SOCIÉTÉ  |    

Bangui: des agents de la Police, de la Gendarmerie et des Faca sur les bancs

Par Radio Nationale/TVCA - 05/11/2013

Les modules de formation portaient sur les normes de la protection des enfants en situation de conflit

 

organisée par le Ministère en charge du Programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Réintégration (DDRR), sur financement de l’UNICEF, cette formation, qui s’est achevée le 2 novembre dernier dans la capitale centrafricaine, visait à doter les forces de défense et de sécurité sur les connaissances des normes de la protection des enfants en situation de conflit. La cérémonie de clôture a été présidée par le ministre en charge du DDRR, le Colonel Zéphyrin Mamadou, en présence du Représentant de l’UNICEF en RCA, Souleymane Diabaté.

 


© journaldebangui.com
Les policiers, gendarmes et Faca à Bangui
Selon le Représentant de l’UNICEF, «on estime à plus de 400.000 le nombre de personnes déplacées dont la moitié est constituée d’enfants. De plus, il y a environ plus de 3.500 enfants qui demeurent encore associés aux forces et aux groupes armés. Cette situation nous interpelle tous. C’est pourquoi je salue l’organisation de cet atelier de formation qui témoigne de l’intérêt que portent les autorités centrafricaines sur le bien-être de l’enfant, en conformité avec les dispositions de la convention relative aux droits de l’enfant et de la charte des droits et du bien-être de l’enfant ratifiées par la RCA respectivement en 1992 et en 2002. Je souligne la disponibilité de l’UNECEF à poursuivre l’accompagnement du Gouvernement centrafricain pour l’identification, la vérification, le retrait et la réintégration des filles et garçons associés aux groupes et aux forces armées en RCA. A ce propos, je salue le geste du Chef de l’Etat de transition qui a remis à l’UNICEF plus de 149 enfants en Mai 2013».

Pour Zéphyrin Mamadou, «cet atelier de formation des forces de défense et de sécurité sur les droits et la protection de l’enfant a pour but de vous habituer à l’utilisation des instruments internationaux relatifs aux droits de l’enfant. Dans ce contexte, le Président de la transition avait fait procéder à l’identification, au retrait et la remise à l’UNICEF de plus de 149 enfants associés aux ex-Séléka. Le Chef de l’Etat de la transition a ainsi traduit en acte les engagements internationaux pris par notre pays».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Philémon en Présentation à Cotonou
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdbangui/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués