NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: préparer le déploiement de la Misca

Par Gabonactu.com - 04/11/2013

Le patron de la CEEAC a séjourné à Bangui, la capitale centrafricaine

 

Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), l’ambassadeur Ahmad Allam-mi a effectué une visite de travail le 2 novembre dernier à Bangui pour préparer le déploiement de la Mission de soutien à la Centrafrique (MISCA), indique un communiqué de l’institution. A l’issue d’un entretien avec le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Pierre Moussa, la CEMAC et la CEEAC ont convenu d’accélérer le décaissement de la somme de 20 milliards de FCFA promise par la CEMAC pour soutenir le déploiement de la MISCA.

 


© gabonactu.com
Les SG de la Ceeac (d) et Pierre Moussa de la Cemac (g)
En effet, le 21 septembre 2013, les deux communautés avaient signé au siège de la CEEAC une convention de financement à hauteur de 20 milliards destinés à appuyer le processus de restauration et de renforcement de la sécurité en République Centrafricaine. En rappel, lors du dernier sommet à Libreville le 14 juin 2013, les Chefs d’Etats de la CEMAC s’étaient engagés à contribuer au renforcement de la sécurité en République Centrafricaine. A cet effet, ils avaient décidé d’un soutien financier de la CEMAC à la CEEAC.

La décision matérialisant ce soutien stipule que les modalités d’utilisation et de contrôle de ce fonds affecté à la CEEAC seront arrêtées d’accord parties entre la CEMAC et la CEEAC, d’où la présente rencontre. Les deux interlocuteurs se sont réjouis de la montée en puissance de la Force Multinationale de l’Afrique Centrale qui devrait atteindre d’ici le 10 novembre 2013 un effectif de 3600 hommes. Ils ont aussi échangé sur les préparatifs du 11ème FED, et sur la Libre circulation des personnes et des biens qui interviendra au début du mois de janvier 2014 dans l’espace CEMAC. Pour le Secrétaire Général de la CEEAC, la préoccupation majeure est d’accélérer le déploiement de la MISCA sur l’ensemble du territoire centrafricain.

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

SVP nous voulons notre pays INDEPENDANT et VIVABLE sans la seleka et ses mercenaires...

Par sorokate

04/11/2013 16:06

Le peuple est entrain de s'organiser pour reprendre ses droits et son Interdépendance nationale.
Si vous êtes habités par une volonté manifeste d'aider la nation Centrafricaine par respect au droit à la vie, veilliez le faire en nous débarrassant de ces mercenaires mécréants Islamistes de seleka.
Des gens sans foi totalement au dessus de la loi.

Il y a plus de 8 Mois que le pays va de mal en pire, gouverné par des nullards(Djotodia et Tiangaye puissant avocat des mercenaires) , la RCA saigne tous les jours.
Il faut dons mettre fin à cette hémorragie de gouvernance.

Quant on n'a pas les compétences requises pour une telle responsabilité mieux vaut démissionner pour éviter au peuple le PIRE.

Nous voulons notre pays laïc, politiquement et économiquement indépendant , une RCA gouvernée que par des gens crédibles et patriotiques des vrais fils et filles du pays parlant notre national SANGÖ

Notre Armée FACA soit rétablie urgemment, plus de turbans.
Toute la seleka soit traduite devant la justice.

Qu'une assistance soit accordée à toutes les victimes de la seleka sur toute l'entendue du territoire.
Nous voulons une élection crédible selon la volonté du peuple souverain.

SOROKATE Alias Domzan bene.

D'accord avec toi pour les elections

Par Jean

04/11/2013 17:19

Cher Sorokate, je suis d'accord avec toi pour l'organosation des elections credibles au bout de la période de la transition qui est en cours. Des elections qui nous permettront de renouveller notre classe poltique. Nous voulons que la RCA soit gouvernée par des personnes et non classiques. Avec le Dologuele, Ngeurekata, Ziguele qui se positionnent, je pense que nous sommes sur le bon chemin enfin pour que le Dialogue, la culture de debat d'idee l'emporte sur la culture de la violence qui pendant plus 50 ans n'a rien apporté de bon pour la RCA. Fini les hommes classiques comme Bozize, l'unique mal Centrafricain de tout temps. Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que le peuple s'organise pour se liberer. Nous ne sommes pas en prison comme tu l'entends. Encore une violence en Centrafrique? Nelson Mandela dit ceci " Aucune violence ne peut mettre fin à une autre violence". N'ajoutons la souffrance a nos concitoyens. Nous allons paisiblement soutenir la transition qui est en cours au bout de laquelle nous aurons un nouveau pouvoir. C'est une bonne chaose ques les autorites actuelles ont confirme qu'elles ne prendront pas part a ces elections. Cela veut dire Son Excellence Michel Djotodia, le President de la Republique va ceder le pouvoir a la fin de la période electorale. C'est deja prevue donc pas violences.

D'accord avec toi pour les elections

Par Jean

04/11/2013 17:22

Cher Sorokate, je suis d'accord avec toi pour l'organosation des elections credibles au bout de la période de la transition qui est en cours. Des elections qui nous permettront de renouveller notre classe poltique. Nous voulons que la RCA soit gouvernée par des personnes et non classiques. Avec le Dologuele, Ngeurekata, Ziguele qui se positionnent, je pense que nous sommes sur le bon chemin enfin pour que le Dialogue, la culture de debat d'idee l'emporte sur la culture de la violence qui pendant plus 50 ans n'a rien apporté de bon pour la RCA. Fini les hommes classiques comme Bozize, l'unique mal Centrafricain de tout temps. Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que le peuple s'organise pour se liberer. Nous ne sommes pas en prison comme tu l'entends. Encore une violence en Centrafrique? Nelson Mandela dit ceci " Aucune violence ne peut mettre fin à une autre violence". N'ajoutons la souffrance a nos concitoyens. Nous allons paisiblement soutenir la transition qui est en cours au bout de laquelle nous aurons un nouveau pouvoir. C'est une bonne chaose ques les autorites actuelles ont confirme qu'elles ne prendront pas part a ces elections. Cela veut dire Son Excellence Michel Djotodia, le President de la Republique va ceder le pouvoir a la fin de la période electorale. C'est deja prevue donc pas violences.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués