusion créée par une redoutable circulation d'armes à Bangui, un groupe de plus de 60 anti-balakas (entendez anti-machettes) a réussi à pénétrer dans la capitale, selon M. Kodégué. Les services travaillent, dit-il. Il va y avoir des arrestations. Alors qu'un grand nombre de FACA a pu regagner les rangs, la majeure partie reste en brousse. Ils se cachent et organisent des opérations de déstabilisation, rapporte-t-il en outre. En vue de sécuriser la capitale, les ex-rebelles de la Séléka assimilés aux forces de défense et de sécurité mènent des opérations dites de démantèlement de caches d'armes qui ont été marquées par l'assassinat dimanche de l'ex-aide de camp de Bozizé, Tanguy Touaboy, par ces hommes en armes, un drame considéré par M. Kodégué comme un dommage collatéral des actions évoquées.

 

 
MOTS CLES :

12 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

n'importe quoi !!!

Par simpliste

13/11/2013 16:47

ce gouvernement illégitime doit uniquement gérer les urgences générées par les dégâts commis par ses mercenaires qui ne sont pas reconnus par le peuple centrafricain comme faisant partie des Faca
il est urgent pour apaiser les tensions dans les provinces de retirer ces mercenaires de nos campagnes rurales
il est important d'éviter de faire des telles amalgames
le peuple centrafricain ne reconnaitra jamais un seul de ces individus comme étant un élément de la Faca
la Faca ne pourra être rétablie dans ses fonctions que par un gouvernement Légitime

Il doit se droguer ce gars,il est en décalage avec la réalité des centrafricains. N'écouter pas trop Ndouba,demandez à patassé

Par JPierre

13/11/2013 17:37

Et si c'était vrai,où est le problème. Toi meme chef des attardés assassins n'as tu pas destabilisé ce peuple en tuerie de Masse et ça continue. On vous demande de condamner au moins une fois les tueries de vos mercenaires,vous et vos conseillers Ndouba nous chantent Bozizé. Les criminels dont parlent votre conseiller de la mangeoire et porte parole,tous les centrafricains disent et savent à bangui que ce sont les Sélékas dirigés par nourredine et vous pour faire croire que centrafrique est difficle. Tes soldats tuent par plaisir,volent devant tout le monde sans gène,parlant mal sango ou pas du tout vous ne trouvez qu'à nous parler de Bozizé,vous etes malade ou stupide. Vous avez pris le pouvoir depuis le 24 mars, Bozizé est parti,si toi et tes nourredines et les autres chefs brigands n'avaient pas pris centrafrique comme une zone de non droit où tous vos trafics sont permis,le peuple aurait oublié bozizé et passer à autre chose. Mais vous etes venus prendre le pouvoir pas pour Bozizé mais pour tuer le peuple centrafricain.
Ton ex copain bozizé prenait l'argent public et t'envoyait au benin,toi faux exile v ous n'avez aucun orgueil d'homme,tu prenais sans souci de dignité l'argent qui provenait de la personne dont tu prétend etre un ennemi. Vous etes un homme qui n 'a pas le sens d'honneur comment pouvez vous le donner à un pays. Normalement le HCR doit porter plainte contre vous pour lui rembourser les alloc que vous auriez pu recevoir,car vous n'étiez en rien refugié mais nourri par un pouvoir que vous pretendez faussement vous pourchassez. Et cette vie de corrompue de luxe vous a permis d'avoir une jeune femme. En fait c'est l'argent public centrafricain qui a payé votre dot et aujourd'hui tu maltraites ce meme peuple. Bozizé veut vous destabiliser dites vous. Et pensez vous qu'au moment où tout un peuple vous hait ,cela va leur faire quelque chose? Le peuple ne craint pas Bozizé mais vous. Bozizé s'il veut le pouvoir il saura qu'il faut un vote et s'y résoudra,mais vous depuis vous écrasez le peuple par des intimidations,des poursuites,des meutres,mais vous voulez gouvernez avec quel peuple,les soudanais et tchadiens que déby et vous ont amené en centrafrique. Vous meme etes illegitime,et vous parlez de destabisation,destabiliser votre carcasse. Tu n'aimes pas le peuple centrafricain,quelqu'un l'avait dit,vous n'etes pas venu dans cet esprit et vous le confirmez chaque jour en vous entourant des pires haineux de la république. Entre les exactions,assassinats des selekas et les méchanceté ,pointages et une recréation de sectarismes à deux poles au sommet de l'eta et dans les institutions de l'Etat,comment voulez vous qu'un peuple centrafricain se soucie de vos délires. Vous sursautez de sueurs chaque nuit en voyant Bozizé partout et prenez vos délires pour de la réalité. Vous deviendrez cardiaque sous peu ,vous et votre dougourou doumba
Tous les chomeurs kaba sont casés,l'etat français souffle un peu sur les RSA.
Toi là tu dois en fermer un peu,quel homme politique centrafricain a commis en plus des assassinats en nombre de votre régime,l'acte ignoble de s'en prendre à la tombe de la mère de son adversaire politique.Meme dans votre combat,ce Bozizé a continué à vous nourrir et vous une fois au pouvoir qu'avez vous fait? Faire vandaliser le tombeau de sa mère,rien que cela je trouve bozizé que je combattais pourtant lus humain que vous et c'est cela votre vrai visage.

mettre fin a la presence des tchadiens et soudanais dans les faca

Par famoundjou

13/11/2013 20:20

le peuple centrafricain va se battre par tous les moyens jusqu,a la disparition des 5000 mercenaires terroristes tchadiens et soudanais dans l,armee centrafricaine et leur depart est un imperatif a la paix et la stabilite.aucun d,entre eux n,a le droit de rester en rca.aujourd,hui les membres de partis du MLPC,sont les co-auteurs de ce drames que vit le peuple centrafricain.vous praichez dans le desert car les centrafricains connaissent la realite,vous avez contre l,avis de peuple centrafricain integrer,ces criminelles mercenaires tchadiens dans l,armee centrafricaine et la gendarmerie nationale le but est de cimenter le pouvoir de ndotodia,mais la communaute internationale exige le retrait de ces drogues et chanvreurs de bandits de terroriste dans notre armee.la CNT est un organe fantome creer par le colon francais comme en LYBIE et en SYRIE tous l,oeuvre de la france neocoloniale.



le president defunt PATASSE paix a son ame a creer le MLPC,avec son programme politique qui prone la non violence j,avais voter ce partis en 93, mais autour de lui,un reseau mafieux assoifes du pouvoir s,etait mise en place,il veulent le pouvoir toute leur vie,ils les avait comdamner avant sa mortqu,ils l,ont tromper,ils ont depuis cette chutte de 2003,fonde une branche armee,car comme a dit un internaute BOZIZE a recu le coup de fil des services secret francais qu,il devrait se rendre a DJAMENA pour conduire une rebellion,donc la france a renverser le pouvoir du MLPC via le dictateur tchadien.vous avez emmener pour proteger le regime,les TCHADIENS a plusieurs reprise,LES BANIAMOULEGUES,LES LYBIENS,ET MAINTENANT LES MERCENAIRES ARABES TCHADIENS ET SOUDANAIS pour vous vengez,ces aventures violentes ont coutes la vie des milliers de compatriotes.vous croyer prendre revange sur le regime de BOZIZE mais vous avez oublier le sort reserve au peuple centrafricain,car le pays ne vous appartiens pas.il y a connivence entre les selekas et le clic de ZIGUELE,vous etes responsable de cette situation.monsieur ndotodia croit qu,il peut imposer la force pour diriger,ca ne marchera point.monsieur ZIGUELE AVAIT CREER UN PARTIS DISSIDENT pour faire un challenge au president defunt,c,est lui le vraie parrain de cette hecatombe,il se cache.




autour de NDOTODIA,on voit les gourous de cette secte mlpesiste,au palais de la renaissance,NDOUBA,KODEGUE,LOUDEGUE,KOYAMBONOU,DEMAFHOUT,et beaucoup d,autres vous venez repeter les crimes et la haine du passe ou vous venez pour sauver le peuple,vous etes les associes des selekas,vous montrez les biens des dignes fils du pays centrafricain qui n,ont rien a faire en politique ou les biens sont pilles et emmener au tchad et au soudan.vos masques sont tombes,monsieur DEMAFOUT,avait fait une petite cavale a moto au tchad et renvoyer par DEBY,manu militari,il a lutter toute sa vie pour devenir PRESIDENT,il etait sous residence surveillee pendant les reignes du president defunt PATASSE,pour tentative de coup-etat en complicite avec JEAN PIERRE BEMBA,ces memes personnes reviennent diriger de force la RCA.cette fois ci le peuple ne se laissera pas faire car l,avenir des generations futures en depend.



le peuple demande d,une voix solanelle le depart de tous les selekas non centrafricain sur le sol de nos ancetres,tous doivent quitter,aucun ne doit rester.vous et monsieur NDOTODIA vous voulez changer LES FACA ET LA GENDARMERIE NATIONALE AVEC DES CRIMINELLES QUI ONT TUER DES FEMMES DES ENFANTS ET DES HOMMES,ET VOUS LES PAYER AVEC L,ARGENT DU CONTRIBUABLE CENTRAFRICAIN,ILS PORTENT LES TENUES DE NOTRE ARMEEC,EST UN CRIME ODIEUX LA DERNIERE VICTIME A BOUAR AVAIT 2ans tuer devant sa mere.apres avoir commis les pire exactions et meurtres.le peuple ne vous pardonnera jamais.justice sera faite.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués