NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Michel Djotodia: appel pour un dialogue inclusif entre les acteurs de la vie publique

Par Xinhua - 07/11/2013

Il faut restaurer la paix et la cohésion nationale dans ce pays, meurtri par les exactions de l'ex- rébellion de la Séléka

 

Le chef de l'Etat centrafricain de la transition Michel Djotodia a lancé mercredi à Bangui un appel à toutes les forces vives de la nation pour un dialogue inclusif afin de restaurer la paix et la cohésion nationale dans ce pays, meurtri par les exactions de l'ex- rébellion de la Séléka qui l'ont conduit au pouvoir le 24 mars 2013. "Nous invitons tous les acteurs de la vie publique du pays à adhérer à cette démarche qui vise la recherche de la paix et de la cohésion nationale", a déclaré Michel Djotodia dans un discours prononcé en sango, la langue nationale, et diffusé sur les ondes de Radio Centrafrique, la radio publique du pays. Cet appel intervient dans un contexte d'insécurité généralisée plus de sept mois après la prise du pouvoir le 24 mars à Bangui de l'ancien leader de l'ex-coalition rebelle de la Séléka.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Image d'illustration
Cette insécurité est notamment due aux affrontements entre les éléments de l'ex-rébellion et des groupes d'autodéfense villageois surnommés anti-balaka (anti-machettes) qui attaquent les positions de ces ex-Séléka dans plusieurs villes du pays pour se défendre contre les exactions de ces derniers. Selon le porte-parole de la présidence Guy Simplice Kodegue dans un communiqué lu mercredi à la radio nationale, Michel Djotodia est guidé par le souci de ramener la paix dans le pays. "Michel Djotodia demande aux Centrafricains de cesser les hostilités afin de se réunir autour d'une table pour dialoguer et trouver des solutions à la crise que traverse le pays", a-t-il déclaré. L'ex-chef rebelle a demandé au gouvernement d'union nationale et de transition dirigé par Nicolas Tiangaye et au Conseil national de transition (CNT, organe législatif transitoire) de préparer ce dialogue afin de faire participer tous les acteurs de la vie publique centrafricaine.

Depuis le début de l'offensive de l'ex-alliance de la Séléka contre le régime de François Bozizé renversé en mars, quelque 400 Centrafricains sont morts et 1,6 million d'autres déplacés, selon les Nations Unies, un bilan revu à la hausse à plus de 3.000 morts par des sources administratives et judiciaires à Bangui sous couvert d'anonymat. Le conflit s'est mué en affrontements intercommunautaires et inter-religieux entre chrétiens, majoritaires à 85% en Centrafrique, et musulmans.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

les mensonges ne marcherons plus

Par famoundjou

07/11/2013 17:07

monsieur NDOTODIABLE avec ses acolytes centrafricains,vos mensonges ne marcherons plus,la chaine quatarite vient de montrer aujourd,hui avec camera,les images des civiles tuer,vers la zone de BOUAR ou BAORO,dans un village,une meurtre en masse trente personnes tous civiles ,dans une seule maison ou des enfants,hommes,femmes et meme des chiens n,ont pas echappes,il ont ete denoncer par quelqu,un aux selekas disant qu,il ya des personnes armees dans le village.c,est un genocide preparee.vous nous parlez des elements de bozize mais les journalistes ont donner des interview aux survivants ce sont tous des civiles,des femmes atteintent par balle dans le dos,des jeunes filles qui ont perdues les jambes.j,avais vue les mercenaires qui ont commis ces atrocites ce sont tous des tchadiens et des soudanais par leur morphologie car je connais bien mes compatriotes.ils ont ete filmer par les journalistes de AL-JAZAIRA.ils vous ont posez la question monsieur NDOTODIA,vous reconnaissez que vous ne controlez pas la situation.il faut demissioner avec tous vos acolytes,un genocide est en train de prendre place.ce sont les civiles que les tchadiens et soudanais tuent sans raison.



ce sont des insultes a l,endroit du peuple quand vous parlez de dialogue,monsieur le dictateur DEBY,doit imperativement tous les forces tchadiennes de la FOMACS majoriterement composes de tchadiens,et les oppositions tchadiennes armees qui tuent les centrafricains,et les mercenaires soudanais engages par votre parrain tchadien DEBY.pourquoi les centrafricains sont tues tous les jours en masse ca ne peut pas continuer.avant les elections de 2015,combien de personnes resteront en vie,vous allez quitter de force notre pays.



monsieur TIANGAYE,vous avez conpirer avec ZIGUELE,MBOLI GOUMBA,PROSPER NDOUBA,MECKASSOUA,MOSKIT,ET NDOTODIA,vous portez les responsabilites devant l,histoire,le genocide de notre peuple par les mercenaires tchadiens et soudanais qui commettent un genocide prepare d,avance,vous repondrez devant la justice et le peuple centrafricain.

Dotodia parle de Dialogue avec mais que va t-il faire des orphelins, veuves, veufs et autres victimes de sa seleka!!!

Par sorokate

08/11/2013 12:12

Personne n'a donné le mandat a la seleka de commettre ce coup d'état en RCA. Toute la RCA est occupée pillée, toute la population entière est endeuillée, plusieurs veuves,veufs orphelins des biens des civiles pillés des maisons incendiées, toutes les administrations sont saccagées.

Le pays est systématiquement mis à terre.

Toutes les atrocités de la seleka sur la population civile depuis le 24 Mars 2013 n'ont pas perdu d’intensité plus de 8 Mois après que la seleka est au pouvoir rien n'a changé, mais Djotodia envisage un DIALOGUE.

Que va t-il faire avec des millions de victimes?
Que va t-il faire de sa seleka responsable des exactions aveugles commises sur la paisible population centrafricaine?

Qui doit dialoguer avec qui? et pourquoi?
Les mercenaires dans seleka quel sort leur est-il réservé?
Combien de fois avons nous organisé de DIALOGUES Nationaux en RCA?

Avec ce qu'a fait la seleka devons nous parler d'un Dialogue, en plus l'initiative doit venir de monsieur DJOTODIA?

En RCA qui conque tue viole, vole, pille détourne le denier public puis organise un dialogue pour se dédouaner de la JUSTICE.

Chers(es) vous tous soyons responsables.
Oui le dialogue est une bonne chose, mais que chacun réponde de ses actes commis enfin d’éviter d'éventuel recommencement.

Tous ceux qui , par le passé ont fait du mal à notre pays aussi bien que la seleka au pouvoir doivent NÉCESSAIREMENT rendre compte au peuple CENTRAFRICAIN.

Centrafricainement,

SOROKATE Alias Domzan bene.


Quelle Anarque et avec quel peuple?

Par jojo

08/11/2013 16:05

Les centrafricains veulent un Etat de droit donc veulent d'une Justice pour tout ce que ce peuple a subi et continue de subir et non cette diversion de ces tyrans du moyen age qui peuple l'afrique centrale. On verra ces traites qui vont s'asseoir avec ces tyrans. La roue tourne,demain d'autres centrafricains feront que des politiciens de la mangeoire ne puissent plus exister dans ce pays. Meme les oiseaux savent trier vers quelle mangeoire aller ,mais nos politiciens de merde sans honte,demain ,on verra certains qu'on n'a plus entendu depuis le 24 mars sortir et dire qu'ils vont parler au nom du peuple,quel peuple. Que le peuple dise à ces dictateurs qui se refont une santé avec l'affaire de la cenrtrafrique ou qui nous sorte la grande connerie utilisée à outrance avec tous ces dictateurs francophones,gachis en argent pour une non efficicaté problématique,qu'il ne se reconnait pas dans cette comédie et n'en veut pas.Si les organisateurs ont de l'argent à dépenser pour rien,qu'il paie les fonctionnaires.
Djotodia va soudoyer les centrafricains mendiants au burkina ,mais quelqu'un disat que quand djotodia parlait de paix en centrafrique qu'il suffisait que la communauté internationale presse djotodia de payer ces mercenaires et aussitot ils seraient rentrer. je ne suis pas d'accord. Ces gens sont à juger il faut un exemple dans ces merdes de gens qui viennent et tuent et trouvent que c'est normal parce qu'ils ne sont pas payer. pourquoi ne vont -is pas faire la meme chose à leurs propres elmployeurs. Si Djotodia prend l'argent de l'Etat centrafricain pour payer ces mercenaires et ceux de déby,cela n'engage que lui,alors il faudra que les centrafricains hypothèquent ses biens présents et à venir par rapport à la somme versée.Ces assassins séléka ont fait quoi pour ce peuple ,pour ce pays pour qu'un pays s'endette pour eux en plus qu'ils aient tué,violé et pillé les centrafricains à travers tout le pays et continuent de le faire?Ils ont servi Déby et djotodia qu'ils assument. Djotodia l'assume par ce qu'il vole déja assez depuis qu'il est là,si ça le pèse,il n'a qu'à se retourner vers Déby;
En même temps qu'un pays plongé dans le chaos, djotodia et son administration pressent les centrafricains de factures. toujours ce peuple centrafricain à subir djotodia et ses sélékas;les selekas abusent des services de l'Etat sans etre inquiétés dans les quartiers. ils font des branchements électriques sauvages sans compteur et réduisent la part de paisibles citoyens qui vivent de délestage nuit et jour. ils usent de l'eau sans souci d'installation de compteur. A partir du moment où il n' y a plus d'état,pourquoi ce harcèlement du peuple pour des factures qui ne vont certainement pas encore là dans la caisse de l'Etat ou pour un service quelconque ou regulier au citoyen.
Les politiciens du ventre sont en nombre là-bas ,ce désagrément que subit le peuple et le pillage de l'électricité de l'Etat par ces brigands hors compteur ne dérange personne et vous n'avez pas honte de parler de feuille de route de gouvernement votée,votée par attardés de la nation.Vivre en semblant d'un Etat,il n' y a que ces parvenus et opportunistes pour ne pas voir le ridicule de leur statut et des institutions qu'ils incarnent

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués